Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Interview : Feriel Mélaine - Doctorante en Nanobiosciences (INAC - SPrAM)

Feriel Mélaine - Doctorante en Nanobiosciences (INAC - SPrAM)
Rédactrice de Chercheurs d’horizons en 2012-2013

Chercheurs d’horizons : les doctorants prennent la plume !

 

Chercheurs d’horizons est une publication réalisée par des doctorants de l’Université de Grenoble. De quoi s’agit-il plus précisément ?
Ce journal a été lancé en 2010-2011 dans le cadre des ateliers du service Doctoral pour la Formation, l'Initiation et l'insertion professionnelles (DFI). J’ai participé à ce projet avec 3 autres thésards en 2012-2013. Rédaction, traduction, photos, mise en pages : nous avons tout fait nous-mêmes! Le numéro 3 est sorti en septembre 2013. Imprimé à 500 exemplaires, il existe aussi en version numérique *.

Quel type d’informations peut-on y lire ?
Notre équipe a décidé de ne surtout pas en faire une revue de vulgarisation scientifique. Nous avons privilégié des sujets liés à la vie des doctorants, à travers des articles pratiques tels que “Partir à l’étranger pendant sa thèse” ou encore “Enseigner pendant sa thèse”… Mais on y trouve également un décryptage de l’actualité de la recherche ainsi qu’une rubrique culturelle et des jeux, dont un terrible casse-tête ! Cette année et pour la 1re fois, Chercheurs d’horizons est entièrement bilingue (français-anglais).

S’adresse-t-il uniquement aux doctorants ?
Les thésards sont notre cœur de cible. Nous voulions leur apporter des informations plus concrètes que celles diffusées par les institutions, et partager différentes expériences. C’est le sens même du reportage sur les Doctoriales, un séminaire qui prépare à l’insertion professionnelle. D’autres articles, comme celui sur les Assises de l’Enseignement supérieur et de la recherche, concernent un public beaucoup plus large.

Contact : feriel.melaine@cea.fr


* le n° 3, paru en septembre 2013, est disponible sur http://chercheursdhorizons.wordpress.com/
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La salle blanche 300 mm s’agrandit de 500 m2

Rénover et upgrader une ancienne salle blanche 200 mm pour affecter 500 m2 supplémentaires aux activités 300 mm : c’est le principe du chantier en cours au bâtiment 41.02, tout près du restaurant H3.
L’été et l’automne ont été consacrés au déplacement d’une vingtaine d’équipements et à la déconstruction de la partie 200 mm. Depuis décembre, la reconstruction est en cours : nouvelle centrale de traitement d’air, nouveaux recycleurs, rehaussement des plafonds à 3,80 m pour accueillir les équipements 300 mm etc.
Pour éviter toute perturbation dans les salles blanches voisines, la zone de travaux a été totalement isolée et les entreprises utilisent des techniques qui limitent au maximum le bruit et les vibrations. La livraison est prévue le 1er juillet. Montant des travaux : 5,3 M€.

Contact : bernard.comte@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Les chantiers immobiliers sont dans les clous !

A ce jour, les différents projets immobiliers de MINATEC avancent tous selon le planning prévu. Tour d’horizon… Le 2e étage du Bâtiment Centre de Compétence est en cours d’édification, il accueillera dès la fin 2015 plus de 500 chercheurs du Leti et du CNRS. Bien avancée déjà, la surélévation du B2I sera achevée en mai pour héberger l’activité Technologies de liaison du Leti. Le chantier Phelma 2 (extension du bâtiment et construction d’un amphi de 500 places devant la MMNT) débutera dès février.
Le lancement du chantier de la plateforme Photonique est programmé pour cet été. La plateforme qui accueillera laboratoires, salles blanches et bureaux sera livrée en 2016. Enfin, le Centre Logiciel, qui agrandira la MMNT, ne démarrera que fin 2014 : l’heure est au choix du maître d’œuvre.

Contact : stephane.siebert@cea.fr
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Systèmes sans-fil : testez-les sans sortir du labo

Tester la connexion radio en évitant les coûteuses campagnes de mesures sur site, c’est possible ! Le Leti via l’IRT Nanoelec investit dans un émulateur de canal de propagation. Cette offre unique en France permet de tester facilement l’influence de l’environnement radio (exemple : canaux multi-trajets) et des perturbateurs électromagnétiques sur les performances des liaisons sans-fil.
Les smartphones, tablettes ou tout objet connecté peuvent être testés en chambre anéchoïde pour garantir la connectivité en usage professionnel ou grand public.
Des modèles exclusifs (équipements sur la personne, environnement industriel sévère, cabine d’avion, capteurs sans-fil pour l’automobile etc.) ont été implémentés par les chercheurs du Leti. Un modèle spécifique peut être développé pour les applications originales.

Contact : lionel.rudant@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

La PFNC muscle son parc d’outils de microscopie 3 D

Un outil de gravure plasma rapide basée sur des ions xénon, un système original de tomographie par rayons X pour l’imagerie 3 D : la Plateforme de nanocaractérisation (PFNC) s’est dotée de deux équipements de pointe pour comprendre et améliorer la fiabilité des composants 3D de grande dimension.
L’outil de gravure travaille 60 fois plus vite que les méthodes classiques par faisceau d’ions gallium et prépare des grands échantillons, de dimensions typiques 100 x 100 x 100 µm3. La tomographie X produit des images à 100 nm de résolution, proche de celle obtenue sur un synchrotron. Il devient possible de quantifier des matériaux « enterrés » à 100 µm, d’observer les réseaux de pores dans du silicium ou des piles à combustible, de détecter les défauts dans des vias traversants ou des piliers de cuivre etc.

Contact : pierre.bleuet@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Les start-up Cellipse et Avalun élisent domicile au BHT

Deux nouvelles entreprises de biotechnologies ont intégré MINATEC le 1er janvier. Cellipse est spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles thérapies ciblant la LIM kinase (cible émergente en oncologie, impliquée dans certaines leucémies et sarcomes notamment). Cette année, Cellipse devrait signer des accords de coopération avec les plateaux techniques du CEA et renforcer ses relations avec les sociétés du BHT.
Avalun développe un dispositif de diagnostic in vitro portable, multimesure et communicant. Le LabPad® permet la réalisation de nombreuses analyses biologiques sur le même lecteur par les professionnels de santé et les patients eux-mêmes. Avalun travaille en partenariat avec le Leti-DTBS afin de développer une gamme de nouveaux tests pour le suivi des maladies cardio-vasculaires.

Contact : beatrice.thabuis@minatec-entreprises.com
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Phelma se distingue dans le nouveau classement de l’Étudiant

Cette année, l’Étudiant propose une approche inédite de son palmarès annuel des écoles d’ingénieurs. Le classement décortique l’activité de 160 écoles habilitées par la CTI à travers 37 indicateurs. Charge ensuite aux étudiants de choisir un ou plusieurs critères afin de déterminer le classement qui correspond le mieux à leurs attentes.
Si l’on considère l’excellence académique, Grenoble INP - Phelma sort du lot : 1ère école française ex-aequo avec Polytechnique et l’ENSCP, elle devance d’un point Centrale et les Mines ; elle est par ailleurs la seule école de province du peloton de tête ! Côté recherche, Phelma se hisse en 1re position si l’on retient le critère de l'importance de la recherche dans le domaine des industries des technologies de l'information, et occupe le 3e rang dans le domaine de l'énergie.
 
Contact : alexis.sableaux@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Pierre Benech entame son second mandat à la tête de Phelma

Choisi par le conseil d’école en décembre, Pierre Benech a été officiellement reconduit en janvier dans sa fonction de directeur de Grenoble INP - Phelma pour une durée de 5 ans. Poursuivant les actions engagées depuis 2008, il souhaite mettre à profit ce second mandat pour faire grandir encore l’école et l’intégrer pleinement dans les grands projets institutionnels : MINATEC, GIANT, CPER sur le Campus, Investissements d’Avenirs…
Très attaché à son métier d’origine, Pierre Benech enseigne encore l’électromagnétisme ainsi que l’optique guidée aux élèves-ingénieurs de l’école et poursuit des travaux de recherche dans le domaine de l’optique et de l’optoélectronique. Parmi ses autres fonctions, Pierre Benech est chargé de mission “Évolution universitaire de la presqu'île” au sein de Grenoble INP depuis 2012.

Contact : pierre.benech@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

Un nouvel équipement de lithographie au CIME Nanotech

Le CIME Nanotech s’est équipé récemment d’un nouvel équipement de lithographie qui intègre deux procédés innovants. Le premier est un procédé de nano-impression, avec contrôle de l’étape de pressage/séparation par une matrice d’actionneurs, qui réduit les défauts induits lorsque cette étape est réalisée manuellement.
Le second procédé permet de réaliser une lithographie sans résine, grâce à un plasma localisé entre le masque et le substrat. Il est adapté aux substrats qui ne tolèrent pas les résines photosensibles ou l’exposition aux rayonnements UV.
L’IRT Nanoélectronique a cofinancé cet équipement, déjà utilisé par des équipes du LTM et du Leti pour plusieurs programmes de recherche et de formation : spintronique, fonctionnalisation de surfaces pour les MEMS fluidiques etc.

Contact : delphine.constantin@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 28 - Février 2014

INAC : Engin Molva passe le flambeau à Yves Samson

Yves Samson est depuis le 1er octobre 2013 le nouveau directeur de l’Institut Nanosciences et Cryogénie (INAC). Il succède à Engin Molva, qui le remplace à la direction du programme transversal Nanosciences.
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, Yves Samson a rejoint le CEA en 1995 après un doctorat portant sur les mécanismes de surface impliqués dans la synthèse directe de diméthyldichlorosilane. Le nanomagnétisme et la spintronique, la microscopie de champ proche et la physique des surfaces sont les principaux sujets des recherches qu’il a menées. Yves Samson a été directeur du Laboratoire Nanostructures et Magnétisme (2001-2007) et directeur adjoint d'INAC (2007-2010).
Aujourd’hui, INAC réunit quelque 500 personnes dont 200 jeunes chercheurs en doctorat, post-doctorat ou stage.

Contact : jerome.planes@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv