Systèmes à base de quantum dots pour la photocatalyse redox de réactions radicalaires en lumière visible

Publié le : 15 juillet 2019

Au cours de la dernière décennie l’émergence de la photocatalyse redox a révolutionné le domaine de la chimie organique de synthèse. La mise au point de nouveaux photocatalyseurs a bénéficié du développement des catalyseurs pour la conversion de l’énergie solaire. Les complexes de coordination à base de ruthénium et d’iridium jouent un rôle majeur dans ce développement. En plus des photocatalyseurs homogènes, les recherches sur les photocatalyseurs à base de semiconducteurs pour la synthèse commencent à peine à émerger. Nous proposons un programme de recherche dédié au développement et à l’étude de quantum dots (QD) semiconducteurs colloïdaux comme photocatalyseurs redox pour la synthèse organique. Ces photocatalyseurs nanocristallins sont particulièrement prometteurs car ils présentent les avantages des catalyseurs homogènes, tels qu’un coefficient d’extinction molaire élevé dans le domaine visible, et parce qu’ils peuvent être séparés des produits de réaction par filtration ou par centrifugation. De plus les QD sont connus pour être très résistants au photo-blanchiment et leurs propriétés redox peuvent être ajustées finement en changeant leur composition(CdS, CdSe, ZnO, ZnSe… ), en contrôlant leur taille et en modifiant les ligands utilisés pour les stabiliser.

Ce sujet de thèse s’inscrit dans un projet collaboratif qui vise: 1) l’utilisation de QD comme photocatalyseurs pour la génération de radicaux alkoxyles; 2) le développement d’une nouvelle classe de photocatalyseurs combinant QD et nanoparticules d’argent (QD-Ag-NP).

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X