Mina-News - Numéro 20 - Mai 2012

Diabolo : quand l’électronique ne tient qu’à un fil

Trois ingénieurs du Leti étudient depuis peu la possibilité de lancer une start-up autour de la technologie Diabolo, sur laquelle le laboratoire a déposé une quinzaine de brevets. Le principe : intégrer des LEDs, des étiquettes RFID ou des capteurs dans des fils en textile ou en plastique d’environ un millimètre de diamètre. Ces fils sont compatibles avec les process de secteurs comme l’habillement, les pneus, les canalisations ou les géotextiles ; il devient très facile d’implanter des fonctions à forte valeur ajoutée dans des produits traditionnels.
Le développement de la technologie s’effectue dans le cadre du projet européen Pasta. Quelques démonstrateurs sont déjà visibles au show-room du BHT. D’autres, plus aboutis, seront prêts dans quelques mois.

Contact : dominique.vicard@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv
Découvrez MINA-NEWS version mobile
Fermer