Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le CEA, 2e déposant de brevets en France en 2012

L’Institut national de la propriété industrielleL’Institut national de la propriété industrielle a publié en avril le palmarès 2012 des déposants de brevets. Avec 566 demandes de brevets publiées contre 545 en 2011, le CEA gagne une place et se retrouve en deuxième position du classement, derrière le groupe PSA Peugeot Citroën (1348 brevets) et le groupe Safran (566). On notera aussi, pour Grenoble, que les brevets issus de MINATEC (plus de 300) représentent une concentration de brevets par chercheur hors norme sur un tel site !
En 2012, l’INPI a enregistré 16 632 dépôts de demandes de brevets, soit une légère baisse de 0,7 % par rapport à l’année précédente. Les principaux groupes industriels français tiennent toujours une place prépondérante. Mais la présence du CEA au 2e rang, du CNRS au 5e rang (383) et de l’IFP Énergies Nouvelles au 17e rang (147) traduit la progression des organismes de recherche.

Contact : isabelle.rivat@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

- Décembre 1999

L’IRT Nanoelec souffle sa première bougie

Les 17 partenaires grenoblois de l’IRT Nanoelec se retrouvent le 24 juin à Minatec pour fêter le premier anniversaire de l’Institut de Recherche Technologique. Depuis le démarrage officiel d’avril 2012, les sept programmes de recherche ont été lancés, en particulier ceux sur l’intégration 3 D et sur la photonique sur silicium qui constituent le cœur technologique du dispositif.
Les programmes de diffusion technologique, notamment en direction des PME, ont également conduit au lancement de différents projets.
L’IRT Nanoelec doit maintenant atteindre un « régime de croisière » au niveau du déroulement de ses programmes et élargir ses partenariats industriels pour jouer pleinement son rôle moteur dans l’écosystème grenoblois.

Contact : didier.louis@cea.fr

Plus d’informations : http://www.giant-grenoble.org/fr/recherche-et-technologie/92-irt-nanoelectronique/483-a-propos-de-l-irt-nanoelec
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Un gant de scène interactif pour homme-orchestre

En résidence à l’Atelier Arts-Sciences, le beatboxer (artiste imitant vocalement des percussions) Ezra et la compagnie Organic Orchestra 2.0 développent un gant de scène interactif.
Truffé de microcapteurs et de batteries miniaturisées, il permettra à l’artiste de contrôler l’ensemble du dispositif son et lumière par des gestuelles naturelles.
Ce projet fait l’objet d’une collaboration pluridisciplinaire entre des chercheurs du CEA (Liten et Leti), des étudiants designers de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) et Jean Strazzeri, le dernier artisan gantier grenoblois. Équipé de son gant innovant, Ezra sera en spectacle les 4 et 5 octobre lors des Rencontres-i.
À noter : une campagne de financement public est ouverte sur le site KissKissBankBank.

Contact : arts-sciences@theatre-hexagone.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Crocus Technology s’engage pour cinq ans

La collaboration de R&D entre Crocus Technology et Spintec change de tempo. Après des années de partenariats redéfinis annuellement, les deux partenaires s’engagent sur un laboratoire commun créé pour cinq ans (2013 – 2017), avec un niveau plancher d’effectifs.
Cette nouvelle étape précède de peu le lancement de la production industrielle de Crocus Technology. La R&D menée avec Spintec, qui portait au départ sur des objectifs à long terme, s’oriente maintenant sur des thèmes plus applicatifs couplés aux développements de produits de la société.
Les partenaires ont aussi profité de cette mise à plat pour actualiser les règles du jeu en matière de propriété intellectuelle et d’exploitation des résultats de recherche.

Contact : pascal.besesty@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le Leti raconte l’aventure du SOI dans un livre

Publié récemment et diffusé par le CEA-Leti, le livre Des Hommes et des ions, raconte comment des chercheurs du Leti, dont Michel Bruel, Alain Soubie et Jean-François Michaud, ont exploré et révolutionné la recherche en microélectronique à travers leurs travaux sur la technologie du silicium sur isolant (SOI).
L’ouvrage est sous-titré “Chroniques d’une aventure humaine”. Il rend compte de l’itinéraire d’une intuition qui s’est transformée en projet d’équipe puis en produit industriel avec le brevet Smart Cut™ déposé par Michel Bruel en 1991. À travers de nombreux témoignages et photos d’époque, la journaliste Isabelle Doucet fait revivre en 76 pages les 30 ans de recherche et de persévérance qui ont abouti, à la veille des années 2000, au début de la “success story” de Soitec.

Contact : didier.louis@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

La compagnie théâtrale N+1 plante sa yourte au CEA

La compagnie N+1 en résidence à l’Atelier Arts-Sciences installera son troisième et dernier bivouac du 10 au 14 juin, dans la yourte dressée devant le bâtiment 20.33 du CEA. Les comédiens investiront l’espace afin de recueillir des témoignages sur la façon dont naissent les idées. Un programme très construit permettra aux artistes de travailler avec le « Noyau dur » (une équipe de chercheurs du CEA, de GIPSA-lab et de Grenoble Institut des Neurosciences), et tous ceux que l’aventure tentera.
Si vous êtes intéressé, rejoignez-les dans la yourte, entre 12 h et 14 h, afin de participer à un protocole de 20 minutes intitulé “Comment Ca Marche dans la Tête” !
Cette recherche artistique en immersion dans un lieu de recherche scientifique donnera lieu à une création théâtrale lors des Rencontres-i en octobre 2013.

Plus d’infos sur www.atelier-arts-sciences.eu
Contact : arts-sciences@theatre-hexagone.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

L’équipe iGEM planche sur un projet en optogénétique

Pour la 3e année consécutive, des élèves de Grenoble INP - Phelma participent à iGEM, la compétition de biologie synthétique organisée par le MIT. Leur équipe interuniversitaire compte 10 étudiants : 4 de Phelma, 3 de l’UJF, 2 des Mines de Saint-Étienne et un Américain de Louisiane en stage au LMGP.
Leur projet concerne l’optogénétique (technique consistant à modifier génétiquement des cellules afin de les rendre réactives à la lumière). L’équipe développe un système permettant le contrôle précis, grâce à des signaux lumineux, de 2 paramètres clefs d’une culture bactérienne : la densité de cellules et leur concentration en protéines cytosoliques.
Les manipulations ont démarré fin mai. Les qualifications européennes se dérouleront à Lyon en octobre, un mois avant la finale à Boston.

Contact : simon.pacouret@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Radiofréquence : le Leti s’associe à Rohde & Schwarz

Rohde & Schwarz, spécialiste allemand des tests de circuits radiofréquence (RF), s’associe au Leti pour améliorer ses équipements. Objectif : parvenir à caractériser les « blocs » RF (amplificateur, oscillateur, mélangeur…) des tablettes ou smartphones dans un environnement réaliste.
En effet, les puces dans lesquelles ces blocs sont intégrés peuvent comporter une double entrée, une double sortie, ou utiliser une impédance caractéristique inhabituelle. Or, les outils de caractérisation ne proposent qu’un environnement standard : une limitation forte pour la R&D.
La collaboration débute avec une thèse. A terme, Rohde & Schwarz compte offrir de nouvelles options sur ses équipements. Quant au Leti, il accordera des licences sur la méthodologie de caractérisation et les algorithmes.

Contact : jerome.prouvee@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le « Body Area Networks », un sujet qui monte

Quand un individu est équipé de capteurs (étude du geste sportif, suivi médical de personnes âgées…), comment les ondes électromagnétiques se propagent-elles, sachant que le corps est un obstacle susceptible de modifier leur comportement ? La question devient centrale dans le domaine des réseaux corporels, ou Body Area Networks. Elle vient de valoir un Best Student Paper à Ramona Rosini, thésarde au Leti et à l’université de Bologne.
La jeune chercheuse a montré qu’il fallait appliquer des modèles de propagation différents selon que l’antenne émet un champ perpendiculaire ou tangentiel par rapport au corps. Les ondes peuvent se propager autour du corps ou par réflexion sur des objets situés à proximité. De quoi concevoir de nouveaux modèles, bien éloignés de ceux valables en espace libre.

Contact : christophe.delaveaud@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Entretien avec Fabien Ndagijimana : « Dépassionner le débat sur les ondes électromagnétiques »

Fabien Ndagijimana, IMEP-LAHC, plateforme Pheline* :
« Dépassionner le débat sur les ondes électromagnétiques »

Vous publiez avec François Gaudaire, autre chercheur de Pheline, un livre intitulé Au cœur des ondes. Pour les accuser ou pour les disculper ?
Ni l’un ni l’autre. Nous voulons dépassionner un débat aujourd’hui biaisé par son traitement médiatique et par des expériences spectaculaires diffusées sur internet – l’œuf qui cuit, le pop-corn qui éclate –qui ne correspondent pas à celles effectuées en laboratoire.
Nous voulons décrire, expliquer, décoder les enjeux techniques, pour que chacun se fasse son opinion. En tant que chercheurs, nous ne pouvons pas nous abstraire des passions qui entourent ce sujet.

Est-ce le rôle de chercheurs de rédiger ce type d’ouvrage ?
Je n’ai pas trouvé de livre accessible à des non-spécialistes un peu curieux. Et la sensibilisation fait partie du travail de Pheline : en 2013, nous intervenons dans plusieurs lycées de Rhône-Alpes, avec une exposition pédagogique suivie d’une rencontre. J’explique que la science n’a pas démontré à ce jour la nocivité du téléphone portable. Je conseille toutefois aux jeunes, à la lumière des évaluations de risques, de ne pas dormir avec le portable sous l’oreiller.

Sur quels sujets portent les travaux de Pheline ?
Nous étudions des problématiques liées aux bâtiments, par exemple l’éclairage, les équipements domestiques, l’efficacité des papiers peints et autres matériaux anti-ondes. Autre thème, l’exposition humaine : nous envisageons de faire des mesures dans 5 médiathèques de Lyon afin de les corréler avec les plaintes des salariés et des usagers. Enfin, nous avons une activité de métrologie et de dosimétrie.

* La plateforme Pheline est un laboratoire commun UJF-CSTB spécialisé dans les études électromagnétiques.

Contact : fabien@minatec.inpg.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv