Offres de Thèses, Stages et Post-docs

nombre d'offres : 27

Développement d’un algorithme de traitement d’images dédié à l’analyse d’acquisitions en microscopie défocalisée de culture cellulaires

Mail Sélection

Date de début : 1 septembre 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0089

Au CEA-Leti, nous avons validé une plateforme de vidéo-microscopie sans lentille vidéo en enregistrant des milliers d’heures de cultures cellulaires. Et nous avons développé différents algorithmes pour étudier les fonctions cellulaires majeures, à savoir l’adhésion, la motilité, la division cellulaire et la mort cellulaire.

Le sujet de recherche du post-doctorant portera sur l’analyse des jeux de données produits par vidéo-microscopie sans lentille. L’objectif sera d’étudier un algorithme temps-réel de suivi de trajectoires des cellules pour suivre chaque cellule et pour tracer différents événements de la cellule en fonction du temps. Les recherches porteront donc sur des algorithmes de segmentation et de suivi de trajectoires qui devront dépasser les performances des algorithmes de l’état de l’art du domaine.

En particulier, les algorithmes devront obtenir des performances supérieures en termes de mesures biologiques et d’utilisabilité. Cela nous permettra de surpasser la méthodologie de pointe qui est optimisée pour les performances intrinsèques des algorithmes de suivi cellulaire et de segmentation cellulaire, mais échoue à extraire les caractéristiques biologiques importantes (durée du cycle cellulaire, lignage cellulaire, etc.).

Dans ce but, les algorithmes étudiés devront tenir compte du contenu spatio-temporel dans sa globalité et des algorithmes de classification des cellules par apprentissage (single vector machine, deep learning, etc.). Ce sujet s’adresse à des personnes ayant réalisé un doctorat en traitement d’image. Des connaissances dans le domaine de la microscopie appliquée à la biologie seraient appréciées.

  • Mots clés : Sciences du vivant, Sciences pour l'ingénieur, Biologie cellulaire, physiologie et imagerie cellulaires, Biotechnologie, biophotonique, DTBS, Leti
  • Laboratoire : DTBS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0089
  • Contact : cedric.allier@cea.fr

Développement de modèles compacts pour les Qbit

Mail Sélection

Date de début : 1 août 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0056

Le modèle Compact / SPICE est le lien entre le développement des briques technologique et la conception du circuit. L’objectif du modèle est de reproduire avec précision les caractéristiques expérimentales essentielles à la conception de circuit numérique, analogique et mixte. Ainsi, les paramètres d’extraction correspondant aux caractérisation électrique.

Le principal challenge est de pouvoir décrire le comportement quantique de cette architecture. Il faudra également étudier si ce comportement doit être décrit via les grandeurs physiques (p.ex. spin électronique, niveau d’énergie …) ou par des grandeurs logiques (état quantique, matrice de transformation, …). Il faudra aussi prendre en compte la compatibilité entre le formalisme mathématique et les outils standards de modélisation compacte (description Verilog-A).

Au vu du peu de dispositifs disponibles pour confronter ces choix de modélisation avec la réalité, cette première étape doit permettre d’explorer les problématiques de modélisation pure, et d’outils logiciels.

En cours de projet, en fonction de la disponibilité de nouveaux dispositifs QuBits, on pourra confronter ces premières versions de modèles compacts et les amender pour améliorer leur fidélité aux observations en labo.

Ce travail va s’appuyer sur les compétences communes du LSM et du LICL (en collaboration avec INAC), et sur leur habitude à travailler de concert.

Le candidat recherché devra avoir de solide compétence dans le domaine de Qbit (expérimentale et/ou théorique) et si possible une connaissance des outils de type SPICE, NEGF ou TCAD dans leur vision CMOS.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, DCOS, Leti
  • Laboratoire : DCOS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0056
  • Contact : sebastien.martinie@cea.fr

Simulation de nanofils semi-métalliques

Mail Sélection

Date de début : 1 novembre 2017

Offre n° PsD-DRT-18-0004

La mission du candidat sera :

• Simulation utilisant des outils ab-initio de la structure de bandes de nanofils de bismuth de différent diamètres (de 1 nm à 10 nm).

• Extraction de paramètres tes que masses effectives, densité d’états, band offsets pour ces nanofils.

• Implémentation de ces paramètres dans un simulateur NEGF pour simuler des transistors en nanofils de bismuth à diamètre variable.

• Simulation ab-initio de l’interface nanofil de bismuth – diélectrique et étude de différents éléments de passivation chimique.

• Ce travail se fera en collaboration avec le groupe LETI/DCOS/SCME/LSIM (Philippe Blaise)

• Le candidat interagirera avec une équipe expérimentale qui fabriquera les dispositifs simulés et sera amené à aider à encadrer un ou plusieurs doctorants, en collaboration avec IMEP.

• Le candidat interagirera avec le LTM pour les aider à prédire les propriétés de l’interface bismuth-isolant de grille et pour implémenter dans le simulateur les résultats de mesures sur ces interfaces (IMEP).

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Physique du solide, surfaces et interfaces, DCOS, Leti
  • Laboratoire : DCOS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0004
  • Contact : jean-pierre.colinge@cea.fr

Etude la physisorption d’espèces chimiques sur des surfaces sensibles lors des transferts en mini-environnement contrôlés en microélectronique

Mail Sélection

Date de début : 1 décembre 2017

Offre n° PsD-DRT-17-0124

Une plateforme de caractérisation basée sur le concept de connexion entre équipements de procédés et de caractérisation par l’intermédiaire d’une valise de transfert sous vide a été montée permettant une caractérisation quasi in-situ des substrats et matériaux de la microélectronique. Ce concept de transfert, basé actuellement sur le simple vide statique dans une valise est satisfaisant vis-à-vis du taux résiduel de O et C à la surface de matériaux particulièrement sensibles (Ge, Ta, Sb, Ti, …) et les croissances par MOCVD sur les GST ou les III/V, ou l’analyse des couches réactives après gravure plasma. Son optimisation pour des applications plus exigeantes (collage moléculaire, reprise épitaxie) en termes de préservation des surfaces nécessite de mieux comprendre l’évolution physico chimie des surfaces.

Le travail proposé portera sur des études physico chimiques de l’évolution et de la contamination moléculaire des surfaces lors des transferts et se déroulera en salle blanche. L’XPS, la TD-GCMS et la spectrométrie de masse sur la boite elle-même (à implémenter), seront utilisés pour adresser l’origine (parois, joints, environnement gazeux, …) des espèces chimiques adsorbées et déterminer les mécanismes de physisorption à la surface des substrats. Les surfaces étudiées seront suffisamment sensibles à la contamination pour extraire l’influence de l’environnement de la boite et les paramètres explorés seront la nature des joints utilisés, l’influence de l’étuvage de la boite, le niveau de vide, l’utilisation d’un mini environnement gazeux à basse pression dans la boite (nature du gaz, pression,…)

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Sciences pour l'ingénieur, Matériaux et applications, Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux, DTSI, Leti
  • Laboratoire : DTSI / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-17-0124
  • Contact : herve.fontaine@cea.fr

Développement d’un microscope bimodal Brillouin-Raman pour la caractérisation des tissus biologiques

Mail Sélection

Date de début : 1 janvier 2018

Offre n° PsD-DRT-17-0119

Le Laboratoire d’Imagerie et des Systèmes d’Acquisition (LISA) et le Laboratoire de Physique du Cytosquelette (LPCV) du CEA Grenoble proposent un projet pour mettre en place et caractériser une nouvelle modalité d’imagerie biologique combinant la spectroscopie Brillouin à la spectroscopie Raman. Il s’agit d’un projet interdisciplinaire entre instrumentation et biologie. La spectroscopie Brillouin permet la mesure non-invasive des propriétés visco-élastiques des cellules et tissus à l’échelle micrométrique, tandis que la spectroscopie Raman donne une information biochimique complémentaire. Ces mesures ont des applications dans l’étude de l’organisation du cytosquelette, et pour de nouveaux outils de diagnostique basés sur la détection précoce des altérations mécaniques et biochimiques des tissus.

Le postdoc sera responsable du développement et du couplage du spectromètre Brillouin au microscope Raman du LISA. Cela inclut le développement du système optique, le pilotage de l’instrument, et l’analyse des données. Il/Elle caractérisera l’instrument sur des systèmes reconstitués préparés au LPCV, puis s’attachera à des mesures in-cellulo. Le candidat retenu coordonnera les travaux entre le LPCV et le LISA.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Biotechnologie, biophotonique, Optique - Optique laser - Optique appliquée, DTBS, Leti
  • Laboratoire : DTBS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-17-0119
  • Contact : jean-charles.baritaux@cea.fr
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X