Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Manager technique : un parcours Bac+5 en formation continue

Le département de Formation continue de Grenoble INP et Grenoble Ecole de Management proposent aux techniciens, ayant 3 ans ou plus d’expérience, un nouveau cursus « passage cadre » en alternance : Manager technique.
Ce parcours diplômant de niveau I (Bac+5) démarrera en septembre et accueillera entre 20 et 30 apprenants. Visant une double compétence, cette formation comporte un tronc commun (management, conduite de projet…) ainsi qu’une option technique au choix. Les options proposées sont « Micro-électronique et applications » (coordonnée par deux enseignants de Grenoble INP - Phelma) et « Efficacité des systèmes énergétiques et applications » (coordonnée par un enseignant de Ense³).
La prochaine réunion d’information aura lieu à GEM le 27 février à 17 h 30.
Inscription en ligne sur le site de Grenoble INP.
 
Contact : murielle.brachotte@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La plateforme Hybrid-En lance ses activités

La plateforme Hybrid-En, dédiée aux dispositifs avancés de génération et de stockage de l’énergie, est en phase opérationnelle depuis début février. Elle dispose de 300 m2 au bâtiment 10.05 et réalise un mariage original : celui du semiconducteur et des polymères, ou en termes d’acteurs, des physiciens et des chimistes.
Les chercheurs, issus d’INAC, du CNRS et de l’UJF, défricheront des idées très amont et établiront des preuves de concept, exploitables par des équipes Leti ou Liten pour une phase de développement.
Des projets sont déjà lancés sur les supercapacités, les batteries ou la thermoélectricité. Ils disposent d’équipements dédiés (boites à gants, outils de synthèse…) et d’un lieu où les chercheurs peuvent collaborer efficacement. L’investissement s’élève à 1 M€.
 
Contact : emmanuel.hadji@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

List et Leti réinventent la conception des systèmes embarqués

Créée par le List à Saclay et le Leti à Grenoble, la plateforme Conception et systèmes embarqués accumule les succès. Fin 2013, elle a permis à la société M3Systems de doubler les performances d’un de ses systèmes, en optimisant volume et consommation. Ceci à travers une approche de conception en rupture : grâce à un environnement de prototypage virtuel de haut niveau, les chercheurs peuvent explorer et évaluer rapidement des solutions innovantes (algorithmes, processeurs, architectures, logiciels embarqués…). Puis ils les conçoivent, les réalisent et les testent, dans des délais courts.
Ces systèmes répondent de manière optimale aux contraintes d’encombrement, de consommation, de sûreté etc. En témoigne notamment un nouvel ASIC de diagnostic de câbles, 8 fois plus précis et 30 fois plus rapide que la référence du marché !

Contact : thierry.collette@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La traduction d’un livre active la coopération avec l’Amérique latine

Les actions de l’association franco-péruvienne Puya de Raimondi (présidée par un chercheur du CEA) et du réseau NanoAndes font vivre depuis plusieurs années la coopération scientifique entre la France et l’Amérique latine. Celle-ci a pris un nouveau tournant grâce à la récente publication au Mexique du livre Fisica de semiconductores y componentes electronicos.
Il a fallu 3 ans pour traduire le livre d’Henry Mathieu, professeur à Montpellier, et Hervé Fanet du Leti. Chacun des 13 chapitres a été gracieusement traduit par un universitaire ou un chercheur péruvien, argentin, mexicain, équatorien, vénézuélien ou espagnol. La coordination éditoriale a été assurée par Robert Baptist, directeur de recherche au Leti et ancien coopérant au Pérou, et la Universidad Nacional Autonoma de Mexico.

Contact : robert.baptist@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Un tag RFID compatible avec les objets métalliques

Le Leti a développé pour la start-up Oridao (Montpellier) un tag RFID miniature pour pièces métalliques de toutes tailles, de l’objet centimétrique à l’armoire. Ces pièces limitent fortement l’efficacité et la bande passante des antennes miniatures pour tags. Il a donc fallu concevoir une topologie d’antenne particulière, en deux versions adaptées aux bandes de fréquence européenne et américaine. Leur portée de lecture, de l’ordre du mètre, est compatible avec les applications visées.
Oridao est spécialisée dans les solutions RFID sécurisées pour la traçabilité et la surveillance de pièces en milieu industriel et militaire. Partenaire du Leti depuis 2011, elle envisage aujourd’hui deux nouveaux projets, sur les tags RFID à capteurs de pression et sur des tags RFID souples pour pièces métalliques non planes.

Contact : laurent.dussopt@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Interview : Feriel Mélaine - Doctorante en Nanobiosciences (INAC - SPrAM)

Feriel Mélaine - Doctorante en Nanobiosciences (INAC - SPrAM)
Rédactrice de Chercheurs d’horizons en 2012-2013

Chercheurs d’horizons : les doctorants prennent la plume !

 

Chercheurs d’horizons est une publication réalisée par des doctorants de l’Université de Grenoble. De quoi s’agit-il plus précisément ?
Ce journal a été lancé en 2010-2011 dans le cadre des ateliers du service Doctoral pour la Formation, l'Initiation et l'insertion professionnelles (DFI). J’ai participé à ce projet avec 3 autres thésards en 2012-2013. Rédaction, traduction, photos, mise en pages : nous avons tout fait nous-mêmes! Le numéro 3 est sorti en septembre 2013. Imprimé à 500 exemplaires, il existe aussi en version numérique *.

Quel type d’informations peut-on y lire ?
Notre équipe a décidé de ne surtout pas en faire une revue de vulgarisation scientifique. Nous avons privilégié des sujets liés à la vie des doctorants, à travers des articles pratiques tels que “Partir à l’étranger pendant sa thèse” ou encore “Enseigner pendant sa thèse”… Mais on y trouve également un décryptage de l’actualité de la recherche ainsi qu’une rubrique culturelle et des jeux, dont un terrible casse-tête ! Cette année et pour la 1re fois, Chercheurs d’horizons est entièrement bilingue (français-anglais).

S’adresse-t-il uniquement aux doctorants ?
Les thésards sont notre cœur de cible. Nous voulions leur apporter des informations plus concrètes que celles diffusées par les institutions, et partager différentes expériences. C’est le sens même du reportage sur les Doctoriales, un séminaire qui prépare à l’insertion professionnelle. D’autres articles, comme celui sur les Assises de l’Enseignement supérieur et de la recherche, concernent un public beaucoup plus large.

Contact : feriel.melaine@cea.fr


* le n° 3, paru en septembre 2013, est disponible sur http://chercheursdhorizons.wordpress.com/
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La salle blanche 300 mm s’agrandit de 500 m2

Rénover et upgrader une ancienne salle blanche 200 mm pour affecter 500 m2 supplémentaires aux activités 300 mm : c’est le principe du chantier en cours au bâtiment 41.02, tout près du restaurant H3.
L’été et l’automne ont été consacrés au déplacement d’une vingtaine d’équipements et à la déconstruction de la partie 200 mm. Depuis décembre, la reconstruction est en cours : nouvelle centrale de traitement d’air, nouveaux recycleurs, rehaussement des plafonds à 3,80 m pour accueillir les équipements 300 mm etc.
Pour éviter toute perturbation dans les salles blanches voisines, la zone de travaux a été totalement isolée et les entreprises utilisent des techniques qui limitent au maximum le bruit et les vibrations. La livraison est prévue le 1er juillet. Montant des travaux : 5,3 M€.

Contact : bernard.comte@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Les chantiers immobiliers sont dans les clous !

A ce jour, les différents projets immobiliers de MINATEC avancent tous selon le planning prévu. Tour d’horizon… Le 2e étage du Bâtiment Centre de Compétence est en cours d’édification, il accueillera dès la fin 2015 plus de 500 chercheurs du Leti et du CNRS. Bien avancée déjà, la surélévation du B2I sera achevée en mai pour héberger l’activité Technologies de liaison du Leti. Le chantier Phelma 2 (extension du bâtiment et construction d’un amphi de 500 places devant la MMNT) débutera dès février.
Le lancement du chantier de la plateforme Photonique est programmé pour cet été. La plateforme qui accueillera laboratoires, salles blanches et bureaux sera livrée en 2016. Enfin, le Centre Logiciel, qui agrandira la MMNT, ne démarrera que fin 2014 : l’heure est au choix du maître d’œuvre.

Contact : stephane.siebert@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Systèmes sans-fil : testez-les sans sortir du labo

Tester la connexion radio en évitant les coûteuses campagnes de mesures sur site, c’est possible ! Le Leti via l’IRT Nanoelec investit dans un émulateur de canal de propagation. Cette offre unique en France permet de tester facilement l’influence de l’environnement radio (exemple : canaux multi-trajets) et des perturbateurs électromagnétiques sur les performances des liaisons sans-fil.
Les smartphones, tablettes ou tout objet connecté peuvent être testés en chambre anéchoïde pour garantir la connectivité en usage professionnel ou grand public.
Des modèles exclusifs (équipements sur la personne, environnement industriel sévère, cabine d’avion, capteurs sans-fil pour l’automobile etc.) ont été implémentés par les chercheurs du Leti. Un modèle spécifique peut être développé pour les applications originales.

Contact : lionel.rudant@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La PFNC muscle son parc d’outils de microscopie 3 D

Un outil de gravure plasma rapide basée sur des ions xénon, un système original de tomographie par rayons X pour l’imagerie 3 D : la Plateforme de nanocaractérisation (PFNC) s’est dotée de deux équipements de pointe pour comprendre et améliorer la fiabilité des composants 3D de grande dimension.
L’outil de gravure travaille 60 fois plus vite que les méthodes classiques par faisceau d’ions gallium et prépare des grands échantillons, de dimensions typiques 100 x 100 x 100 µm3. La tomographie X produit des images à 100 nm de résolution, proche de celle obtenue sur un synchrotron. Il devient possible de quantifier des matériaux « enterrés » à 100 µm, d’observer les réseaux de pores dans du silicium ou des piles à combustible, de détecter les défauts dans des vias traversants ou des piliers de cuivre etc.

Contact : pierre.bleuet@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv