Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Coup d’accélérateur chez Aledia

La start-up Aledia, issue du Leti, vient de franchir deux étapes importantes. Elle a produit ses premières séries de LEDs sur plaques de silicium 200 mm, un support inédit qui permet de diviser par quatre le coût de fabrication par rapport aux LEDs conventionnelles. En parallèle, elle vient de lever 10 millions d'euros auprès de quatre financeurs, dont CEA Investissement.
Aledia exploite les résultats de six ans de R&D avec le Leti et l’INAC et de deux ans de recherche propre. Elle multiplie par 3 à 5 la surface d’émission lumineuse de ses LEDs grâce à une technologie basée sur la croissance de microfils de nitrure de gallium. Elle vise en priorité les marchés du rétroéclairage, de la télévision et de l’illumination. Prochain rendez-vous : la commercialisation des LEDS, début 2015.

Contact : giorgio.anania@aledia.com

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Philippe Mallein, Chevalier dans l'Ordre national du Mérite

Le 26 mars à MINATEC, Jean Therme a remis la médaille de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite à Philippe Mallein, actuellement conseiller scientifique Innovation-Usage au CEA-DRT et à MINATEC IDEAs Lab dont il est l’un des fondateurs.
Philippe Mallein se définit comme un anthropologue de l’usage des innovations. Depuis près de 40 ans, il analyse l’innovation technologique sous l’angle des usages en s’interrogeant sur le potentiel de changement qu’une innovation peut produire dans le quotidien des utilisateurs, c’est-à-dire dans leurs savoir-faire, leurs pratiques, leur identité et leur environnement.
C’est dans une démarche pluridisciplinaire qu’il a mis au point la méthode CAUTIC (Conception Assistée par l’Usage pour les Technologies) pour laquelle il a reçu le prix CRISTAL du CNRS en 1999.

Contact : philippe.mallein@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Le CERN met de la technologie TSV Leti dans ses puces

La plateforme d’intégration Open3D® du Leti vient de signer une belle référence. Elle est intervenue sur des puces conçues par le CERN et fondues par IBM, pour les doter de connexions verticales (technologie TSV last, ou through silicon vias). Ces TSV simplifient l’assemblage des puces ASIC utilisées pour les détecteurs de particules haute énergie à matrice de pixels : elles évitent le recours aux connexions filaires, qui masquent 6 à 10% de la surface utile des détecteurs.
La vocation d’Open3D® est de fournir des briques technologiques à des clients externes, pour des préséries. Pour le CERN, les premières puces sont pour l’instant en phase de qualification.

Contact : gabriel.pares@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Le Phelminaire 2013 sera constructif et ludique

La journée « Phelminaire », dédiée aux personnels administratifs et enseignants de Grenoble INP-Phelma, se déroulera le lundi 1er juillet sur le site campus de l’école. Répartis en petits groupes, les quelque 100 participants suivront le matin des ateliers (jeux de rôles, tables rondes…) sur des thèmes essentiellement liés à la pédagogie. Leur but : permettre à l’ensemble des personnels de réfléchir et de bâtir collectivement la démarche pédagogique de l’Ecole.
Un temps de restitution des ateliers matinaux précédera le repas partagé. Cette année, L’Ecole tient particulièrement à faire préparer le déjeuner par un ESAT (établissement et service d'aide par le travail employant des personnes handicapées). Le Phelminaire se poursuivra l’après-midi avec un grand jeu doté de lots.

Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Coup d’accélérateur sur le calcul multicœurs

Jusqu'à 105% d’accélération sur un programme de produit de matrices : c’est le résultat obtenu grâce à la compilation dynamique par une équipe de l’Institut CEA-LIST (Saclay) basée à Grenoble. Cette technique dédiée aux plateformes multicœurs consiste à optimiser pendant l’exécution les parties du code les plus gourmandes en calcul. Elle offre un complément séduisant à la compilation statique, qui optimise le code dans sa globalité avec des options conservatives.
À ce jour, les chercheurs travaillent en manuel à partir d’une analyse d’expert. Ils estiment que d’ici 5 ans, la compilation dynamique pourrait être réalisée à 100% par des outils automatisés. Elle est applicable à des systèmes embarqués multicœurs, à des calculateurs haute performance etc. ; ces derniers peuvent ainsi donner toute leur puissance.

Contact : henri-pierre.charles@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Observer les virus sans lentille, c’est possible

Et si on observait cellules, bactéries et virus sans lentille, avec un simple imageur CMOS de webcam et une LED pour l’éclairage ? L’idée n’est pas celle d’un bricoleur du dimanche mais de chercheurs du Leti et de l’UCLA. Leurs travaux ont duré quatre ans, ont donné lieu à plusieurs brevets et ont été publiés dans Nature Photonics.
Après traitement informatique, les images de ce système d’une extrême simplicité permettent de détecter et dénombrer les cellules sur une surface de 25 mm2. Pour les bactéries et les virus, 10 et 100 fois plus petits, il suffit d’ajouter à l’échantillon un film liquide ultramouillant biocompatible qui fait office de révélateur. Des partenariats sur cette technique ont été signés avec des laboratoires académiques et des industriels.

Contact : cedric.allier@cea.fr
 
Cles de 12 - MINANEWS
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

A 250 bars, le micro-refroidisseur tient le choc

Le Leti a réalisé récemment des micro-refroidisseurs en silicium pour une expérience du CERN. Au grand étonnement des chercheurs genevois, ils battent tous les records de tenue en pression. Alors que la spécification de l’appel d’offres demandait 100 bars, les composants livrés fin 2012 tiennent toujours le choc à 250 bars. Et le CERN va se procurer une pompe plus puissante pour pousser le test à ses limites.
Ces micro-refroidisseurs sont réalisés en assemblant deux plaques de silicium par adhésion moléculaire. D’habitude, les caractérisations portent sur la force d’arrachement et non sur la tenue en pression ; le Leti a donc découvert à cette occasion une vertu cachée de sa technique. D’autres applications sont envisagées. Elles pourraient donner lieu à des dépôts de brevets.

Contact : eric.rouchouze@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

La MEIS scrute les contraintes des nanofils

La technique MEIS* fournit une analyse chimique et structurale de surface à très haute résolution, par analyse énergétique et angulaire d’ions rétrodiffusés. Elle est couramment utilisée pour des couches planes. Une équipe INAC - Leti vient d’innover en l’adaptant à l’étude des propriétés optiques de nanofils de nitrure de gallium.
Ces propriétés optiques dépendent de l’état de contrainte de nitrures insérés dans le nanofil. Le MEIS parvient à le déterminer à 0,1% près en mesurant la déformation de la maille atomique en fonction de la profondeur.
L’adaptation du MEIS à ce nouvel usage repose sur des modifications logicielles. D’autres mesures d’états de déformation dans les nanofils semblent possibles, par exemple sur des insertions nanométriques de germanium dans du silicium ou d’arséniure de gallium et d’indium.

Contact : denis.jalabert@cea.fr

* Medium Energy Ion Scattering

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

Mettez des nanofils dans vos supercondensateurs

Deux laboratoires INAC ont franchi une étape importante vers l’intégration facile des supercondensateurs dans les puces microélectroniques. Ils ont fabriqué par dépôt chimique en phase vapeur des électrodes en silicium nanostructuré, et les ont rendues capacitives et stables grâce à une préparation de surface adaptée.
Le comportement de ces électrodes est quasi-idéal : plusieurs milliers de cycles de charge/décharge, peu de pertes, pas de dégradation physique. Des tensions de 3 à 4 V sont atteintes grâce à l’utilisation de liquides ioniques ou ionogels comme électrolytes.
La capacité de ces supercondensateurs doit encore progresser pour rivaliser avec leurs équivalents à grande échelle, utilisés par exemple dans les défibrillateurs. Un projet européen et un projet ANR sont en cours pour atteindre cet objectif.
 
Contact : fleur.thissandier@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Mai 2013

A la recherche des plaques d’athérome

Peut-on utiliser des nanovecteurs pour diagnostiquer et traiter les plaques d’athérome, ces dépôts de graisse sur les parois des artères à l’origine de crises cardiaques et d’AVC ? La question est au centre du projet européen NanoAthero lancé en mars et coordonné par l’INSERM. Il testera cinq types de nanovecteurs dont les Lipidots® (nanogoutelettes lipidiques biodégradables) du Leti, déjà utilisés en imagerie et en cosmétique.
A ce jour, le diagnostic des plaques d’athérome reste imprécis. Dans le doute, beaucoup de patients sont placés à vie sous traitement médicamenteux pour réduire leur cholestérol.
NanoAthero, doté de 10 millions d’euros, durera 5 ans et comprendra un essai clinique sur 30 patients. L’opportunité pour le Leti d’industrialiser la fabrication de ses Lipidots®, dans le respect des bonnes pratiques pharmaceutiques.
 
Contact : patrick.boisseau@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv