Intégration de matrices de boîtes quantiques sur silicium

Publié le : 18 mars 2021

Dans le domaine des qubits de spin sur silicium, l’ensemble des dispositifs consistent jusqu’à présent en des arrangements linéaires de boites quantiques. Cependant, pour implémenter un protocole de correction d’erreur efficace, il est nécessaire de maximiser l’inter-connectivité entre qubits. Au niveau de l’architecture, cela se traduit par le besoin de réaliser des réseaux bidimensionnels de boites quantiques. Grenoble est actuellement reconnu comme le leader mondial sur cet aspect avec les premières démonstrations de matrices élémentaires réalisées sur GaAs à l’Institut Néel. La thèse portera sur l’extension de ces développements sur silicium et à explorer les possibilités de mise à l’échelle de telles structures. Le (la) candidat(e) travaillera à l’élaboration des routes technologiques, au design des structures et au test électrique à température ambiante et à basse température des dispositifs.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X