Offres de Thèses, Stages et Post-docs

nombre d'offres : 33

Conditions extremes : Instrumentation et études

Mail Sélection

Date de début : 1 janvier 2019

Offre n° PsD-DRF-18-0100

Associer pression, champ magnétique et basses températures est crucial pour de nombreuses études où le couplage des degrés de liberté électroniques, magnétiques et de réseau est à l’origine de propriétés intéressantes tant sur le plan fondamental que pour des applications. Les mesures en champ magnétique statique sont limitées (34T aujourd’hui en France). La technique des champs pulsés permet d’obtenir un champ beaucoup plus fort.

L’objectif du projet est de provoquer une rupture dans le domaine des expériences possibles, en associant champ magnétique pulsé, très hautes pressions, et basses températures et de réaliser un outil fiable et polyvalent sur la base d’un prototype existant qui démontre la faisabilité des mesures en champ magnétique pulsé jusqu’à 60T, 4GPa, et 1.5K. Le projet comporte une importante partie instrumentale pour améliorer les performances et les essais en champ pulsé. Nous effectuerons également en même temps des études originales sur plusieurs programmes très différents : Transition de Mott, systèmes topologiques, systèmes fortement corrélés, supraconducteurs à très haute température critique.

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Sciences pour l'ingénieur, Instrumentation, Physique du solide, surfaces et interfaces, INAC, PHELIQS
  • Laboratoire : INAC / PHELIQS
  • Code CEA : PsD-DRF-18-0100
  • Contact : daniel.braithwaite@cea.fr

Investigations haute-résolution de cristaux de CdZnTe et couches minces HgCdTe/CdZnTe par rayonnement synchrotron à l’ESRF

Mail Sélection

Date de début : 1 août 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0090

Le CEA-Leti possède une longue experience et un savoir faire unique dans la croissance cristalline de composés à base de mercure pour les applications de detection infrarouge dont le niveau de performance est directement lié à la qualité du matériau. En particulier les défauts cristallins sont connus pour générer des courants de fuite dans les dispositifs à photodiode HgCdTe. Ce postdoc s’inscrit dans la volonté de mieux comprendre les mécanismes de generation et de propagation des défauts. Plus spécifiquement il se concentre sur l’utilisation de techniques haute resolution impliquant le rayonnement synchrotron. Une série d’expériences d’imagerie par diffraction est en cours et sera poursuivie sur l’année 2018 et les premières images révèlent déja une grande variété d’arrangement des défauts dans la matrice des substrats CdZnTe utilisés pour l’épitaxie de HgCdTe. Ce postdoc doit servir à analiser finement les données produites par ces experiences afin d’en extraire des informations quantitatives indispensables pour préciser la qualité du matériau et surtout remonter à l’historique de fabrication de celui-ci. Les résultats seront utilisés pour guider l’équipe de recherche vers le choix des échantillons d’intérêt pour cette technique et pourront conduire à établir des propositions d’expériences supplémentaires dans l’environnement synchrotron.

  • Mots clés : Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences, Interactions rayonnement-matière, Physique du solide, surfaces et interfaces, DOPT, Leti
  • Laboratoire : DOPT / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0090
  • Contact : philippe.ballet@cea.fr

Développement d’un algorithme de traitement d’images dédié à l’analyse d’acquisitions en microscopie défocalisée de culture cellulaires

Mail Sélection

Date de début : 1 septembre 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0089

Au CEA-Leti, nous avons validé une plateforme de vidéo-microscopie sans lentille vidéo en enregistrant des milliers d’heures de cultures cellulaires. Et nous avons développé différents algorithmes pour étudier les fonctions cellulaires majeures, à savoir l’adhésion, la motilité, la division cellulaire et la mort cellulaire.

Le sujet de recherche du post-doctorant portera sur l’analyse des jeux de données produits par vidéo-microscopie sans lentille. L’objectif sera d’étudier un algorithme temps-réel de suivi de trajectoires des cellules pour suivre chaque cellule et pour tracer différents événements de la cellule en fonction du temps. Les recherches porteront donc sur des algorithmes de segmentation et de suivi de trajectoires qui devront dépasser les performances des algorithmes de l’état de l’art du domaine.

En particulier, les algorithmes devront obtenir des performances supérieures en termes de mesures biologiques et d’utilisabilité. Cela nous permettra de surpasser la méthodologie de pointe qui est optimisée pour les performances intrinsèques des algorithmes de suivi cellulaire et de segmentation cellulaire, mais échoue à extraire les caractéristiques biologiques importantes (durée du cycle cellulaire, lignage cellulaire, etc.).

Dans ce but, les algorithmes étudiés devront tenir compte du contenu spatio-temporel dans sa globalité et des algorithmes de classification des cellules par apprentissage (single vector machine, deep learning, etc.). Ce sujet s’adresse à des personnes ayant réalisé un doctorat en traitement d’image. Des connaissances dans le domaine de la microscopie appliquée à la biologie seraient appréciées.

  • Mots clés : Sciences du vivant, Sciences pour l'ingénieur, Biologie cellulaire, physiologie et imagerie cellulaires, Biotechnologie, biophotonique, DTBS, Leti
  • Laboratoire : DTBS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0089
  • Contact : cedric.allier@cea.fr

Transfert de couches minces piézoélectriques pour des applications MEMS

Mail Sélection

Date de début : 1 juin 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0087

Au sein de CEA-Tech, l’Institut LETI crée de l’innovation et la transfère à l’industrie. Le LCMA, laboratoire de composants micro-actionneur, travaille sur l’intégration de matériaux piézoélectriques dans des microsystèmes permettant une fonction transducteur électromécanique. Le Titanate Zirconate de Plomb (PZT) est à ce jour le matériau piézoélectrique le plus performant pour les applications micro-actionneur. Le LETI a 15 ans d’expérience sur le développement de ce matériau et son intégration sur silicium pour des applications actionneurs (2 transferts industriels réalisés, 10 thèses, 1 livre). Une des contraintes susceptible de limiter l’utilisation du PZT dans les microsystèmes est sa température de cristallisation élevée (>500°C). Il est ainsi très compliqué d’intégrer du PZT pour des réalisations technologiques Above IC (compatible technologie transistor, Temp<400°C), ou sur des substrats verre (applications optique, haptique) ou souple (applications bas coût, grand format) comme l'exigent certaines applications. Le LETI travaille actuellement sur un nouveau procédé de transfert de couches adapté à ce type d'empilement piézoélectrique. L'objectif de ce postdoctorat est d’étudier la faisabilité de report de matériaux piézoélectriques en couches minces sur différents substrats (Si, verre, polymère,…) et de concevoir l’empilement technologique le plus pertinent en fonction des applications visées. Le postdoctorant travaillera sur l’intégration des matériaux (piézoélectrique, électrodes, etc…), la conception et la réalisation de dispositifs MEMS piézoélectriques avancés (type actionneur, transducteur) et leurs caractérisations.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Matériaux et applications, DCOS, Leti
  • Laboratoire : DCOS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0087
  • Contact : gwenael.le-rhun@cea.fr

Développement de modèles compacts pour les Qbit

Mail Sélection

Date de début : 1 août 2018

Offre n° PsD-DRT-18-0056

Le modèle Compact / SPICE est le lien entre le développement des briques technologique et la conception du circuit. L’objectif du modèle est de reproduire avec précision les caractéristiques expérimentales essentielles à la conception de circuit numérique, analogique et mixte. Ainsi, les paramètres d’extraction correspondant aux caractérisation électrique.

Le principal challenge est de pouvoir décrire le comportement quantique de cette architecture. Il faudra également étudier si ce comportement doit être décrit via les grandeurs physiques (p.ex. spin électronique, niveau d’énergie …) ou par des grandeurs logiques (état quantique, matrice de transformation, …). Il faudra aussi prendre en compte la compatibilité entre le formalisme mathématique et les outils standards de modélisation compacte (description Verilog-A).

Au vu du peu de dispositifs disponibles pour confronter ces choix de modélisation avec la réalité, cette première étape doit permettre d’explorer les problématiques de modélisation pure, et d’outils logiciels.

En cours de projet, en fonction de la disponibilité de nouveaux dispositifs QuBits, on pourra confronter ces premières versions de modèles compacts et les amender pour améliorer leur fidélité aux observations en labo.

Ce travail va s’appuyer sur les compétences communes du LSM et du LICL (en collaboration avec INAC), et sur leur habitude à travailler de concert.

Le candidat recherché devra avoir de solide compétence dans le domaine de Qbit (expérimentale et/ou théorique) et si possible une connaissance des outils de type SPICE, NEGF ou TCAD dans leur vision CMOS.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, DCOS, Leti
  • Laboratoire : DCOS / Leti
  • Code CEA : PsD-DRT-18-0056
  • Contact : sebastien.martinie@cea.fr
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X