bio sensor utilisant la propagation d’onde millimétrique en champ proche

Publié le : 12 mars 2020

Pour de nouvelles applications bio-médicales, nous proposons d’utiliser des solutions provenant du domaine de la radio-frequence, avec en particulier les systèmes d’émission d’ondes millimétriques. Ces systèmes utilisant des antennes en champ proche pouvaient être plongés dans différents milieux impliquant des modifications de comportement de l’antenne. Ces modifications évoluent en fonction de l’amplitude et de la fréquence de l’onde incidente. Cette thèse a pour but de déterminer des propriétés physiologiques du milieu sur la base de la signature de ce dernier. Cette signature est la réponse du système à un signal en onde millimétrique de différentes fréquences, amplitudes voire de formes d’onde différentes (chirp). Ces paramètres physiologiques pourront être la sudation comme indicateur de stress, le rythme cardiaque, la présence de mélanomes, et bien d’autres. Les fréquences de travail envisagées vont de 20GHz à 120GHz car se sont des fréquences facilement intégrables sur puce CMOS. A partir d’une étude déjà initiée, l’étudiant aura à développer une solution suffisamment précise qui pourra être basée sur l’analyse de l’évolution de l’impédance présenté de l’antenne à l’amplificateur de puissance fonction de l’environnement qui l’entoure (on pourra parler de suivi d’impédance de sortie du PA). Ou d’une analyse de la réflexion du signal sur le milieu au travers d’un récepteur polaire (nous parlerons alors de mode radar).

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X