Mina-News - Numéro 24 - Avril 2013

Les nano se partagent à distance avec NanoEl

Pendant une semaine cet été, Grenoble INP accueillera au CIME-Nanotech 14 étudiants de Politecnico di Torino et de Technical University of Sofia dans le cadre de NanoEl. De leur côté, 14 étudiants de Grenoble INP iront réaliser des TP au sein d’une entreprise bulgare spécialisée dans les microsystèmes ainsi qu’au Polito.
Cette semaine sera l’aboutissement du projet NanoEl,de partage et de diffusion du savoir. En mars, des cours et des vidéos de TP ont été mis en ligne sur le site de NanoEl à destination des élèves participant au projet. Fin avril, après avoir suivi ces cours, les étudiants passeront des tests de sélection à l’issue desquels 42 d’entre eux décrocheront leur semaine de TP à Grenoble, Sofia ou Turin. Ce projet interuniversitaire bénéficie d’un financement Erasmus.
Plus d’infos sur www.nanoel.eu
Contact : philippe.morey@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Avril 2013

Etudiants et post-docs, proposez vos plus belles images nano

Non, les images scientifiques obtenues sur équipement de fabrication et de caractérisation ne sont pas seulement des supports de recherche ! La Fondation Nanosciences a choisi d’en valoriser le caractère artistique avec Nanoart, un concours mensuel de la plus belle image nano, ouvert aux étudiants et post-docs.
La société américaine nanoTox®, sponsor du concours, offre 200 dollars au gagnant de chaque mois, puis 5 000, 3 000 et 2 000 dollars aux lauréats de la finale annuelle.
Le tout premier gagnant, Martin Seiss (doctorant au LMGP), l’a emporté avec l’image AFM d’un défaut : un nanocanal observé lors de la croissance d’un cristal de carbure de silicium. Comme lui, n’hésitez pas à offrir une deuxième chance aux photos de vos manips, même ratées.
Contact : stephanie.monfront@fondation-nanosciences.fr
Voir les photos primées : http://www.fondation-nanosciences.fr/RTRA/fr/659/nanoart_2013_laureates.html

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Avril 2013

Le tour de la TEM en 264 pages

Cinq auteurs du Leti et de STMicroelectronics ont participé à la rédaction de Transmission Electron Microscopy in Micro-nanoelectronics, un ouvrage collectif qui présente le foisonnement de méthodes - éprouvées ou émergentes - issues de cette technique.
La microscopie électronique en transmission, très utilisée à Grenoble, étudie les défauts cristallins à l’échelle nanométrique et établit des cartographies de contraintes. Elle se renouvelle en permanence, par exemple avec l’apparition de l’holographie (faisceau d’électrons déboublé) ou de nouveaux modes d’exploitation des données. Le livre, édité par ISTE-Wiley, est publié dans une série « Nanosciences et nanotechnologies » dont Mireille Mouis, de l’IMEP-LAHC, est co-éditrice.
Contact : mouis@minatec.inpg.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Avril 2013

Intégration 3 D : un avenir pour le collage direct métallique ?

Le titane pourrait-il être une solution innovante pour l’intégration hétérogène et l’empilement 3 D ? Une étude amont du Leti atteste en tout cas de son potentiel. Les chercheurs ont validé une solution de collage direct à partir de deux couches de titane, assemblées à l’ambiante et présentant une excellente tenue mécanique dès 100°C. Cette solution peut être employée pour du report de couches, de la dissipation thermique ou pour l’encapsulation de MEMS.
Le titane s’oxyde spontanément à l’ambiante, avec le risque de rendre le collage isolant. Mais le recuit à 400°C a pour effet d’intégrer l’oxygène dans sa maille cristalline et de restaurer sa conductivité. Ces travaux ont obtenu le Best student paper lors de la conférence ECS 2012.
 
Contact : floriane.baudin@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Etudiants et doctorants, participez au concours d’éthique professionnelle !

Organisée par le Rotary et la Conférence des Grandes Ecoles, placée sous le haut patronage de l’Unesco, la 9e édition du concours national “Promotion de l’éthique professionnelle” est ouverte aux étudiants de niveau bac+3 à doctorant.
L’objectif est d’inviter les futurs décideurs à défendre, à travers un essai individuel ou collectif de 5 pages, leurs propres valeurs – celles sur lesquelles ils construiront le monde de demain – et à réfléchir au rôle de l’éthique professionnelle et à ses enjeux sociétaux. Le sujet est libre pourvu qu’il se rapporte à l’éthique.
Les essais sont à rendre avant le 28 février pour la première sélection régionale. La remise des prix nationaux se déroulera au printemps, à l’Unesco. Les lauréats recevront des récompenses comprises entre 500 € et 2 000 €. A vos plumes !

Contact : colette.lartigue@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Junior Conseil Phelma fera plus de visites d’entreprises en 2013

Convaincue que la découverte du tissu industriel sur le terrain est utile aux étudiants pour affiner leur projet professionnel, la Junior Conseil Phelma intensifie son programme de visites d’entreprises. Par ailleurs, celles-ci donnent l’opportunité aux futurs ingénieurs de promouvoir l’école et ses différentes filières.
Sont ainsi prévues prochainement la visite d’Elsys Design et celle des laboratoires de recherche de Schneider Electric. Le 7 mars, une vingtaine d’étudiants se rendront à l’ERSF afin de découvrir l’infrastructure du synchrotron et les travaux qui y sont menés. Une visite au CERN à Genève est déjà planifiée pour le mois de novembre 2013. La Junior Conseil Phelma affrétera un bus pour ce déplacement qui devrait attirer de nombreux étudiants.

Contact : martin.monnot@juniorphelma.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Orientation : tout ce qu’il faut savoir sur Grenoble INP…

…les jeunes le découvriront le 16 février, de 9 h à 16 h dans les locaux de Grenoble INP - Ense3 ! C’est ce jour-là que l’établissement organise un nouvel événement, baptisé “Journée d’information Grenoble INP”. Il est destiné aux élèves rhônalpins de première, de terminale et classes préparatoires, mais aussi aux étudiants d’IUT, de Licence et de Master scientifiques, ainsi qu’à leur famille.
L’objectif : faire connaître les 6 écoles d’ingénieurs de Grenoble INP et la Prépa des INP, la classe préparatoire intégrée qui fête ses 20 ans cette année. Chaque école animera son stand où les jeunes pourront se renseigner. Plusieurs conférences sont prévues ; elles présenteront l’offre de formation des différentes écoles ainsi la carrière d’ingénieur au sens large.

Plus d’informations sur http://goo.gl/nf6Tn
Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Patrick Duréault élu président du Conseil de Grenoble INP - Phelma

Directeur du site grenoblois STMicroelectronics, Patrick Duréault a été élu le 6 décembre à la présidence du Conseil d’école de Grenoble INP -Phelma. Il succède à Louis Zangara.
Sa mission ? Présider l’assemblée des 40 membres élus (élèves, personnels administratifs et techniques, enseignants, industriels) et s’assurer du bon fonctionnement de cette instance de gouvernance. Le Conseil vote le budget prévisionnel, les subventions aux associations étudiantes et le nombre de places ouvertes aux élèves entrant à l’Ecole l’année suivante. Il pilote également la politique de l’école en matière d’investissements et de pédagogie.
De plus, le président du Conseil siège au Conseil d’administration de Grenoble INP et représente une courroie de transmission essentielle entre l’Ecole et le groupe.

Contact : christine.morales@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Fanny Poinsotte*, Grenoble-INP : « Nous avons accueilli 1 500 scolaires l’an dernier »

Classe Nanosciences, FIRST concours de robotique, Parvis des Sciences, Hih Tech U… Les actions pour les scolaires suscitent un engouement grandissant. Pourquoi ?
Pour les enseignants du secondaire, elles sont sources d’ouverture et de motivation des élèves. Les 3 raisons majeures : la volonté de faire découvrir des équipements techniques, sans commune mesure avec ceux des établissements ; l’expertise des chercheurs dans des domaines de pointe ; et l’implication des étudiants, qui permet de démystifier l’enseignement supérieur.

Y a-t-il des actions qui fonctionnent mieux ? Si oui, lesquelles ?
Nous avons touché l’an dernier près de 1 500 élèves, sur des durées de 4 à plus de 60 heures. Les actions « one shot » (visite de salle blanche…) font toujours briller les yeux, le succès du Parvis des Sciences en témoigne. Les projets plus longs, axés sur un projet scientifique fil rouge (avec visites, travail en classe avec des étudiants, expérimentations et parfois réflexion d’ordre éthique), comme la classe Nanosciences au lycée Mounier, la classe option sciences au collège G. Philippe, font aussi l’unanimité. Nous créons avec les enseignants une dynamique transdisciplinaire.

Les scientifiques qui s’impliquent sont-ils aussi motivés que les élèves ?
Plusieurs centaines de chercheurs et d’étudiants ont été mis à contribution en 2012 : tous ont fait des retours positifs. Ils évoquent le plaisir de partager leur passion et le sentiment d’être utile. Pour les étudiants, c'est un premier apprentissage de la citoyenneté et de l'engagement. Avis aux amateurs, nous avons besoin de bonnes volontés !

Contact : fanny.poinsotte@grenoble-inp.fr

* Fanny Poinsotte est chargée de mission « Egalité des chances et Vie étudiante » pour Grenoble INP. Elle est aussi professeure agrégée de physique appliquée à Grenoble INP – Phelma

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 23 - Février 2013

Habitat solaire : découvrez le lauréat du Solar Décathlon

Présenté par la Team Rhône-Alpes, le prototype d’habitat solaire Canopea a remporté cet automne, la compétition internationale du Solar Décathlon dont l’objectif est de concevoir et construire une maison solaire autonome en énergie. Il sera exposé au public face à MINATEC à partir d'avril et pour un an au moins.
L’équipe académique pluridisciplinaire rhônalpine était pilotée par l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, celle de Lyon, les Grands Ateliers de L’Isle-d’Abeau et l’INES. Elle comptait aussi des étudiants de Grenoble INP-ENSE3, des chercheurs du laboratoire G-SCOP et du CEA-Leti. Ce concept de petites tours solaires, qui conjugue les qualités de l’habitat individuel et la maîtrise de la densité urbaine, convient parfaitement aux villes alpines dont la géographie contraint l’extension.

Plus d’informations sur www.solardecathlon.fr
Contact : armelle.domas@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv