“Smart membranes” pour batteries Lithium-Métal-Polymère

Publié le : 15 juillet 2019

Le sujet propose une voie originale pour permettre l’utilisation des batteries « lithium métal polymère » à

température ambiante. Cet objectif sera atteint par la mise en conjonction de trois effets : i) le confinement

nanométrique de l’électrolyte au sein de membranes à base de tapis de NanoTubes de Carbone (NTC)

alignés verticalement, ii) l’utilisation de POE de faible masse molaire et iii) la conduction ionique

unidimensionnelle.

Le sujet passe par la synthèse d’une SMART membrane : le greffage de chaînes de POE de longueur

nanométrique sur l’une des parois du tapis de NTC. Cet aspect est essentiel pour s’affranchir du caractère

conducteur électronique des NTC. Par ailleurs, la conformation des chaînes greffées à l’entrée des NTC

(chaînes étendues ou en pelote) dépendra fortement de l’environnement physico-chimique (pH, solvant,

température …). Ces smart membranes, présentent donc aussi un intérêt en tant que « nano-valves »

stimulables ou membranes de filtration.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X