- Décembre 1999

Beyond CMOS Nanodevices

Dans la foulée du projet européen Nanofunction sur les nanodispositifs Beyond CMOS, Francis Balestra (IMEP-LAHC), coordinateur du Réseau d’Excellence, vient de superviser l’édition de Beyond CMOS Nanodevices (ISTE-Wiley). Cet ouvrage collectif dresse un panorama complet sur l’état de l’art du sujet et les applications-phares envisagées ces dix prochaines années.
Un premier volume traite des nanodispositifs et nanostructures pour les capteurs, la récupération d’énergie (mécanique, solaire, thermoélectrique), les communications radiofréquence et le refroidissement localisé sur la puce. Le second volume est consacré aux applications des nanocomposants dans les circuits logiques et les mémoires. Plusieurs chapitres ont été rédigés par des chercheurs grenoblois de la FMNT et du Leti.

Contact : balestra@minatec.grenoble-inp.fr

Commander l’ouvrage :
Volume 1 : http://www.iste.co.uk/index.php?f=a&ACTION=View&id=752
Volume 2 : http://www.iste.co.uk/index.php?f=a&ACTION=View&id=751
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 30 - Juin 2014

Six capteurs de mouvement sur 4 mm2 de silicium

Tronics a présenté récemment un concept de MEMS révolutionnaire inventé par le Leti. Il permet de concentrer sur 4 mm2 de silicium pas moins de 3 accéléromètres et 3 gyromètres. Sans équivalent au monde, ce dispositif ultra-compact vise le marché du téléphone portable, pour le jeu et pour le passage du mode portrait au mode paysage.
La détection du mouvement est effectuée par un nanofil suspendu de silicium piézorésistif, environ 100 fois plus petit que la poutre de silicium utilisée jusqu’ici. Une quinzaine de brevets ont été déposés.
Le signal est fortement amplifié, la consommation électrique très faible. Ce nouveau principe de détection est également applicable à des capteurs de pression, magnétomètres, microphones, etc. qui peuvent être intégrés sur la puce grâce à un procédé 100 % silicium.

Contact : jean-philippe.polizzi@cea.fr
 
cle de 12 MINATEC
 
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

Les nouveaux atouts de la Maison MINATEC

D’importants aménagements ont été réalisés en 2013 à la Maison MINATEC pour améliorer la qualité de l’accueil. Ainsi, des portes automatisées ont été mises en place pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite. Des écrans signalétiques ont été installés à l’entrée du couloir et devant chaque salle de réunion afin de simplifier le déroulement des évènements. Enfin, les éclairages de l’amphithéâtre ont été modifiés. Les jeux de lumières ont été remplacés et, grâce à l’acquisition de nouveaux matériels permettant la projection de visuels ou de logos sur les murs latéraux, chaque évènement peut bénéficier d’une ambiance personnalisée.
Avec 38 500 visiteurs et plus de 700 évènements et réunions, l’activité de la Maison MINATEC pour l’année 2013 affiche un bilan similaire à celui de 2012.

Contact : didier.molko@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

BT3 Technologies, un spécialiste des procédés au BHT

Issue de travaux du CNRS et du Centre technique du papier, la société BT3 Technologies s’est installée au BHT en janvier. Elle détient 7 brevets mondiaux sur des procédés de chimie verte qui confèrent aux cartons ondulés, papiers etc. des propriétés d’étanchéité à l’eau, aux graisses ou aux gaz. Cœur de son savoir-faire : la chromatogénie, procédé qui consiste à imprimer des microgoutelettes de réactif sur un support, puis à les diffuser sur toute la surface par passage à l’état gazeux en chauffant.
BT3 Technologies (6 salariés) mène des études de R&D pour de nombreux clients, dont le groupe allemand BASF, n°1 mondial de la chimie du papier. Elle collabore avec Pagora, l’école spécialisée en papeterie de Grenoble INP, et recherche des partenaires pour explorer d’autres applications, textiles par exemple.
 
Contact : olivier.muquet@bt3technologies.com

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

Simulation : quatre techniques d’imagerie médicale disponibles en ligne

Créée en 2012 dans le cadre d’un projet ANR et gérée par l’INSA de Lyon, la plateforme de simulation d’imagerie médicale VIP* connaît un succès croissant. Sur la seule année 2013, son nombre d’utilisateurs inscrits est passé de 230 à 545. Ces derniers, issus de 53 pays, ont consommé au total 627 années de calcul dans les différentes techniques proposées : IRM, Ultrason, PET et tomographie X, pour laquelle le Leti a fourni son outil de simulation Sindbad.
Les utilisateurs peuvent se servir de VIP pour diverses tâches, par exemple le prototypage de nouveaux imageurs ou l’évaluation d’algorithmes de traitement d’images. Les calculs sont segmentés et envoyés sur plusieurs processeurs. Sur Sindbad, une simulation est ainsi accélérée d’un facteur 73 par rapport à une exécution sur un seul PC.
 
* Virtual Imaging Platform
 
Contact : joachim.tabary@cea.fr
Accès à la plateforme : http://vip.creatis.insa-lyon.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

Phelma forme les enseignants de prépa en électrochimie

Grenoble INP - Phelma organise les 5, 6 et 7 mai une formation en électrochimie destinée aux enseignants en physique-chimie des classes prépa de toute la France. L’objectif ? Découvrir ou redécouvrir l’électrochimie et ses applications industrielles (stockage d’énergie, lutte contre la corrosion, électrosynthèse…) qui occupent désormais une place importante dans les nouveaux programmes, toutes filières confondues.
Initié en partenariat avec le groupe LIESSE, qui pilote la formation continue pour les classes préparatoires aux grandes écoles, ce stage proposera des cours de tronc commun en amphi, des cours à choisir parmi plusieurs options (corrosion, batteries, piles à combustible…). Une visite de laboratoire ou de site industriel de la région grenobloise est également prévue.
 
Programme détaillé sur goo.gl/tWIZDY

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

L’université de Constantine crée son pôle nanotechnologies avec MINATEC

L’École Polytechnique Nationale de Constantine a retenu le consortium MINATEC Nanolab pour lui apporter une assistance technique. Objectif : créer un centre de recherche et de formation en nanotechnologies, dans un bâtiment de 500 m2. L’investissement sera compris entre 6 et 7 millions de dollars.
L’équipe grenobloise (CIME Nanotech, société 40-30 et le CEA) va apporter son expertise pour concevoir le projet, rédiger les cahiers des charges et choisir les fournisseurs d’équipements et de salles blanches. De plus, elle formera les personnels scientifiques et techniques.
Ce projet servira également à préparer la mise en place de liens pérennes avec le nouveau pôle : échanges d’étudiants et de chercheurs, support en caractérisation, organisation de conférences en commun, cours sur le transfert de technologie etc.

Contact : ahmad.bsiesy@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

Les congés sabbatiques inspirent le LMGP

Depuis la mi-mars, le LMGP accueille pour un an Hironori Yamazoé, un chercheur japonais de Tsukuba en congé sabbatique. Il est spécialisé dans les microtechniques permettant de déposer sélectivement des protéines sur des biomatériaux, en vue de former des tissus musculo-squelettiques.
Au 1er juillet, c’est Amy Wagoner-Johnson, professeur à l’université de Chicago et spécialiste de l’ingénierie de matériaux 3D architecturés pour la réparation de tissus osseux, qui rejoindra à son tour le laboratoire pour un an. Elle a en effet obtenu une chaire d’excellence de la fondation Nanosciences.
Le LMGP s’ouvre volontiers à ces profils de chercheurs étrangers chevronnés : ils enrichissent les projets en cours et ouvrent de nouvelles perspectives scientifiques et culturelles.

Contact : catherine.picart@grenoble-inp.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

Un « testeur» instrumenté pour régler des convoyeurs

Comment s’assurer qu’un convoyeur industriel constitué par assemblage de plusieurs modules transporte des produits sans les endommager, les déformer ou les perdre en route ? Pour le savoir, le Leti a mis au point un outil de vérification original. Il a la taille et le poids du produit le plus transporté sur ce convoyeur et intègre des accéléromètres, des gyromètres et un capteur de distance.
En multipliant les passages de ce testeur instrumenté, il devient possible de tracer les vibrations, chocs, rotations, déplacements verticaux qu’il subit ; donc d’affiner les réglages du convoyeur ou de diagnostiquer des pannes.
Un premier démonstrateur fonctionnel a été développé. Il est visible au showroom.

Contact : malvina.billeres@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 29 - Avril 2014

MINATEC reçoit des thésards américains en nanocaractérisation

Dans le cadre du 1er séminaire FADEx (French American Doctoral Exchange), l’ambassade de France à Houston a organisé la venue en France d’une dizaine de doctorants américains en nanocaractérisation.
Après avoir participé à des conférences sur l’état de l’art en analyse chimique à l’échelle nanométrique à Toulouse, les étudiants ont été accueillis à Grenoble les 20 et 21 mars afin de découvrir MINATEC, GIANT, et de visiter l’Institut Néel, l’ESRF et la PFNC. Un temps d’échange avec de jeunes chercheurs étrangers a permis de sensibiliser les doctorants américains aux opportunités de la recherche à Grenoble. Lors du cocktail de clôture, la délégation américaine a également rencontré le consul des États-Unis à Lyon, des représentants de la Ville de Grenoble ainsi que des chercheurs grenoblois.

Contact : amal.chabli@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv