analyse biophysique des exosomes pour le diagnostic et la médecine de précision

Publié le : 8 février 2020

Le cancer est la deuxième cause de mortalité en Europe avec environ 1,3 million de décès en 2015. Dans cette thèse, nous proposons un nouveau paradigme pour la biopsie liquide du cancer, basé sur la mesure des propriétés biophysiques des exosomes. Des études récentes ont montré que les exosomes modulent les signaux de la transition épithélio-mésenchymateuse induite par l’hypoxie et des métastases, suggérant qu’ils pourraient constituer une nouvelle classe de biomarqueurs du cancer directement accessibles dans les fluides corporels. Il existe de plus en plus de preuves du lien biophysique spécifique entre les exosomes et leur cellule parentale. Cette thèse vise à développer et à mettre en œuvre de nouvelles méthodes nanomécaniques et microfluidiques pour l’analyse des signatures biophysiques d’exosomes (dérivées de différentes lignées cellulaires, y compris des contrôles sains et des cellules cancéreuses) dans une perspective de diagnostic précoce du cancer et de médecine de précision.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X