Hétéro-déformations dans les couches de graphene tournées

Publié le : 15 juillet 2019

De nouveaux états de la matière liées à une forte interaction électron-électron (supraconductivité, isolant de Mott) ont récemment été observés dans des empilement de graphène où il existe une rotation entre les couches. A un angle bien particulier dit « magique » l’interaction électron-électron est en effet fortement augmentée dans ce système. C’est une résultat important car cela constitue le premier système formé entièrement et uniquement de carbone pour lequel cette physique apparaît. Nous avons récemment montré que les propriétés électroniques de ce type de système dépendent aussi fortement des déformations relatives entre les couches de graphène, un effet que nous avons appelé heterostrain en anglais. L’objectif de ce stage qui sera poursuivi par une thèse est de contrôler et d’étudier par microscopie à effet tunnel les effets de l’heterostrain à la recherche de nouveaux états de la matière dans ce système

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X