Capteur d’images CMOS adaptatif pour systèmes de vision intelligents

Publié le : 15 juillet 2019

Cette thèse se propose d’explorer de nouvelles architectures de capteurs de vision pour améliorer la réactivité du capteur et faciliter le traitement de son image. L’imageur étudié pendant cette thèse utilisera les technologies microélectroniques émergentes dites « 3D » du CEA leti. Ces technologies permettent d’empiler plusieurs circuits intégrés et présentent l’avantage de proposer une très forte densité d’interconnexions permettant d’envisager des connexions au niveau du pixel de l’imageur. Cela nous permet d’envisager de revoir complètement la chaîne de l’image d’un imageur standard (lecture, amplification, compensation, colorisation, rendu de ton) en amenant au système complet plus d’agilité, une meilleure qualité d’image, une meilleure efficacité énergétique, le tout avec une faible surface de silicium.

Le doctorant bénéficiera durant ses 3 années de thèse de l’expertise et de l’excellence scientifique de tout le CEA-Leti pour atteindre des objectifs élevés d’innovation à travers des brevets et des publications de rang international.

Le candidat, dynamique et autonome, titulaire d’un Bac +5 en microélectronique, plus particulièrement en conception de circuit intégré analogique et mixte. Une bonne maitrise des outils CAO associés (Cadence, Matlab) sera attendue et des compétences en traitement d’images seront appréciées.

Le déroulement des 3 années de thèse commencera par l’étude de l’état de l’art, puis le doctorant définira l’architecture optimale, la concevra et testera un prototype mettant en évidence les potentialités scientifiques et industrielles des solutions proposées.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X