Industrie – Les faits marquants 2020

Décembre 2020

Avalun commercialise son test antigénique Covid-19

La start-up, installée au BHT, commercialise depuis quelques jours un test antigénique Covid-19. Il va devenir un puissant relais de croissance et accélérera la diffusion de son nouveau laboratoire de poche, le LabPad® Evolution.
Début 2020, Avalun prévoyait de déployer son LabPad® INR dans six régions françaises, pour le suivi de 10 000 patients sous anticoagulants. Mais cette expérimentation baptisée Di@pason a été retardée quand les laboratoires de biologie médicale, partie prenante de l’opération, ont été submergés par la pandémie. La start-up a alors focalisé ses efforts de R&D sur un test antigénique Covid-19 et sur la sortie du LabPad® Evolution, son nouveau laboratoire de poche,. Les travaux, lancés en août, ont abouti à une validation clinique et à un marquage CE du test fin novembre.
Des résultats en 20 minutes maximum.
Il délivre ses résultats en 20 minutes pour les patients négatifs, et en quelques minutes pour les patients positifs à charge virale élevée. Sa sensibilité est de 92.5% par rapport à la PCR, technique de référence en laboratoire. Le prélèvement s’effectue par écouvillon naso-pharyngé. Le LabPad® Evolution réalise automatiquement la lecture des résultats et leur transfert aux plateformes sécurisées de consolidation des données sur l’épidémie.
Avalun a déjà engrangé des commandes, sur un marché mondial où la demande dépasse largement les capacités de production. Le LabPad® Evolution va bénéficier ainsi d’une diffusion accélérée en France et à l’étranger. Quand la pandémie prendra fin, la start-up disposera d’une solide base installée et proposera de nouveaux types de tests. Son équipe de R&D a commencé à les développer.
Contact : vincent.poher@avalun.com

 

Octobre 2020

Malgré la crise sanitaire, les levées de fonds continuent

La Covid-19 n’a pas freiné les start-up issues de technologies MINATEC. Entre juin et septembre, elles ont été six à annoncer une levée de fonds, pour un total de 38 M€.
Magia Diagnostics (3 M€) va industrialiser son mini-laboratoire portable pour la détection du HIV et des hépatites B et C. Apix Analytics (5 M€) compte accélérer la commercialisation des ses analyseurs multigaz. Elichens (6 M€) va lancer la production en volume des ses capteurs de gaz. Aryballe Technologies (7 M€) industrialisera son « nez intelligent ». Microoled (8 M€) accélère la production de ses mini-écrans et le développement de son module pour la réalité augmentée. Antaios (9 M€) engage un partenariat avec Applied Materials (lire ci-dessous).
A noter encore, le rachat de Bespoon (transmission ultralarge bande) par STMicroelectronics.
Contact : sylvain.colomb@cea.fr

 

Juin 2020

San Francisco : eLichens veille sur la qualité de l’air

La startup grenobloise eLichens a bouclé courant mars le déploiement de 30 stations de mesure de la qualité de l’air à San Francisco. Ses capteurs surveillent en temps réel les particules fines, ainsi que les teneurs en gaz carbonique, dioxyde d’azote, ozone et méthane. Situés entre 2 et 3 m de hauteur, ils analysent l’air réellement respiré par les habitants de la ville.
La technologie eLichens s’appuie sur des algorithmes pour définir au départ l’emplacement optimal des stations, puis cartographier et prévoir les résultats par secteurs. Elle est nettement moins coûteuse que les réseaux classiques de surveillance de la qualité de l’air. La startup, qui a aussi installé des stations à Grenoble, Paris et Milan, poursuit sa collaboration en R&D avec le CEA-Leti. Elle lancera sous peu un capteur de pollens.
Contact : marc.attia@elichens.com

 

Février 2020

Chirurgie de la thyroïde : FLUOPTICS© réduit les risques de complication

FLUOPTICS©, installée au BHT, rencontre un accueil encourageant pour son nouveau système d’imagerie FLUOBEAM®LX, dédié à la chirurgie de la thyroïde. Il permet de repérer dès le début de la chirurgie, les quatre minuscules glandes parathyroïdes situées à proximité immédiate de la thyroïde. Le chirurgien évite ainsi de les léser ou de les enlever involontairement, avec le risque de graves complications.
La longueur d’onde d’excitation de FLUOBEAM®LX suffit à déclencher l’autofluorescence des glandes parathyroïdes, sans produit de contraste. Le signal lumineux est détecté par une caméra haute sensibilité. Première société au monde à proposer un tel système d’imagerie, FLUOPTICS© a obtenu les certifications européenne et américaine. Fin 2019, elle avait déjà installé 17 machines chez des chirurgiens américains et européens de renom.
Contact : odile.allard@fluoptics.com

31 M € : une levée de fonds qui booste Diabeloop

Nouvellement installée au BHT2, Diabeloop a réalisé fin novembre une levée de fonds exceptionnelle de 31 millions d’euros. Ce financement soutiendra trois activités phares : la R&D pour, entre autres, améliorer son dispositif de gestion automatisée et personnalisée du diabète de type 1 (le DBLG1) ; les études cliniques sur les adolescents et les patients souffrant d’un diabète hautement instable ; et enfin, le déploiement commercial en France et à l’international.
Une demande d’agrément du DBLG1 sera prochainement déposée aux États-Unis auprès de la Food and Drug Administration. Le sujet de sa prise en charge avance également en France et en Allemagne.
Diabeloop, lauréate du programme d’accompagnement French Tech 120, compte actuellement 70 collaborateurs, dont deux tiers à Grenoble. Elle prévoit de nouveaux recrutements en 2020.
Contact : stephanie.jegu@diabeloop.fr

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X