Offres de Thèses, Stages et Post-docs

nombre d'offres : 69

Caractérisation haut débit de connecteurs de circuits imprimés pour applications aéronautiques et militaires.

Mail Sélection

Offre n° IMEPLaHC-31012020-RFM

Proposition de sujet de stage Master / Ingénieur électronique
Amphenol-Socapex / IMEP-LAHC
Titre : Caractérisation haut débit de connecteurs de circuits imprimés pour applications aéronautiques et militaires.

Contexte du sujet de stage :
La société Amphenol-Socapex basée à Thyez (74300) est un des leaders mondiaux de la connectique pour l’aéronautique et les applications défense (environnement sévère). En collaboration avec Amphenol-Socapex, le laboratoire IMEP-LAHC (UMR 5130) situé sur le campus du Bourget-du-Lac
(73370) a réalisé plusieurs études en haute fréquence de différentes interconnexions passives.
Pour sa gamme de connecteurs (BLP : Board Level Products), Amphenol-Socapex souhaite caractériser plusieurs conceptions existantes, afin de mieux connaître leurs performances en haut débit de données, et de lancer de nouveaux développements sur des bases connues et maîtrisées.
Ces connecteurs doivent répondre aux contraintes matériels imposées par les normes IEEE802.3-1000BASEKX et -10GBASEKX pour des débits de 1 Gbit/s à 10 Gbit/s.

Travail de stage :
Le travail de stage peut-être scindé en deux parties :

  1. Concevoir (HFSS) et réaliser (Kicad) plusieurs cartes électroniques de test (PCB) qui permettront d’alimenter les connecteurs sous test à l’analyseur de réseau vectoriel (VNA) d’un côté, tout en facilitant leur accouplement de l’autre. Ces cartes électroniques devront présenter certaines propriétés fondamentales en adaptation d’impédance, en utilisant des matériaux peu dispersifs.
  2. Procéder aux mesures haute fréquence sur les connecteurs (paramètres S) et comparer ces mesures à plusieurs exigences normatives, de manière à déterminer les performances de ces connecteurs. Les mesures devront ainsi couvrir une bande passante pouvant aller jusqu’à 13 GHz. Les caractéristiques des mesures concernent en particulier les pertes par insertion (IL), l’adaptation (RL) et la diaphonie (NEXT, FEXT). Des mesures de diagramme de l’oeil sont également envisagées.

L’acquisition et le traitement des données seront programmés en langage Matlab / Python. En complément de ce travail, la propagation de l’incertitude de mesure sera étudiée par une approche Monte Carlo.

Compétences :
Le(a) candidat(e) doit être curieux(se) et autonome.
Le(a) candidat(e) doit avoir un goût pour l’expérimentation et la programmation.

Contact :
Philippe ARTILLAN, maitre de conférences, IMEP-LAHC, (04.79.75.81.88), philippe.artillan@univ.smb.fr
Cédric BERMOND, maitre de conférences, IMEP-LAHC, (04.79.75.81.28), cedric.bermond@univ.smb.fr

Lieu :
Laboratoire IMEP-LAHC (UMR5130), Université de Savoie Mont Blanc, 73170 Le Bourget du Lac.
Durée et rémunération :
Durée de 4 à 6 mois.
La rémunération est de 3.9 euros/heure.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, FMNT, IMEP-LaHc
  • Laboratoire : FMNT / IMEP-LaHc
  • Code CEA : IMEPLaHC-31012020-RFM
  • Contact : philippe.artillan@univ.smb.fr

Conception et caractérisation d’antennes directives en technologie SIW à 60GHz pour des applications Wireless industrielles

Mail Sélection

Offre n° IMEPLaHC-24012020-RFM

 

 

Sujet de stage  :
Conception et caractérisation d’antennes directives en technologie SIW à 60GHz pour des applications Wireless industrielles

Mots-clés :  Antenne, SIW, IOT, millimétrique

Lieu : Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique – LAboratoire d’Hyperfréquences et de Caractérisation (IMEP-LAHC), Minatec – 3, parvis Louis Néel, BP 257 )

L’IMEP-LaHC est une unité mixte de recherche (CNRS/Grenoble INP/UGA/USMB) de 180 personnes dont les sujets de recherche concernent la micro et la nanoélectronique, la photonique et les microondes.

Durée : 6 mois
Encadrants :  Pr. Tan-Phu VUONG, tan-phu.vuong@grenoble-inp.fr, 04.56.52.95.65
Suivi entreprise :Dr. Alejandro Niembro, Alejandro.Niembro@se.com, +33 4 76 39 43 69

1. Contexte
La communication sans fil est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne. Le nombre d’objets connectés augmente de façon exponentielle chaque année. Les objets connectés font référence à une grande variété de dispositifs tels que les ordinateurs, l’électrodomestique ou les voitures mais aussi une large liste de capteurs. Différentes bandes de fréquences et différents protocoles sont utilisés, comme par exemple WiFi, Zigbee, BLE dans la bande libre ISM 2,4 GHz.

Dans les dernières années, avec l’arrivée de l’IoT, de nouvelles bandes de fréquences ont été libérés, comme les bandes 24GHz et 60GHz. Il y a également un essor de nouvelles technologies et de services proposés tel que le WiFi très haut débit 60GHz. Aujoud’hui, il y a un réel besoin de nouvelles structures antennes à très haut gain. Ces antennes pourront servir pour différentes applications Wireless millimétriques afin de satisfaire les demandes de Schneider Electric.

Le laboratoire IMEP LAHC est spécialisé dans la conception et la caractérisation des composants passifs. Depuis 2010, l’IMEP LAHC s’intéresse également à la nouvelle technologie SIW et SIW creux. L’IMEP LAHC apportera son expertise et ses moyens de simulation et de caractérisation pour mettre en place cette étude.

2. Objectif du stage
Le stage couvrira les aspects suivants :

  • Bibliographie sur les solutions antennaires millimétriques existantes ;
  • Conception d’une antenne à forte directivité en technologie SIW en polarisation dans le plan E ;
  •  Conception d’une antenne à forte directivité en technologie SIW en polarisation dans le plan H ;
  • Caractérisation de ces deux antennes SIW.

3. Compétences souhaitées :
Logiciels : CST Microwave Studio, HFSS, Matlab
Mesures : VNA, PNA, …

4. Rémunération
3.9€/heure pendant 5 mois ou 6 mois
Merci d’adresser vos candidatures (CV + lettre de motivation) par mail aux encadrants indiqués

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, FMNT, IMEP-LaHc
  • Laboratoire : FMNT / IMEP-LaHc
  • Code CEA : IMEPLaHC-24012020-RFM
  • Contact : tan-phu.vuong@grenoble-inp.fr

(pourvue) Banc de caractérisation optique : mesures spectrales de réflectivité et de rendement quantique

Mail Sélection

Offre n° IMEPLaHC-22012020-PHOTO

Institut de Microélectronique Electromagnétisme et Photonique et LAboratoire d’Hyperfréquences et de Caractérisation

Banc de caractérisation optique :
mesures spectrales de réflectivité et de rendement quantique

Lieu :
Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique – Laboratoire d’Hyperfréquences et de Caractérisation (IMEP-LaHC)
Minatec – 3, parvis Louis Néel, CS 50257, 38 016 GRENOBLE Cedex 1

Sujet :
L’IMEP-LaHC est une unité mixte de recherche (CNRS/Grenoble INP/UGA/USMB) de 130 personnes dont les sujets de recherche concernent la micro et la nanoélectronique, la photonique et les microondes. Plusieurs plateformes techniques permettent de mener à bien ces travaux de recherche dont une plateforme photonique intégrant plusieurs bancs de caractérisation optique.
Le stage concerne un banc de mesure de réflectivité spectrale et de réponse spectrale dédié à l’analyse de composants optoélectroniques et en particulier des cellules photovoltaïques et des photodétecteurs.
Dans ce but, un banc a été mis en place et un programme permet de piloter les instruments (Labview) mais la phase de validation et de calibration du banc de mesure reste à réaliser.
Le travail de l’étudiant consistera dans un premier temps à qualifier le banc de mesure, à optimiser l’installation, et à modifier le programme existant.
Dans un deuxième temps des mesures seront réalisées sur des composants optoélectroniques.

Contacts :
Grégory Grosa (gregory.grosa@minatec.inpg.fr)
Anne Kaminski-Cachopo (anne.kaminski@grenoble-inpfr)

Durée du stage :
10 semaines

Formations :
DUT Mesures Physiques, Master 1

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, FMNT, IMEP-LaHc
  • Laboratoire : FMNT / IMEP-LaHc
  • Code CEA : IMEPLaHC-22012020-PHOTO
  • Contact : gregory.grosa@minatec.inpg.fr
  • Merci de votre intérêt, mais cette offre de Stages est déjà pourvue.

(pourvue) Caractérisation RF de poudres de magnétite

Mail Sélection

Offre n° IMEPLaHC-17122019-RFM

          Proposition de sujet de thèse Stage de PFE ou de Master – 2020
Caractérisation RF de poudres de magnétite

 

Mots-clés :
Particules magnétiques, Caractérisation des matériaux en RF et Microondes, Propriétés des matériaux, Modélisation électromagnétique et physique

Lieu :
Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique – Laboratoire d’Hyperfréquences et de Caractérisation
IMEP-LaHC, Minatec – 3, parvis Louis Néel, BP 257, 38 016 GRENOBLE Cedex 1
L’IMEP-LaHC est une unité mixte de recherche (CNRS/Grenoble INP/UGA/USMB) de 180 personnes dont les sujets de recherche concernent la micro et la nanoélectronique, la photonique et les microondes.

Durée :
6 mois

Encadrants :
Pr. VUONG Tan-Phu, tan-phu.vuong@grenoble-inp.fr, 04.56.52.95.65
Pr. XAVIER Pascal, pascal.x avier@univ-grenoble-alpes.fr , 04.56.52.95.69

Suivi entreprise :
LE BOUTEILLER Philippe, philippe.le-bouteiller @ hymagin.com

1. Contexte
La société HYMAG’IN produit une poudre d’oxyde de fer, la magnétite, et souhaite la commercialiser pour différentes applications faisant appel à ses propriétés magnétiques. HYMAG’IN cherche à caractériser les propriétés magnétiques intrinsèques de ses produits, mais également les propriétés de matériaux préparés en incorporant la poudre de magnétite à différents taux de charge dans des matrices de type argiles, résines époxy, peintures etc.
La perméabilité complexe fait partie de ces propriétés dans des gammes de fréquence allant du MHz à quelques GHz.
HYMAG’IN produit différents types de magnétites, qui se distinguent les unes des autres par leurs propriétés physicochimiques: distribution de tailles, formes, compositions chimiques. Ces différents paramètres sont de nature à impacter les propriétés magnétiques des poudres et des matériaux dans lesquels elles sont incorporées.
En mesurant les propriétés magnétiques de différentes poudres, HYMAG’IN souhaite donc comprendre l’impact de ces différents paramètres et
pouvoir ainsi répondre à des questions telles que : Comment optimiser la magnétite et/ou la formulation pour maximiser la perméabilité ?
Enfin, HYMAG’IN souhaite comparer les propriétés de ses produits avec d’autres matériaux déjà utilisés dans les applications considérées, tels que les ferrites de différents types. Des mesures comparatives doivent donc être menées avec des produits du commerce, poudres ou matériaux déjà formulés.
Le laboratoire IMEP-LaHC apporte son expertise et ses moyens de caractérisation pour mettre en place cette étude.
HYMAG’IN apporte un support externe pour l’accomplissement de ce stage assuré par Philippe Le Bouteiller.

2. Objectif du stage
Le stage couvrira les aspects suivants :

  • Bibliographie et approche théorique du comportement magnétique de la magnétite ;
  • Evaluation de la faisabilité et de la pertinence de la mesure directe sur les poudres ;
  • Mise en place de protocoles de mesure sur les matériaux incorporant les poudres de magnétite, et sur les poudres directement, le cas échéant ;
  • Réalisation de mesures : échantillons de différentes magnétites, et de matériaux à différents taux de charge ;
  • Mesures comparatives avec des matériaux déjà commercialisés : benchmark ;
  • Réflexion sur les applications envisageables dans les domaines couverts par le laboratoire : électronique, spatial.

Merci d’adresser vos candidatures (CV + lettre de motivation) par mail aux encadrants indiqués.

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, FMNT, IMEP-LaHc
  • Laboratoire : FMNT / IMEP-LaHc
  • Code CEA : IMEPLaHC-17122019-RFM
  • Contact : pascal.xavier@univ-grenoble-alpes.fr
  • Merci de votre intérêt, mais cette offre de Stages est déjà pourvue.

Etude d’un système d’alimentation sans fils pour implants médicaux.

Mail Sélection

Offre n° IMEPLaHC-10122019-CMNE

                                                                                         

               Sujet de stage
Etude d’un système d’alimentation sans fils pour implants médicaux.

Contexte et objectifs :
La récolte d’énergie ambiante (Energy Harvesting) [1] et plus récemment le transfert de puissance sans fil (Wireless Power Transfert) [2] sont deux techniques qui sont de plus en plus utilisées pour accroître l’autonomie de dispositifs autonomes tels que les implants médicaux. Dans ce cas particulier, la gamme de puissance que l’on cherche à obtenir est de l’ordre de la dizaine de mW ce qui permettra de recharger un implant se trouvant à plusieurs centimètres de la surface de la peau.
Dans le cadre de ce stage le transfert de puissance sera opéré par ultrasons qui sont utilisés de façon routinière par le corps médical pour de l’imagerie médicale (échographie) ou pour de la thérapie. Il s’agira de concevoir un dispositif piézoélectrique intégrable dans un implant qui permette de convertir une excitation ultrasonore en électricité. La conversion devra se faire avec le rendement le plus élevé afin de ne pas avoir à utiliser des puissances excitatrices supérieures aux doses admissibles par les tissus (peau, muscle, graisse, etc.). De plus le choix des fréquences d’excitation devra être compatible avec les contraintes de l’utilisation médicale (échauffement, cavitation).
Ce stage se décompose en trois parties. La première sera dédiée à la modélisation de la chaine de transfert (excitateur/peau/boitier/récepteur) de puissance par ultrasons afin d’obtenir une dizaine de mW sur une charge électrique située dans l’implant. Les modélisations seront effectuées sous Matlab. Cette phase de modélisation devra permettre, à partir d’une gamme de fréquence d’excitation et de puissance incidente, de concevoir un capteur ultrasonore optimisé en fonction de sa taille, de son mode de vibration, du matériau piézoélectrique utilisé, etc.
La seconde phase du projet portera sur la mise en œuvre d’un dispositif en utilisant des techniques de prototypage rapide. Finalement la dernière partie du projet sera axée sur la caractérisation électromécanique du système (générateur + tissus + implant).
Ce stage s’inscrit dans le cadre des thèmes de l’axe énergie de la Fédération des Micro et Nano Technologies. Le stagiaire sera localisé au CIME-Nanotech (https://cime.grenoble-inp.fr/) et bénéficiera de l’encadrement de deux équipes des laboratoires TIMA et IMEP-LaHC.

Profil recherché :     
Elève ingénieur ou étudiant en Master 2

Connaissances spécifiques :
Connaissances de la mécanique des milieux continus et de l’électromécanique. Programmation en Matlab, Caractérisations électriques et mécaniques.

Durée du stage :
La durée prévue est de 6 mois. Ce stage pourra être poursuivi par une thèse de doctorat.

Contacts :
Veuillez transmettre votre CV et lettre de motivation à :
Skandar BASROUR : skandar.basrour@univ-grenoble-alpes.fr
Tân-Phu VUONG : tan-phu.vuong@grenoble-inp.fr
Gustavo ARDILA : gustavo-adolfo.ardila-rodriguez@grenoble-inp.fr

Bibliographie :
1.    Design, fabrication and characterization of a very low frequency piezoelectric energy harvester designed for heart beat vibration scavenging, Colin M., Basrour S., Rufer L. in Smart Sensors, Actuators, and MEMS Conference, SPIE Microtechnologies, Grenoble, FRANCE, DOI: 10.1117/12.2017439, 24 au 26 avril 2013
2.    A review of acoustic power transfer for biomedical implants. Hamid Basaeri, David B Christensen and Shad Roundy in Smart Mater. Struct. 25 (2016) 123001

                                                                                            

  • Mots clés : Sciences pour l'ingénieur, Electronique et microélectronique - Optoélectronique, FMNT, IMEP-LaHc
  • Laboratoire : FMNT / IMEP-LaHc
  • Code CEA : IMEPLaHC-10122019-CMNE
  • Contact : gustavo-adolfo.ardila-rodriguez@grenoble-inp.fr
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X