Offres de Thèses, Stages et Post-docs

nombre d'offres : 22

Conception en vue de la fiabilité des composants microélectroniques numériques

Mail Sélection

Date de début : 1 mars 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0010

Les mémoires non-volatiles de type flash sont un élément clé pour le développement des applications haute-température dans l’aérospatial, l’industrie automobile et l’industrie du forage. Malheureusement, le temps de rétention des mémoires flash est fortement dégradé par la haute-température et peut être considérablement diminué même à des températures plus modérées, particulièrement dans le cas où il faut stocker plusieurs bits par cellule. Cet effet peut être estompé à travers un rafraîchissement périodique des données. Le problème est que, en présence des variations de température dues à un changement des conditions environnementales et/ou de charge de travail, une fréquence de rafraîchissement fixe doit être adaptée au pire cas et risque d’entraîner des pertes en termes de performance et endurance.

Le premier objectif de ce projet est d’implémenter une méthode de rafraîchissement basée sur l’utilisation d’un compteur permettant de : (a) suivre l’évolution de l’impact de la température sur le temps de rétention des mémoires flash, (b) générer des alertes sur l’imminence d’une perte de données et (c) fournir des timestamps.

Le deuxième objectif du projet est de déterminer la loi qui gouverne l’évolution avec le temps des fautes de rétention dans une mémoire flash. Le but est l’implémentation d’une technique capable de déterminer le temps de rétention restant de chaque page mémoire en fonction de l’âge de rétention, i.e. le temps écoulé depuis le stockage des données, et le nombre des erreurs de rétention et non-rétention.

Le travail du post-doctorant inclura la publication des résultats scientifiques dans des conférences internationales et journaux de haut niveau.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electromagnétisme - Electrotechnique, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, DACLE, Leti
  • Laboratoire : DACLE / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0010
  • Contact : valentin.gherman@cea.fr

Fonctionnalisation Chimique et Auto-assemblage de Nanoparticules

Mail Sélection

Date de début : 1 janvier 2018

Offre n° PsD-DRF-18-0022

Un poste de chercheur postdoctoral de 12 mois est disponible au CEA-Grenoble (INAC) pour l’étude de l’auto-assemblage de nanoparticules colloïdales pour former des nano-architectures hybrides. Le but est de concevoir et préparer des dimères hybrides de nanoparticules (boîtes quantiques et nanoparticules métalliques) de différentes formes utilisant de biomolécules comme liens afin d’explorer de nouveaux phénomènes optiques résultant d’interactions exciton-plasmon contrôlées avec précision. Les propriétés structurales et optiques des nano-architectures (bio)hybrides obtenues seront étudiées et confrontées à des simulations. Tous les éléments de base sont disponibles et le rôle du candidat sera d’étudier la fonctionnalisation chimique des nanoparticules et l’auto-assemblage des dimères hybrides ainsi que la caractérisation de leurs propriétés structurales et optiques.

Le candidat devra pouvoir effectuer de façon active des travaux de recherche dans un environnement multidisciplinaire englobant des chimistes, des physiciens et biologistes de deux laboratoires de l’INAC, SyMMES (Chimie) et PHELIQS (Physique).

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Chimie, INAC, PHELIQS
  • Laboratoire : INAC / PHELIQS
  • Code CEA : PsD-DRF-18-0022
  • Contact : kuntheak.kheng@cea.fr

Nanoparticules à actuation magnétique pour le traitement ciblé du cancer

Mail Sélection

Date de début : 1 janvier 2018

Offre n° PsD-DRF-18-0016

Les laboratoires SPINTEC et SyMMES du CEA/INAC proposent un stage postdoctoral de 24 mois, débutant début 2018, sur le développement de nanoparticules (NP) à actuation magnétique pour le traitement ciblé du cancer. Ce stage se déroule dans le cadre du projet EuroNanoMed2 Nanoviber, dont l’objectif général est la validation préclinique et l’étude toxicologique de ces particules. L’intérêt thérapeutique des NP en vibration pour la destruction de cellules de glioblastome a été démontré par des études in vitro et, plus récemment, in vivo. L’étape suivante consiste à mener une démarche de transfert rigoureuse pour le traitement de patients porteurs de glioblastomes.

Faisant suite à des résultats antérieurs, le candidat devra mener les études suivantes :

1) Fabrication des particules : Selon des approches « top-down » et « bottom-up » développées à SPINTEC, pour la synthèse de NP magnétiques adaptées aux applications envisagées.

2) Fonctionnalisation des particules : Notamment à l’aide d’espèces chimiques permettant le greffage de biomolécules actives.

3) Tests d’efficacité in vitro et toxicologie : La destruction cellules cancéreuse et la réponse cellulaire à la présence des particules et la toxicité seront évaluées après incubation et activation magnétique. Ces études permettront de définir un protocole à mettre en œuvre ultérieurement pour la validation préclinique.

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Sciences du vivant, Biotechnologies, nanobiologie, Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux, INAC, SPINTEC
  • Laboratoire : INAC / SPINTEC
  • Code CEA : PsD-DRF-18-0016
  • Contact : robert.morel@cea.fr

Développement d’un microscope optique pour de l’imagerie cellulaire 3D en carte microfluidique

Mail Sélection

Date de début : 1 novembre 2017

Offre n° PsD-DRT-17-0113

Bien qu’étant encore confrontée à de multiples challenges, la médecine régénérative (reconstruction tissulaire) offre de nombreuses promesses pour le futur. Une des limitations actuelles reste la vascularisation des tissus. Ex vivo, ce développement nécessite le recours à des systèmes microfluidiques afin de mimer la vasculogénèse. Un challenge reste cependant à adresser : la caractérisation des tissus reconstruits sans altération de leur fonctionnalité pour permettre une implantation. Le but du projet est de développer un système d’imagerie optique permettant une caractérisation 3D morphologique et fonctionnelle à l’échelle micrométrique de tissus vascularisés à l’intérieur d’une chambre fluidique. Le(la) candidat(e) retenu(e) aura la charge de mettre au point et de caractériser un système de microscopie optique innovant répondant aux performances attendues pour caractériser les échantillons, notamment en terme de résolution spatiale, de taille de champ de vue, et de sensibilité. Le couplage et l’intégration aux systèmes microfluidiques permettant la production des échantillons feront partie des objectifs de ce développement. Le(la) candidat(e) travaillera dans un environnement pluridisciplinaire, et aura à interagir de manière forte avec les biologistes et micro-fluidiciens du projet pour mener à bien ces travaux.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Biotechnologie, biophotonique, Optique - Optique laser - Optique appliquée, DTBS, Leti
  • Laboratoire : DTBS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-17-0113
  • Contact : pierre.blandin@cea.fr

Etude in situ à l’aide du rayonnement synchrotron de la croissance de graphène sur catalyseur métal liquide

Mail Sélection

Date de début : 1 janvier 2018

Offre n° PsD-DRF-18-0009

The postdoctoral research project is part of a four-year European FET-Open project called LMCat (http://lmcat.eu/) bringing together five European labs, including the ESRF and the CEA-INAC, to develop the growth of defect-free two-dimensional materials by liquid-metal catalytic routes. A central lab will be established at the ESRF to develop an instrumentation/methodology capable of studying the ongoing chemical reactions on the molten catalyst. The growth by chemical vapor deposition at high pressure and temperatures will be characterized in situ, by means of two main techniques: Raman and X-ray scattering (Grazing Incidence X-Ray Scattering and Reflectivity). It will be complemented by theoretical calculations performed in Munich. The successful candidate will be in charge; together with a PhD student, of the in situ synchrotron X-ray scattering measurements, using the ESRF ID10 liquid scattering beamline (http://www.esrf.eu/UsersAndScience/Experiments/CBS/ID10) and the P08 beamline of PETRA-III (photon-science.desy.de/facilities/petra_iii/beamlines/p08_highres_diffraction/index_eng.html), in Desy.

You should hold a PhD in physics, chemistry or material science or closely related science. Previous experience of complex instrumental environment, MBE or CVD growth methods and / or with synchrotron X-ray scattering / diffraction / reflectivity, especially on liquids, will be an advantage. You should be motivated to work with an international team of young researchers with an experimental setup at the forefront of instrumental development, and ready to travel in Germany (Hambourg) for extended periods to perform some of the experiments. A good practice of English is mandatory. You should also have:

This is a full time, 3 year contract.

Please submit a 1 page cover letter stating the motivation, research experience and goals, ; a curriculum vitae, and contact information for 3 references.

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Physique du solide, surfaces et interfaces, INAC, MEM
  • Laboratoire : INAC / MEM
  • Code CEA : PsD-DRF-18-0009
  • Contact : gilles.renaud@cea.fr
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X