Propagation de parois dans des couches minces de Mn4N

Publié le : 15 juillet 2019

Les matériaux ferromagnétiques à base de terres rares présentant une anisotropie perpendiculaire ont récemment suscité un grand intérêt pour les applications spintroniques. En effet, leur faible valeur d’aimantation permet de réduire les courants critiques nécessaires pour induire un renversement d’aimantation, en utilisant soit des couples de transfert de spin, soit des couples spin-orbite. Nous étudierons le mouvement de la paroi de domaine induit par le courant dans un système alternatif sans terres rares, Mn4N / STO. Nous avons déjà montré que ce système présente des propriétés étonnantes: une structure de domaine magnétique géante et inédite, à l’échelle millimétrique, avec une rémanence complète, une nucléation rare et une commutation de magnétisation nette. Ces propriétés, associées à une très faible magnétisation et à une grande anisotropie magnétique perpendiculaire, soulignent le potentiel des couches de Mn4N / STO pour les applications spintronique. La propagation de la paroi de domaine sera étudiée via des mesures de MOKE et de transport. La croissance de l’échantillon se fera au Japon.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X