Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Aimants mono-moléculaires : l’uranium ranime les espoirs

Après des années de recherche sur les aimants mono-moléculaires (aussi appelés molécules aimants), on peut à nouveau espérer que des molécules puissent être utilisées un jour pour le développement de mémoires à échelle moléculaires. Une équipe INAC vient en effet de réaliser un édifice moléculaire uranium-manganèse en forme de roue dont les propriétés (cycle d’hysteresis, barrière énergétique) pourraient satisfaire aux applications visées. Toutefois, ces propriétés ne sont obtenues qu’à une température de 4 K.
L’idée décisive : associer de l’uranium au manganèse couramment utilisé pour ces objets, grâce à une voie de synthèse originale issue de travaux antérieurs. Les chercheurs développent maintenant des architectures différentes afin d’élever la température à laquelle les propriétés magnétiques sont optimales.

Contact : marinella.mazzanti@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv
Découvrez MINA-NEWS version mobile
Fermer