Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Plus de 400 entreprises ont participé à SEMICON Europa

Avec une augmentation du nombre d’exposants de 18 % et une hausse de fréquentation de 28 % par rapport à 2013, la réussite de la première édition française de SEMICON Europa a dépassé les attentes ! Le 7 octobre, la secrétaire d’État à la Recherche Geneviève Fioraso s’est jointe aux personnalités locales pour inaugurer cet événement de référence mondiale pour l’industrie des semi-conducteurs.
Deux nouveautés marquantes cette année : l’espace Clusters et le Village de l’Innovation. 30 start-up européennes sélectionnées par un comité de Ventures internationales, dont des entreprises grenobloises (Aryballe Technologies, IRLynx, Exagan…), ont ainsi pu bénéficier de cet espace d’exposition et de rencontres.
Le salon se déroulera désormais en alternance entre Dresde et Grenoble. Rendez-vous est donc pris pour 2016.

Contact : adutron@semi.org

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Maryline Bawedin rejoint l’IMEP-LAHC

Spécialiste de la caractérisation et de la modélisation de composants CMOS avancés, Maryline Bawedin a rejoint l’IMEP-LAHC à la rentrée en tant que maître de conférence. Elle y avait déjà effectué sa thèse il y a quelques années, après une formation initiale en Belgique (Liège et Louvain) et avant un post-doc à Cambridge. Elle avait ensuite travaillé pendant quatre ans à Montpellier II.
Maryline Bawedin a rejoint un projet sur les mémoires volatiles en technologie SOI de type DRAM, qui ne comportent qu’un transistor au lieu d’une capacité et un transistor. Dans le cadre du projet européen Labex Minos, elle va aussi étudier le niveau ultime de miniaturisation des composants CMOS sur SOI, au nœud 10 nm. IMEP-LAHC dispose d’un parc d’équipements de caractérisation très complet pour mener ces travaux.

Contact : bawedinm@minatec.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Biomatériaux : la régénération osseuse étudiée en 3 D

Amy Wagoner Johnson, spécialiste américaine des biomatériaux, est hébergée au LMGP depuis juillet dans le cadre d’une chaire d’excellence de la Fondation Nanosciences. Ses travaux portent sur les interactions cellule - cellule et cellule - biomatériau dans les processus de réparation et de régénération osseuse. Ils sont originaux à double titre : la réalisation de substrats rigides en 3 D recouverts de biomatériaux, pour créer des microenvironnements réalistes ; la conduite d’études in vivo et in vitro, par itérations successives.
Les chercheurs utilisent la microscopie électronique haute définition et la microscopie de fluorescence et confocale, pour étudier ces biomatériaux aux échelles micro et nanométrique. Quatre équipes grenobloises* sont impliquées dans ce programme de 3 ans.

* issues des laboratoires LMGP, IAB, SIMAP et Liphy

Contact : ajwj@illinois.edu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Les évènements de la Junior Conseil Phelma affichent complet

Le succès est au rendez-vous pour les évènements organisés par l’association étudiante Junior Conseil Phelma (JCP), afin de rapprocher les étudiants de l’Ecole et les entreprises. Ainsi, la Journée des partenaires du 16 octobre a accueilli 44 entreprises dont le domaine d’activité correspond aux filières d’enseignement de Grenoble INP - Phelma. Les visites d’entreprises ou d’organismes de recherche se font à guichet fermé. Les 50 places disponibles pour la journée au CERN de novembre ont toutes été réservées moins de 15 minutes après l’ouverture des inscriptions ! Au programme des prochaines visites : le Synchrotron, l’ILL et Alstom hydraulique.
Quant aux conférences 18-20, elles attirent régulièrement une centaine d’étudiants. Le 22 octobre par exemple, 130 élèves ont participé à la rencontre avec des ingénieurs de Safran.

Contact : ismail.guedira@juniorphelma.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

L’Institut Carnot Énergies du futur a soutenu 43 projets en 2014

L’Institut Carnot Energies du futur présentera le 13 janvier prochain, lors de ses Journées scientifiques, les projets de recherche partenariale liés aux nouvelles technologies de l'énergie qu’il a soutenus en 2013- 2014.
Dirigé depuis février dernier par François Weiss, ancien directeur du LMGP, il regroupe des laboratoires académiques (Grenoble INP, UJF, CNRS) et des laboratoires du CEA-Liten. Avec un budget consolidé de 190 M€, 64 M€ de contrats, près de 700 publications et 220 nouveaux brevets par an, il est cette année encore l’un des premiers instituts Carnot en termes de valorisation industrielle. Après une année placée sous le signe des énergies dans le bâtiment, l’Institut ciblera ses projets de ressourcement de 2015 sur le thème de l’hydrogène, vecteur énergétique.

Contact : francois.weiss@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

L’ascenseur énergie zéro est pour bientôt

Un ascenseur connecté au smart grid et alimenté à la fois par le secteur et par des énergies alternatives ? Sodimas, leader sur le marché français, y travaille avec Schneider Electric et Grenoble INP dans le cadre du projet européen Arrowhead. Quant au CEA-Leti, également partie prenante, il a développé une plateforme virtuelle qui coordonne les échanges entre le contrôle-commande de l’ascenseur et un module d’optimisation énergétique de Schneider Electric.
Cette plateforme, basée sur des technologies internet innovantes, fait transiter les informations nécessaires à l’exploitation tout en préservant la confidentialité des autres données de chaque industriel. Une première démonstration probante a eu lieu sur un ascenseur virtuel. Une seconde, sur équipement réel, est prévue pour la fin de projet en 2017.

Contact : maxime.louvel@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Les transistors à nanofils se rapprochent du CMOS

Avec des courants de fuite 100 à 1000 fois inférieurs à ceux des transistors MOS, les transistors tunnels FET sont des candidats crédibles aux futures applications très basse consommation. Mais ils restaient limités jusqu’ici par leurs courants à l’état passant, très inférieurs à ceux du MOS. Une équipe du CEA-Leti a fait sauter ce verrou. A 760 µA/µm de courant à l’état passant, elle multiplie par deux le précédent état de l’art et se rapproche des 1 000 µA/µm du CMOS classique, grâce à la technologie nanofil.
Sur ces nouveaux composants, les dopages de la source et du drain sont opposés. Le canal situé sous la grille est un nanofil de silicium-germanium de 7 nanomètres de diamètre. Intel et Global Foundry participent aux recherches dans le cadre du projet européen Steeper.

Contact : cyrille.leroyer@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Le pare-brise intelligent va prendre des couleurs

En vue d’améliorer et d’industrialiser le concept de pare-brise intelligent, une équipe du CEA-Leti poursuit ses travaux en partenariat avec la société Optys (groupe Nexter). Le principe du pare-brise intelligent ? Faire bénéficier le conducteur d’un affichage (interactif et furtif) d’informations et d’images de réalité augmentée sur son pare-brise, grâce à un système de projection-acquisition installé dans un casque. D’abord destiné au marché militaire, cet équipement pourrait intéresser de nombreux professionnels, notamment ceux de la sécurité, comme les pompiers, et du BTP.
L’objectif actuel des chercheurs : trouver une alternative au dispositif holographique monochrome mis en place sur le démonstrateur afin de projeter des images en couleurs, tout en réduisant le coût de fabrication du système.

Contact : christophe.martinez@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Les micro-écrans battent des records de luminance

Dans le cadre d’un laboratoire commun, le CEA-Leti développe avec Microoled des micro-écrans OLED couleur qui pourraient atteindre la luminance record de 5000 candelas/m2, pour un encombrement bien inférieur à celui des écrans LCD et une consommation moindre. Clé de cette avancée : les résultats du projet européen FP7 SCOOP, mené entre 2011 et 2013.
Pendant le projet SCOOP, le CEA-Leti avait travaillé sur de nouvelles architectures OLED couleur et haute luminance ainsi que sur une couche d’encapsulation ultra-fine, résistante aux conditions extrêmes. Les démonstrateurs de fin de projet ont atteint d’excellentes performances en colorimétrie (101% de couverture du triangle de couleurs-RGB), en durée de vie (jusqu’à 1500 heures à 85°C et 85% d’humidité) et en luminance (3 000 cd/m2 pour un écran polychrome RGB).

Contact : stephanie.le-calvez@cea.fr
En savoir plus : http://www.scoop-oled.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Oxydes nanostructurés : suivez leur croissance en direct

Le projet ANR MOON connaîtra en février une étape importante : la conduite d’une seconde campagne d’essais sur le synchrotron SOLEIL, près de Paris. Grâce à un réacteur de dépôt en phase vapeur (CVD) instrumenté et embarqué sur un diffractomètre, une équipe LMGP-SIMaP* suivra seconde par seconde le dépôt de couches ultrafines d’oxyde de zinc sur un substrat d'arséniure d'indium et de gallium. Tout pourra être observé ou presque : mécanisme de croissance, quantités déposées, texture, morphologie des nucléus, déformation du substrat, etc
Cette démarche permet d’optimiser un dépôt en cours de process, dès les premiers stades, au lieu de travailler en aveugle. Le réacteur instrumenté a été validé en mai lors d’une première campagne d’essais à SOLEIL. Il est installé au LMGP, qui l’utilise régulièrement.

* avec des chercheurs de Marseille, Metz et SOLEIL

Contact : hubert.renevier@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv