Mina-News - Numéro 26 - Octobre 2013

7 projets sélectionnés pour le Challenge First Step 2013

Sur les 13 dossiers déposés mi-juin auprès du Challenge First Step (détection d’idées de start-up), le jury a retenu 7 candidatures - 3 issues du Leti, 4 du Liten - lors du kick-off meeting du 11 septembre. Les porteurs de projets vont démarrer leur parcours d’accompagnement et de formation par un séminaire « Business plan » d'une semaine en résidentiel, animé par un consultant. En équipe de 2 ou 3, ils appliqueront les outils et les méthodes présentés sur 3 projets qualifiés de “projet focus” par le jury pour leur excellence, leur originalité et leur capacité à servir de cas d’école.

En février 2014, les porteurs de projets présenteront une demande de financement. Le jury pourra attribuer jusqu'à 150 000 € pour 6 mois à chaque projet favorablement évalué, en fonction des ressources nécessaires.

Contact : stephane.fontanell@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

150 millions d’euros de nouveaux bâtiments pour MINATEC

Avec 150 millions d’euros de projets immobiliers en cours ou en validation, MINATEC vit une période majeure, la plus importante sans doute depuis sa création en 2002.
Le bâtiment Nanobio2 (1400 m2 de surface utile) sera inauguré dans quelques semaines. Les travaux sont engagés pour le Centre de compétences (10 000 m2 de SHON*) qui accueillera en 2015 les chercheurs du Leti et du CNRS, et pour Phelma II (8 500 m2 de SHON). Les dossiers d’extension du B2I, du showroom outdoor et du BHT 2 sont validés, ce qui permettra bientôt d’engager les chantiers.
Enfin, le jury de la plateforme Photonique (13 000 m2 SHON) s’est tenu le 23 mai et le Centre d’innovation (2 x 10 000 m2) n’attend plus que le bouclage de son financement.

Bientôt des commerces et des services
Cette floraison de projets témoigne du succès de MINATEC. Le BHT est plein et ne peut plus répondre aux nouvelles demandes d’implantation d’entreprises. Plusieurs programmes de recherche (photonique en particulier) montent en puissance et ont besoin d’espace. Des équipes qui travaillent dans des Algeco rêvent de s’installer « en dur ».
Le financement sera apporté par les collectivités locales, le secteur privé et le CEA ; l’Etat aura une contribution réduite. Pour ceux qui travaillent à MINATEC, un changement particulièrement marquant devrait être l’arrivée de commerces et de services : ils occuperont 2 000 m2 au sein du Centre d’innovation, situé à la place de l’ancien échangeur.

* Surface hors œuvre nette

Contact : stephane.siebert@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

- Décembre 1999

La 1ère édition du Concours franco-américain des jeunes innovateurs s’est tenue à MINATEC

Organisé sous le haut patronage de Geneviève Fioraso, Ministre de l'enseignement et de la Recherche, ce concours 2013 était coordonné en Rhône Alpes par le consul des Etats Unis à Lyon, les académies de Lyon et Grenoble, le centre de recherche XEROX, Minatec, le CEA Grenoble, la Chambre de commerce euro-américaine et le CCSTI Grenoble. A l'issu des premières sélections, un jury a décerné mardi 4 juin à la Maison Minatec 3 prix parmi les 7 finalistes en lice.

L'équipe lauréate, du Lycée International, a proposé un projet qui visait à comprendre le phénomène des liquides complexes et des potentiels d'utilisation dans la vie quotidienne. Sophie Hennuy, Camille Barbier et Martin Habfast seront ainsi accueillis pendant les vacances de la Toussaint 2013 en Californie pour rencontrer des étudiants, des chercheurs et universitaires puis pour visiter musées et labos de recherche de l'état américain.
 

 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le CEA, 2e déposant de brevets en France en 2012

L’Institut national de la propriété industrielleL’Institut national de la propriété industrielle a publié en avril le palmarès 2012 des déposants de brevets. Avec 566 demandes de brevets publiées contre 545 en 2011, le CEA gagne une place et se retrouve en deuxième position du classement, derrière le groupe PSA Peugeot Citroën (1348 brevets) et le groupe Safran (566). On notera aussi, pour Grenoble, que les brevets issus de MINATEC (plus de 300) représentent une concentration de brevets par chercheur hors norme sur un tel site !
En 2012, l’INPI a enregistré 16 632 dépôts de demandes de brevets, soit une légère baisse de 0,7 % par rapport à l’année précédente. Les principaux groupes industriels français tiennent toujours une place prépondérante. Mais la présence du CEA au 2e rang, du CNRS au 5e rang (383) et de l’IFP Énergies Nouvelles au 17e rang (147) traduit la progression des organismes de recherche.

Contact : isabelle.rivat@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

- Décembre 1999

L’IRT Nanoelec souffle sa première bougie

Les 17 partenaires grenoblois de l’IRT Nanoelec se retrouvent le 24 juin à Minatec pour fêter le premier anniversaire de l’Institut de Recherche Technologique. Depuis le démarrage officiel d’avril 2012, les sept programmes de recherche ont été lancés, en particulier ceux sur l’intégration 3 D et sur la photonique sur silicium qui constituent le cœur technologique du dispositif.
Les programmes de diffusion technologique, notamment en direction des PME, ont également conduit au lancement de différents projets.
L’IRT Nanoelec doit maintenant atteindre un « régime de croisière » au niveau du déroulement de ses programmes et élargir ses partenariats industriels pour jouer pleinement son rôle moteur dans l’écosystème grenoblois.

Contact : didier.louis@cea.fr

Plus d’informations : http://www.giant-grenoble.org/fr/recherche-et-technologie/92-irt-nanoelectronique/483-a-propos-de-l-irt-nanoelec
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Un gant de scène interactif pour homme-orchestre

En résidence à l’Atelier Arts-Sciences, le beatboxer (artiste imitant vocalement des percussions) Ezra et la compagnie Organic Orchestra 2.0 développent un gant de scène interactif.
Truffé de microcapteurs et de batteries miniaturisées, il permettra à l’artiste de contrôler l’ensemble du dispositif son et lumière par des gestuelles naturelles.
Ce projet fait l’objet d’une collaboration pluridisciplinaire entre des chercheurs du CEA (Liten et Leti), des étudiants designers de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) et Jean Strazzeri, le dernier artisan gantier grenoblois. Équipé de son gant innovant, Ezra sera en spectacle les 4 et 5 octobre lors des Rencontres-i.
À noter : une campagne de financement public est ouverte sur le site KissKissBankBank.

Contact : arts-sciences@theatre-hexagone.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Crocus Technology s’engage pour cinq ans

La collaboration de R&D entre Crocus Technology et Spintec change de tempo. Après des années de partenariats redéfinis annuellement, les deux partenaires s’engagent sur un laboratoire commun créé pour cinq ans (2013 – 2017), avec un niveau plancher d’effectifs.
Cette nouvelle étape précède de peu le lancement de la production industrielle de Crocus Technology. La R&D menée avec Spintec, qui portait au départ sur des objectifs à long terme, s’oriente maintenant sur des thèmes plus applicatifs couplés aux développements de produits de la société.
Les partenaires ont aussi profité de cette mise à plat pour actualiser les règles du jeu en matière de propriété intellectuelle et d’exploitation des résultats de recherche.

Contact : pascal.besesty@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le Leti raconte l’aventure du SOI dans un livre

Publié récemment et diffusé par le CEA-Leti, le livre Des Hommes et des ions, raconte comment des chercheurs du Leti, dont Michel Bruel, Alain Soubie et Jean-François Michaud, ont exploré et révolutionné la recherche en microélectronique à travers leurs travaux sur la technologie du silicium sur isolant (SOI).
L’ouvrage est sous-titré “Chroniques d’une aventure humaine”. Il rend compte de l’itinéraire d’une intuition qui s’est transformée en projet d’équipe puis en produit industriel avec le brevet Smart Cut™ déposé par Michel Bruel en 1991. À travers de nombreux témoignages et photos d’époque, la journaliste Isabelle Doucet fait revivre en 76 pages les 30 ans de recherche et de persévérance qui ont abouti, à la veille des années 2000, au début de la “success story” de Soitec.

Contact : didier.louis@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

La compagnie théâtrale N+1 plante sa yourte au CEA

La compagnie N+1 en résidence à l’Atelier Arts-Sciences installera son troisième et dernier bivouac du 10 au 14 juin, dans la yourte dressée devant le bâtiment 20.33 du CEA. Les comédiens investiront l’espace afin de recueillir des témoignages sur la façon dont naissent les idées. Un programme très construit permettra aux artistes de travailler avec le « Noyau dur » (une équipe de chercheurs du CEA, de GIPSA-lab et de Grenoble Institut des Neurosciences), et tous ceux que l’aventure tentera.
Si vous êtes intéressé, rejoignez-les dans la yourte, entre 12 h et 14 h, afin de participer à un protocole de 20 minutes intitulé “Comment Ca Marche dans la Tête” !
Cette recherche artistique en immersion dans un lieu de recherche scientifique donnera lieu à une création théâtrale lors des Rencontres-i en octobre 2013.

Plus d’infos sur www.atelier-arts-sciences.eu
Contact : arts-sciences@theatre-hexagone.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

L’équipe iGEM planche sur un projet en optogénétique

Pour la 3e année consécutive, des élèves de Grenoble INP - Phelma participent à iGEM, la compétition de biologie synthétique organisée par le MIT. Leur équipe interuniversitaire compte 10 étudiants : 4 de Phelma, 3 de l’UJF, 2 des Mines de Saint-Étienne et un Américain de Louisiane en stage au LMGP.
Leur projet concerne l’optogénétique (technique consistant à modifier génétiquement des cellules afin de les rendre réactives à la lumière). L’équipe développe un système permettant le contrôle précis, grâce à des signaux lumineux, de 2 paramètres clefs d’une culture bactérienne : la densité de cellules et leur concentration en protéines cytosoliques.
Les manipulations ont démarré fin mai. Les qualifications européennes se dérouleront à Lyon en octobre, un mois avant la finale à Boston.

Contact : simon.pacouret@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv