Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

L’IRT explique la nanoélectronique dans une vidéo décalée

Pour faire connaître la nanoélectronique à un public de non spécialistes, le Programme Formation de l’IRT Nanoelec va prochainement mettre en ligne une vidéo originale et attractive. En quelques minutes, celle-ci explique concrètement en quoi consiste la nanoélectronique et présente ses différentes applications.
Grâce à ce film d’animation au ton décalé mettant le focus sur l’activité du pôle grenoblois, le Programme Formation de l’IRT Nanoelec souhaite en particulier toucher les jeunes (lycéens et étudiants) afin de leur donner envie de s’orienter vers la nanoélectronique. La vidéo sera accessible sur le site Internet de l’IRT Nanoelec, sur ceux de GEM et de Grenoble INP mais aussi sur YouTube.

Contact : anne.farre@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Nano@school propose 2 nouveaux ateliers aux lycéens

Cette année, le dispositif de découverte de la recherche sur les nanosciences dédié aux lycéens Nano@school propose 7 ateliers dont 2 nouveaux.
« Capteurs et microsystèmes » se déroule sur la plateforme homonyme du CIME Nanotech. Il aborde les notions de capteurs et de chaîne de mesure qui figurent au programme des sections scientifiques et techniques. L’atelier « Nanosécurité » est accueilli à la Plateforme Nano-Sécurité. Il a pour objet les principes physiques de la pollution de l'air par des aérosols nanométriques et les techniques de protection.
Une quinzaine de classes, soit plus de 350 élèves et près de 40 professeurs, sont attendus. 40 enseignants-chercheurs de l’UJF, de Grenoble INP, du CEA et du CNRS contribueront à l’encadrement, avec le soutien de l’IRT Nanoélectronique et de l’académie de Grenoble.

Contact : contact@nanoatschool.org

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Le Parvis des Sciences s’ouvre aux primaires

A MINATEC, le Parvis des Sciences n’avait jamais organisé d’opération spécifique pour les enfants du primaire. Ce sera chose faite cette année avec la journée du jeudi 9 octobre, où cinq classes de CM1 et CM2 seront accueillies au Parvis des Sciences sur des stands conçus à leur attention. De quoi susciter, on l’espère, des vocations scientifiques précoces.
Le même jour aura lieu une conférence sur l’exploration de Mars, ouverte cette fois à tous.
La Fête de la Science se poursuivra vendredi (accueil de 500 lycéens) et samedi (grand public). 150 personnes seront mobilisées sur les 15 stands et ateliers du Parvis des Sciences, situés à la Maison MINATEC et dans le hall de Grenoble INP - Phelma. En 2013, MINATEC avait accueilli 5 600 visiteurs en 3 jours.

Contact : marie-helene.duluc@cea.fr
Inscription à la conférence : http://goo.gl/gj9f4S
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Innovation : Grenoble-INP en tête du palmarès d’Industries & Technologies

Pour la 4e fois en 5 ans, Grenoble INP occupe la 1re place du classement des établissements les plus actifs en matière d’innovation et de recherche établi par le magazine Industrie & Technologies. Il devance Polytechnique et l’INSA Lyon grâce au nombre de doctorants et de post-doctorants (911), et au chiffre d’affaire des contrats de recherche (plus de 23 M d’€).
Via la formation, la recherche et la valorisation industrielle, le groupe engage depuis de nombreuses années des actions destinées à favoriser l’innovation. Dans le domaine de la formation initiale, cela se concrétise par exemple à travers les modules « Création d’Entreprise et Création d’Activité ». Leur objectif est de sensibiliser les élèves ingénieurs à l’innovation et l’entrepreneuriat dès la 2e année de leur parcours.

Contact : clotilde.waltz@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Rentrée 2014 : Grenoble INP - Phelma consolide son recrutement

Les chiffres de la rentrée sont conformes aux objectifs que Grenoble INP - Phelma s’était fixés. Concernant les effectifs, l’école souhaitait revenir à un flux plus facile à gérer : c’est chose faite avec 365 élèves accueillis contre 381 l’an passé.
Près des deux tiers des nouvelles recrues sont passés par les concours communs polytechniques. Le dernier tiers est composé d’admis sur titre issus de Licence ou de DUT (42 élèves contre 33 en 2013) et d’élèves issus des classes préparatoires intégrées (34 contre 30 en 2013).
Pas de changement notable du côté des jeunes filles qui représentent 26 % de la promotion, soit 1 % de plus qu’en 2013. Enfin, la filière par apprentissage gagne du terrain : la 2e promotion compte 14 étudiants, soit 4 apprentis de plus qu’en 2013.

Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Grenoble INP : Jean-Marc Dedulle à la tête de la formation continue

Nommé directeur du département Formation continue avant l’été, l’ancien responsable des relations entreprises de Grenoble INP - Phelma prend la suite de Didier Pellegrino. Depuis près de 20 ans, Jean-Marc Dedulle partage son activité professionnelle entre la formation, la recherche et l’industrie. Il continue d’ailleurs d’enseigner à Phelma et poursuit au LMGP ses recherches sur la modélisation numérique de phénomènes physiques couplés.
À la tête d’une équipe de 13 permanents, il souhaite notamment valoriser les compétences des enseignants-chercheurs du groupe en renforçant l'activité des stages courts, en développant l'insertion école (DUT+3, DHET) et les post-masters (DRI, Mastères ...). L’an dernier, 832 industriels ont participé à des stages courts et 188 suivaient un parcours diplômant.

Contact : jean-marc.dedulle@grenoble-inp.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

La reconnaissance vocale sur tablette, c’est possible

Le Leti a participé à la réalisation d’un démonstrateur de traitement local et à la volée de la parole, basé sur une plateforme multi-cœurs semblable à celles des tablettes du marché. Riche d’un vocabulaire de 5 000 mots, il décode la parole dans des délais record pour une application embarquée. Aujourd’hui, la majorité des systèmes de reconnaissance vocale s’appuient sur des serveurs distants, soumis aux aléas du réseau.
Les chercheurs collaborent avec deux industriels et une équipe de l’Inria. Ils utilisent un middleware du Leti pour interfacer cette application avec des capteurs et actionneurs domotiques : volets roulants, chauffage, climatisation, détection de présence… La technologie pourrait être mise au service de personnes handicapées. Ces travaux ont pour cadre le projet national FUI Rapsodie.

Contact : diego.puschini@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

La fluorescence guide les biopsies de la prostate

Grâce à un protocole de guidage par fluorescence, les biopsies de la prostate (pratiquées en cas de suspicion de cancer) pourraient gagner demain en précision et en fiabilité. Une équipe Leti associée à des partenaires académiques et à une PME a développé un nouveau marqueur fluorescent et une sonde bimodale optique/ultrasons. Les tumeurs éventuelles deviennent visibles et le médecin peut les cibler en priorité.

Aujourd’hui, le praticien réalise une douzaine de prélèvements sur différentes zones de la prostate, une opération invasive susceptible d’induire des complications. Le nouveau protocole apporterait une avancée majeure en réduisant le nombre de prélèvements nécessaires à un diagnostic fiable.
Les premières validations pré-cliniques sont probantes. La validation clinique pourrait débuter fin 2015.

Contact : jean-marc.dinten@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Octobre 2014

Enerbee : trois prix et des projets

Créée début 2014, la start-up grenobloise Enerbee a décroché ces derniers mois pas moins de trois prix : Concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes, Concours mondial d’innovation, Trophée des objets connectés.

Les dotations reçues à cette occasion, qui s’ajoutent aux apports des actionnaires et financeurs privés, lui permettent de disposer d’un million d’euros. De quoi financer ses projets du moment : production d’une pré-série de 100 produits pour des évaluations clients, recrutement de 5 collaborateurs (l’équipe en comptera 11 fin 2014), déménagement depuis le CIME Nanotech vers de nouveaux locaux, au sein du Bâtiment des hautes technologies de MINATEC Entreprises.

Parmi les objectifs : concurrencer la pile-bouton

Issue de travaux de G2Elab et du Leti, Enerbee propose un générateur miniature qui produit de l’électricité sur la base d’un mouvement, quelle que soit la vitesse de ce dernier. Couplé à une unité de stockage, ce générateur peut remplacer piles et batteries dans les objets connectés. La start-up travaille à la réduction d’échelle de son produit : diviser sa taille par 5 la ramènerait à celle d’une pile-bouton. Or, il se vend chaque année 30 milliards de piles-boutons à travers le monde.

Les prix reçus cet été ont propulsé Enerbee sur le devant de la scène, d’où de nouveaux contacts avec des investisseurs et des industriels. En parallèle, le portefeuille de prospects s’étoffe depuis la première présentation de la technologie en Allemagne, il y a 18 mois. La société, qui a déjà vendu ses premiers prototypes, compte démarrer la commercialisation de séries d’ici un an.

Contact : pierre@enerbee.fr
 
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 30 - Juin 2014

Le CEA Grenoble adopte la signature unique “UGA”

Réunis sous la bannière Université Grenoble Alpes (UGA) depuis la promulgation de la loi de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de juillet 2013, les acteurs locaux de la recherche et de la formation ont décidé d’adopter une signature unique.
Le CEA Grenoble a choisi de se rallier à la décision de ses partenaires isérois et savoyards, tout en conservant ses spécificités liées à son statut, à sa mission et à son modèle d’affaire. Ainsi, depuis le mois de mars 2014, toute publication impliquant un auteur du CEA Grenoble doit d’abord faire référence (en 1re ligne) à l’Université Grenoble Alpes, puis mentionner, en 2e ligne, son institut d’origine. Objectifs de cette mesure : amplifier la dynamique collective et renforcer le rayonnement du pôle universitaire à l’international.

Contact : isabelle.touet@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv