Mina-News - Numéro 20 - Juin 2012

Le modèle CIME de MINATEC s’exporte aux quatre coins du monde

MINATEC propose depuis peu une offre « laboratoire clés en main » sans équivalent au monde, inspirée du modèle du CIME Nanotech (Grenoble INP et UJF). Baptisée Nanolab, elle s’adresse aux pays souhaitant accélérer leurs efforts d’innovation technologique : en 24 mois, des experts du CEA, du CIME Nanotech et de la société grenobloise 40 – 30 les aident à créer un centre de formation et recherche de pointe.
Cette initiative a été lancée au vu des difficultés de nombreux acteurs étrangers qui ont tenté l’aventure. Malgré l’existence d’aides internationales, beaucoup de projets peinent à aboutir faute d’expertise, de planification globale (investissement et fonctionnement) ou d’adaptation aux spécificités locales.

Des exploitants formés à Grenoble
L’équipe grenobloise aidera les Etats ou les universités à définir leurs besoins, à dimensionner leur centre, à choisir des équipements, à former des collaborateurs, à maintenir les installations et les process. Elle pourra accompagner le centre pendant ses six premiers mois, le temps de produire les premiers démonstrateurs.
Au préalable, les futurs exploitants seront accueillis pendant 3 à 4 mois à Grenoble pour apprendre leur métier avec les équipes de MINATEC ou de 40 -30 : de quoi alimenter des échanges ultérieurs.
En deux mois de prospection, cette offre a suscité des contacts prometteurs avec une dizaine de pays, notamment la Tunisie, le Brésil et le Pérou. En filigrane se dessine déjà une autre perspective : celle d’un réseau mondial de centres de R&D labellisés MINATEC qui partageraient expertise et bonnes pratiques, notamment via l’échange de chercheurs et d’étudiants.

Contact : ahmad.bsiesy@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv
Découvrez MINA-NEWS version mobile
Fermer