Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Palmarès : Grenoble INP au coude-à-coude avec Polytechnique

Juste derrière Polytechnique, le groupe Grenoble INP occupe la 2e position dans le classement des 100 meilleures écoles d’ingénieurs françaises publié récemment par l’Usine Nouvelle. Le groupe y occupe par ailleurs la 1re place pour la recherche alors qu’il était en 7e position en 2012.
L’Usine Nouvelle souligne la contribution du groupe à la création de start-up et son partenariat avec l’association Grenoble Angels, qui accompagne les entreprises innovantes.
Quant au magazine Industrie & Technologies, il place Grenoble INP en tête de son palmarès axé sur leurs activités R&D, juste devant Polytechnique. Les 3 critères d’évaluation sont le chiffre d’affaires généré par les contrats de recherche, le nombre de brevets déposés depuis 2008 et le nombre de doctorants et post-doctorants.

Contact : nancy.eichinger@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Micro et nanoélectronique : Phelma se lance dans l’apprentissage

Grenoble INP-Phelma lancera à la rentrée le tout premier cursus français de formation d’ingénieurs en conception micro et nanoélectronique par la voie de l’apprentissage. Conçu avec les industriels de la filière du bassin grenoblois, il a été validé par la Région en avril.
Il vise à former des concepteurs de systèmes intégrés alliant savoir-faire et expérience de l’entreprise, capables de palier la pénurie de compétences particulièrement vive dans le domaine de la conception analogique et RF.
Le recrutement est en cours de finalisation. La 1re promotion accueillera près de 16 étudiants qui partageront leur temps entre l’entreprise et l’école. Les entreprises d’accueil sont aussi bien des PME que des grandes structures comme E2V, STMicroelectronics ou le CEA.

Contact : jean-michel.fournier@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Le Phelminaire 2013 sera constructif et ludique

La journée « Phelminaire », dédiée aux personnels administratifs et enseignants de Grenoble INP-Phelma, se déroulera le lundi 1er juillet sur le site campus de l’école. Répartis en petits groupes, les quelque 100 participants suivront le matin des ateliers (jeux de rôles, tables rondes…) sur des thèmes essentiellement liés à la pédagogie. Leur but : permettre à l’ensemble des personnels de réfléchir et de bâtir collectivement la démarche pédagogique de l’Ecole.
Un temps de restitution des ateliers matinaux précédera le repas partagé. Cette année, L’Ecole tient particulièrement à faire préparer le déjeuner par un ESAT (établissement et service d'aide par le travail employant des personnes handicapées). Le Phelminaire se poursuivra l’après-midi avec un grand jeu doté de lots.

Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

Chercheurs, affichez vos compétences !

Proposer aux entreprises et aux chercheurs plus d’offres ciblées et de partenariats technologiques ou business : c’est l’objectif de la cartographie des compétences lancée par Minalogic à l’échelle de la région Rhône-Alpes.
Plus de 1300 entités spécialisées dans les micro-nanotechnologies et le logiciel devraient être recensées. C’est à chacune d’elles de se manifester pour apparaître dans cette cartographie. Si vous appartenez à une équipe qui détient des compétences et/ou équipements spécifiques, n’hésitez pas : prenez contact avec Minalogic.
A ce jour, environ 300 entités ont déjà fourni une description détaillée. En ce qui concerne MINATEC, les équipes d’INAC et de Grenoble INP – Phelma semblent encore peu représentées au regard de leur importance réelle.
Contact : guillaume.saint-marcoux@minalogic.com

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

La Summer School donne de l’élan aux relations internationales

Du 3 juin au 5 juillet, près de 50 étudiants internationaux participeront à la Summer School qu’organise le consortium Grenoble INP-EPFL-Politecnico di Torino. À travers la découverte des nanotechnologies, ce programme vise à donner aux étudiants l’envie de poursuivre en master ou en doctorat à Grenoble INP. Très appréciée, la Summer School permet aux étudiants de vivre une expérience internationale, plus facile à organiser qu’une mobilité d’un semestre ou d’une année.
Le programme ? Des cours scientifiques ainsi qu’une initiation au français et à la culture française, des TP au CIME-Nanotech et des visites (MINATEC, l’ESRF, l’Institut Néel, les campus de Lausanne et de Turin). Un week-end d’intégration, des visites culturelles à Grenoble et à Lyon et une soirée œnologique sont prévus dans le cadre du social program.
Contact : sophie-adelaide.magnier@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

La biomasse au cœur du séminaire de l’association BEST

Lors de son prochain séminaire technologique, du 18 au 28 avril, l’association étudiante BEST Grenoble INP accueillera 25 étudiants européens, sélectionnés parmi 300 candidats et issus de 17 pays.
Cette année, le séminaire aura pour thème la biomasse. Les aspects scientifiques et technologiques des récentes innovations, notamment dans le secteur de la chimie verte, ainsi que les enjeux de société qui y sont associés seront au cœur des conférences animées par des chercheurs (CEA, CERMAV, LGP2) et des industriels du secteur (IFP, Rhodia, Alstom, Axelera), ainsi que le KIC Innoenergy.
Parrainée par Dominique Lachenal, ancien directeur de l’Ecole du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, Grenoble INP - Pagora, la manifestation est entièrement organisée par les étudiants.
Plus d’infos sur best-grenoble.fr
Contact : pierre.laurent@best.eu.org
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

Fresenius Kabi devient partenaire de Grenoble INP - Phelma

Filiale du groupe Fresenius, l’un des leaders industriels de la santé (150 000 collaborateurs - CA : 16,5 Mds €), Fresenius Kabi (24 000 collaborateurs - CA : 4 Mds €) a signé une convention de partenariat avec Grenoble INP - Phelma. La société possède à Brezins (38) une unité de R&D et de production pour les pousse-seringues, pompes à perfusion et pompes à nutrition, ainsi que des services vente et marketing.
Plusieurs filières d’enseignements, et en particulier Systèmes et microsystèmes pour la physique et les biotechnologies, correspondent aux activités de Fresenius Kabi ; une convergence qui a motivé ce partenariat. Le plan annuel d’actions prévoit notamment des visites de site, des conférences techniques, des simulations d’entretiens et la participation à la Journée des partenaires.
Contact : relations.entreprises@phelma.grenoble-inp.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

High Tech U : Soitec accueille la journée VIP

Le 5 avril à Soitec, journalistes, personnalités du monde académique, institutionnel et politique, et industriels sont invités à découvrir le programme éducatif High Tech U lors de la traditionnelle journée VIP. Après une présentation d’Anne-Marie Dutron, directrice de SEMI Europe, les participants assisteront aux côtés des lycéens au module “statatpult”, activité ludique de lancer de balles qui montre l’utilité des statistiques en microélectronique.
À Grenoble, la déclinaison européenne du programme américain High Tech U, créé par la fondation SEMI, accueille cette année plus de 100 élèves de seconde qui sont plongés pendant 3 jours dans le monde de la microélectronique. Organisé par ST Microelectronics, Soitec et Grenoble INP, High Tech U bénéficie du soutien d’IBM, Applied Materials, Air Liquide et du Leti.
Contact : colette.lartigue@minatec.inpg.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

15 équipes en course pour le FIRST Tech Challenge

Le 16 mai prochain se tiendra l’édition française du concours international de robotique FIRST Tech Challenge. Fort du succès de sa 1re édition, le concours lancé par Grenoble INP en 2012 a enregistré cette année 2 fois plus d’inscriptions.
Encadrés par une cinquantaine d’étudiants des écoles de Grenoble INP (Phelma, Esisar, Génie industrie et ENSE3), les lycéens doivent construire un robot fonctionnel à partir d’un kit de pièces fournies. 15 équipes issues de lycées et collèges rhônalpins, surtout grenoblois et valentinois, travaillent depuis septembre sur leur projet.
Soutenu par les entreprises PTC et National Instruments et la région Rhône-Alpes, ce concours propose une approche ludique des sciences. Il vise à susciter des vocations scientifiques parmi les lycéens et collégiens.
Contact : alice.caplier@gipsa-lab.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 24 - Mars 2013

Entretien : « Malgré la conjoncture, le taux d’insertion des docteurs est bon ! »

 Jacques Fouletier, Directeur du Collège des écoles doctorales du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Université de Grenoble

« Malgré la conjoncture, le taux d’insertion des docteurs est bon ! »

Quels sont les chiffres de l’insertion professionnelle des docteurs grenoblois ?
Fin 2012, 3,5 % des docteurs 2009, toutes disciplines confondues, étaient demandeurs d’emploi. Ce chiffre faible (la moyenne nationale approche 10 %) s’explique par la vitalité du bassin d’emploi grenoblois.
Plus de 30 % occupent un emploi d’ingénieur, 20 % sont en post-doc et 15 % sont enseignants chercheurs. Près de 60 % travaillent en France (dont la moitié en Rhône-Alpes). Précisons que presque 40 % des docteurs 2009 sont étrangers.

Y a-t-il des freins à l’embauche des docteurs ?
2 phénomènes conjoncturels coïncident : d’une part les réductions de postes au sein de l’université, et d’autre part, la crise économique. Ajoutons à cela la méconnaissance mutuelle qui caractérise les relations université/entreprise. L’image de la recherche fondamentale colle à la peau des docteurs…

Comment agissez-vous pour faciliter l’insertion?
Plusieurs dispositifs de formation à l’insertion existent. Lancé en 2011, celui des labels est le plus récent. Il est très attractif : en 2012, sa journée de présentation a réuni près de 900 doctorants.
Ces labels, ouverts aux thésards de toutes disciplines, offrent 5 parcours selon la carrière envisagée et se déroulent en 3 temps. La 1re année est axée sur le projet professionnel, la 2e sur l’expérimentation et la 3e année sur l’accompagnement vers l’embauche.
Par ailleurs, nous mettons en place des actions favorisant les relations entreprise/université. Le partenariat avec le MEDEF Isère en est un exemple.
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv