Mina-News - Numéro 19 - Avril 2012

La membrane en silicium qui sélectionne les cellules

Quand une cellule est présente dans un échantillon biologique à des concentrations pouvant descendre à 1/200 000 voire moins, la difficulté n’est pas de la quantifier mais de la détecter. Or, la solution originale conçue par des équipes INAC et IRSTV permet de faire ce tri : des trous ou « pores » de quelques microns sont réalisés dans une fine membrane en silicium et fonctionnalisés, par exemple avec des anticorps de la cellule à rechercher. L’échantillon passe par ce « tamis » et si la cellule est présente, elle reste piégée et colmate les trous.
Ce résultat ouvre d’importantes perspectives, par exemple pour la recherche de cellules mémoire de l’immunité, présentes en très faibles concentrations. Le procédé de fonctionnalisation des pores de silicium a fait l’objet de deux brevets.

Contacts : jie.liu@cea.fr; thierry.livache@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv
Découvrez MINA-NEWS version mobile
Fermer