Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Entretien : Saïd Obbade, Enseignant-chercheur en Physique des matériaux

Saïd Obbade, Enseignant-chercheur en Physique des matériaux
Directeur du Service Relations Entreprises de Grenoble INP - Phelma

« D’ici fin 2015, Phelma comptera près de 20 entreprises engagées dans une convention de partenariat »

 
Combien d’entreprises ont-elles signé une convention avec Grenoble INP-Phelma ?
Depuis 2011, une dizaine d’entreprises se sont déjà engagées, ou réengagées, dans le cadre d’une convention de partenariat. Fin 2014, le missilier MBDA a ainsi rejoint le cercle des partenaires privilégiés dont font partie, par exemple, Altran, DCNS, Safran, Elsys Design, Fresenius Kabi, Bull-Amesys, Dolphin Integration…
Le mouvement prend de l’ampleur et s’accélère : d’ici fin 2015, Phelma comptera près de 20 entreprises engagées dans une convention de partenariat !

Pourquoi cette dynamique est-elle vitale ?
Ces relations de proximité avec le terrain industriel permettent avant tout de rester au top sur le plan technologique : c’est essentiel pour former nos étudiants. Professionnels du secteur de l’énergie, de la micro-électronique, des systèmes d’information et de communication ou des nanotechnologies, nos partenaires participent aux conseils d’orientation des filières. Ils nous aident à avancer en mettant le doigt sur ce qui doit être amélioré. Les conventions facilitent également les stages et l’insertion des 360 ingénieurs qui sont diplômés chaque année !

En quoi consiste une convention de partenariat ?
C’est un accord écrit qui formalise une relation privilégiée avec une société pour une durée de 3 ans. Il engage l’entreprise à prendre part à la démarche pédagogique (cours, conférences, participation à la Journée des partenaires, simulation d’entretien d’embauche…), à recruter des jeunes et à contribuer aux ressources financières de l’école.

Contact : said.obbade@phelma.grenoble-inp.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

High Tech U : 2 sessions programmées en 2015

La 11e édition de la déclinaison européenne du programme éducatif américain High Tech U, créé par SEMI, programme cette année 2 sessions de 3 journées, en mars et en avril.
Mis en œuvre en partenariat (avec ST Microelectronics, Soitec, Air Liquide, Applied Materials, IBM France, le CEA-Leti et le groupe Grenoble INP), High Tech U vise à éveiller la curiosité d’élèves de seconde en leur offrant 3 jours d’immersion dans le monde de la microélectronique.
Lors de la journée passée à MINATEC, les élèves réaliseront notamment un circuit au CIME Nanotech et expérimenteront en laboratoire la cuisson d’une meringue à l’azote liquide ! Ils visiteront également le showroom du CEA.
Au total, 72 lycéens venus de 4 établissements de l’agglomération grenobloise prendront part aux prochaines sessions High Tech U.

Contact : michel.baribaud@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Le FIRST Tech Challenge gagne Lyon et Paris !

Les 6 et 7 mai prochains, la salle Edmond-Vigne de Fontaine accueillera une centaine de jeunes de 12 à 18 ans pour la 4e édition française du concours international de robotique FIRST Tech Challenge (FTC).
20 équipes d’élèves sont inscrites (contre 17 l’an passé) parmi lesquelles 10 équipes de la région lyonnaise et de l’agglomération parisienne alors que le FTC ne touchait jusque-là que Grenoble et Valence. Une nouveauté encourageante pour les organisateurs qui souhaitent que le FTC rayonne dans tout l’Hexagone.
Rappelons que le but du concours est de construire des robots dont l’habileté est mise à l’épreuve lors de la compétition. Organisé en partenariat avec les entreprises PTC et National Instruments, le FTC bénéficie du soutien de la Région, de Grenoble-Alpes Métropole et de la Fondation Grenoble INP.

Plus d’informations sur le site : www.ftcfrance.com
Contact : alice.caplier@gipsa-lab.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Inauguration d’un MET-FEG au CMTC-Grenoble INP

De nombreux chercheurs rhônalpins ont participé le 19 janvier à l’inauguration d’un nouveau microscope électronique en transmission sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. Cet équipement JEOL de résolution spatiale 2.3Å en mode TEM, 2 Å en mode STEM et doté d’une imagerie chimique performante est adapté à l’étude de nombreux matériaux métalliques, céramiques et polymères.
Ce microscope MET-FEG sera utilisé à 50 % en nano-caractérisation et à 50 % pour développer de nouvelles méthodes d’imagerie. Ceci en privilégiant la résolution nanométrique et les grands champs d’observation, dans le prolongement des outils avancés de nanodiffraction issus de la collaboration entre le laboratoire SIMaP et la société d’instrumentation scientifique NanoMEGAS.
 
Contact : patricia.donnadieu@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Grenoble INP : Marie-Paule Schuhl prend les rênes du service Communication

Le 15 décembre, Marie-Paule Schuhl a pris le relais de Xavier Oster à la tête du service communication de Grenoble INP qui compte 7 collaborateurs. Contribuer au renforcement de la visibilité internationale du Groupe et à celui de ses partenariats, ainsi qu’à la construction de la nouvelle Université Grenoble Alpes (UGA) font partie de ses objectifs.
Marie-Paule Schuhl était jusqu’alors en charge du laboratoire d’excellence (Labex) Arcane et de l’animation du réseau des 14 Labex grenoblois au sein de l’Université Joseph-Fourier. Musicologue et communicante de formation, elle affiche un parcours professionnel éclectique dont on retiendra notamment 8 années au service des orchestres de Radio France et une longue expérience de consultante indépendante en communication et relations presse.

Contact : marie-paule.schuhl@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Phelma fait la Une de l’Étudiant

Souriants et décontractés, 4 étudiants de Grenoble-INP Phelma sont en couverture du numéro de décembre-janvier de l’Étudiant. Un magazine très attendu par les étudiants puisqu’on y découvre le palmarès 2015 des écoles d’ingénieurs, fruit d’une analyse détaillée de 165 établissements habilités par la Commission des Titres d’Ingénieur.
En arrivant 6e ex aequo, Phelma figure en bonne place en ce qui concerne l’excellence académique. Côté performance de la recherche, elle est la 1re école dans les domaines des industries des technologies de l'information (ex aequo avec Grenoble INP-Ensimag par exemple) et de l'énergie (ex aequo avec Mines ParisTech notamment).
En termes d’insertion, Phelma progresse encore : elle est en 7e place dans le secteur des technologies de l’information et en 4e position dans celui de l’énergie.

Contact : alexis.sableaux@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Biomatériaux : la régénération osseuse étudiée en 3 D

Amy Wagoner Johnson, spécialiste américaine des biomatériaux, est hébergée au LMGP depuis juillet dans le cadre d’une chaire d’excellence de la Fondation Nanosciences. Ses travaux portent sur les interactions cellule - cellule et cellule - biomatériau dans les processus de réparation et de régénération osseuse. Ils sont originaux à double titre : la réalisation de substrats rigides en 3 D recouverts de biomatériaux, pour créer des microenvironnements réalistes ; la conduite d’études in vivo et in vitro, par itérations successives.
Les chercheurs utilisent la microscopie électronique haute définition et la microscopie de fluorescence et confocale, pour étudier ces biomatériaux aux échelles micro et nanométrique. Quatre équipes grenobloises* sont impliquées dans ce programme de 3 ans.

* issues des laboratoires LMGP, IAB, SIMAP et Liphy

Contact : ajwj@illinois.edu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Le service civique insolite d’un ingénieur Phelma

Olivier Llido, un ingénieur Grenoble INP - Phelma (promo 2012) fasciné par les Terres australes et antarctiques françaises, a rejoint début novembre l’île d’Amsterdam. Ce territoire français de 58 km2 au cœur de l’océan Indien est l’une des îles les plus reculées du monde. Inhabitée, elle accueille une vingtaine de scientifiques avec lesquels le jeune ingénieur vivra un an dans le cadre de son service civique avec l’Institut polaire français.
Olivier participe aux programmes d’études de la faune : otaries, éléphants de mer, albatros... Sa mission principale consiste toutefois à s’occuper d’une station de mesure des gaz à effet de serre. En effet, l’isolement exceptionnel de l’île permet d’y relever des concentrations de gaz représentatives de la qualité de l’atmosphère de la planète.

Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Les évènements de la Junior Conseil Phelma affichent complet

Le succès est au rendez-vous pour les évènements organisés par l’association étudiante Junior Conseil Phelma (JCP), afin de rapprocher les étudiants de l’Ecole et les entreprises. Ainsi, la Journée des partenaires du 16 octobre a accueilli 44 entreprises dont le domaine d’activité correspond aux filières d’enseignement de Grenoble INP - Phelma. Les visites d’entreprises ou d’organismes de recherche se font à guichet fermé. Les 50 places disponibles pour la journée au CERN de novembre ont toutes été réservées moins de 15 minutes après l’ouverture des inscriptions ! Au programme des prochaines visites : le Synchrotron, l’ILL et Alstom hydraulique.
Quant aux conférences 18-20, elles attirent régulièrement une centaine d’étudiants. Le 22 octobre par exemple, 130 élèves ont participé à la rencontre avec des ingénieurs de Safran.

Contact : ismail.guedira@juniorphelma.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Calcul intensif : troisième prix Bull-Fourier pour une équipe INAC

L’équipe L_Sim d’INAC, spécialisée en calcul intensif, vient de recevoir un prix Bull - Joseph Fourier pour la 3e fois en six ans. Ivan Duchemin, l’un de ses chercheurs, a été récompensé avec Xavier Blase (Institut Néel). Tous deux ont parallélisé un code qui décrit les phénomènes d’absorption/émission de lumière de molécules organiques utilisées notamment pour les écrans de smartphones.
Ce code tournait jusque ici sur station de travail, avec une puissance limitée. Son portage sur calculateur parallèle permet de simuler les mêmes phénomènes physiques à l’échelle de 1 000 atomes, contre 100 précédemment.
Les deux prix antérieurs avaient été décernés à INAC pour les codes TB_Sim (prédiction des propriétés de transistors) et BigDFT (simulation de matériaux), disponible en Open source sur bigdft.org.

Contact : thierry.deutsch@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv