Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le Leti raconte l’aventure du SOI dans un livre

Publié récemment et diffusé par le CEA-Leti, le livre Des Hommes et des ions, raconte comment des chercheurs du Leti, dont Michel Bruel, Alain Soubie et Jean-François Michaud, ont exploré et révolutionné la recherche en microélectronique à travers leurs travaux sur la technologie du silicium sur isolant (SOI).
L’ouvrage est sous-titré “Chroniques d’une aventure humaine”. Il rend compte de l’itinéraire d’une intuition qui s’est transformée en projet d’équipe puis en produit industriel avec le brevet Smart Cut™ déposé par Michel Bruel en 1991. À travers de nombreux témoignages et photos d’époque, la journaliste Isabelle Doucet fait revivre en 76 pages les 30 ans de recherche et de persévérance qui ont abouti, à la veille des années 2000, au début de la “success story” de Soitec.

Contact : didier.louis@cea.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

La compagnie théâtrale N+1 plante sa yourte au CEA

La compagnie N+1 en résidence à l’Atelier Arts-Sciences installera son troisième et dernier bivouac du 10 au 14 juin, dans la yourte dressée devant le bâtiment 20.33 du CEA. Les comédiens investiront l’espace afin de recueillir des témoignages sur la façon dont naissent les idées. Un programme très construit permettra aux artistes de travailler avec le « Noyau dur » (une équipe de chercheurs du CEA, de GIPSA-lab et de Grenoble Institut des Neurosciences), et tous ceux que l’aventure tentera.
Si vous êtes intéressé, rejoignez-les dans la yourte, entre 12 h et 14 h, afin de participer à un protocole de 20 minutes intitulé “Comment Ca Marche dans la Tête” !
Cette recherche artistique en immersion dans un lieu de recherche scientifique donnera lieu à une création théâtrale lors des Rencontres-i en octobre 2013.

Plus d’infos sur www.atelier-arts-sciences.eu
Contact : arts-sciences@theatre-hexagone.eu

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

L’équipe iGEM planche sur un projet en optogénétique

Pour la 3e année consécutive, des élèves de Grenoble INP - Phelma participent à iGEM, la compétition de biologie synthétique organisée par le MIT. Leur équipe interuniversitaire compte 10 étudiants : 4 de Phelma, 3 de l’UJF, 2 des Mines de Saint-Étienne et un Américain de Louisiane en stage au LMGP.
Leur projet concerne l’optogénétique (technique consistant à modifier génétiquement des cellules afin de les rendre réactives à la lumière). L’équipe développe un système permettant le contrôle précis, grâce à des signaux lumineux, de 2 paramètres clefs d’une culture bactérienne : la densité de cellules et leur concentration en protéines cytosoliques.
Les manipulations ont démarré fin mai. Les qualifications européennes se dérouleront à Lyon en octobre, un mois avant la finale à Boston.

Contact : simon.pacouret@phelma.grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Radiofréquence : le Leti s’associe à Rohde & Schwarz

Rohde & Schwarz, spécialiste allemand des tests de circuits radiofréquence (RF), s’associe au Leti pour améliorer ses équipements. Objectif : parvenir à caractériser les « blocs » RF (amplificateur, oscillateur, mélangeur…) des tablettes ou smartphones dans un environnement réaliste.
En effet, les puces dans lesquelles ces blocs sont intégrés peuvent comporter une double entrée, une double sortie, ou utiliser une impédance caractéristique inhabituelle. Or, les outils de caractérisation ne proposent qu’un environnement standard : une limitation forte pour la R&D.
La collaboration débute avec une thèse. A terme, Rohde & Schwarz compte offrir de nouvelles options sur ses équipements. Quant au Leti, il accordera des licences sur la méthodologie de caractérisation et les algorithmes.

Contact : jerome.prouvee@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Le « Body Area Networks », un sujet qui monte

Quand un individu est équipé de capteurs (étude du geste sportif, suivi médical de personnes âgées…), comment les ondes électromagnétiques se propagent-elles, sachant que le corps est un obstacle susceptible de modifier leur comportement ? La question devient centrale dans le domaine des réseaux corporels, ou Body Area Networks. Elle vient de valoir un Best Student Paper à Ramona Rosini, thésarde au Leti et à l’université de Bologne.
La jeune chercheuse a montré qu’il fallait appliquer des modèles de propagation différents selon que l’antenne émet un champ perpendiculaire ou tangentiel par rapport au corps. Les ondes peuvent se propager autour du corps ou par réflexion sur des objets situés à proximité. De quoi concevoir de nouveaux modèles, bien éloignés de ceux valables en espace libre.

Contact : christophe.delaveaud@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Entretien avec Fabien Ndagijimana : « Dépassionner le débat sur les ondes électromagnétiques »

Fabien Ndagijimana, IMEP-LAHC, plateforme Pheline* :
« Dépassionner le débat sur les ondes électromagnétiques »

Vous publiez avec François Gaudaire, autre chercheur de Pheline, un livre intitulé Au cœur des ondes. Pour les accuser ou pour les disculper ?
Ni l’un ni l’autre. Nous voulons dépassionner un débat aujourd’hui biaisé par son traitement médiatique et par des expériences spectaculaires diffusées sur internet – l’œuf qui cuit, le pop-corn qui éclate –qui ne correspondent pas à celles effectuées en laboratoire.
Nous voulons décrire, expliquer, décoder les enjeux techniques, pour que chacun se fasse son opinion. En tant que chercheurs, nous ne pouvons pas nous abstraire des passions qui entourent ce sujet.

Est-ce le rôle de chercheurs de rédiger ce type d’ouvrage ?
Je n’ai pas trouvé de livre accessible à des non-spécialistes un peu curieux. Et la sensibilisation fait partie du travail de Pheline : en 2013, nous intervenons dans plusieurs lycées de Rhône-Alpes, avec une exposition pédagogique suivie d’une rencontre. J’explique que la science n’a pas démontré à ce jour la nocivité du téléphone portable. Je conseille toutefois aux jeunes, à la lumière des évaluations de risques, de ne pas dormir avec le portable sous l’oreiller.

Sur quels sujets portent les travaux de Pheline ?
Nous étudions des problématiques liées aux bâtiments, par exemple l’éclairage, les équipements domestiques, l’efficacité des papiers peints et autres matériaux anti-ondes. Autre thème, l’exposition humaine : nous envisageons de faire des mesures dans 5 médiathèques de Lyon afin de les corréler avec les plaintes des salariés et des usagers. Enfin, nous avons une activité de métrologie et de dosimétrie.

* La plateforme Pheline est un laboratoire commun UJF-CSTB spécialisé dans les études électromagnétiques.

Contact : fabien@minatec.inpg.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

Minalogic vous invite à imaginer l’avenir

Le 4 juillet se tiendra à Grenoble « Imaginez le futur »,un événement organisé par le pôle de compétitivité Minalogic. Gratuit et ouvert aux chercheurs et aux industriels, il se veut prospectif et interactif.
Après la présentation des objectifs stratégiques du pôle pour la période 2013-2018 suivront des interventions sur ses thématiques d’avenir : santé, efficacité énergétique, solutions miniaturisées intelligentes. Un live-tweet permettra au public de réagir en temps réel.
Au sein d’un espace d’exposition, les participants pourront découvrir les résultats (produits, démonstrateurs) des projets collaboratifs finalisés et échanger avec leurs protagonistes. Ils pourront aussi contribuer à imaginer l’avenir de Minalogic en s’exprimant, à l’aide de post-it, sur une affiche géante.

Programme et inscription sur www.minalogic.com
Contact : ingrid.mattioni@minalogic.com
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

L’édition 2013 du Challenge First Step est ouverte

Après une 1re édition prometteuse en 2012, la Direction Scientifique de la Recherche Technologique (DRT) du CEA relance le Challenge First Step. Grâce à un accompagnement spécifique et à des aides financières, ce dispositif est un révélateur de projets « out of the box » et un accélérateur d’incubation efficace.
Sur les 14 projets sélectionnés en 2012, 12 se dirigent vers la création d’entreprise : 8 sont en incubation et 4 ont reçu près de 860 000 € afin de réaliser des démonstrateurs-concepts.
Destiné en priorité aux personnels de la DRT en CDI, le Challenge First Step étudiera au cas par cas les candidatures des porteurs de projets en CDD. Les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 14 juin. Les candidats sélectionnés débuteront leur parcours le 11 septembre par le « kick off meeting ».

Contact : stephane.fontanell@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

CEA : le BEM célèbre son 20e anniversaire

Le Bureau d’Études Marketing du CEA organise le 5 juillet une manifestation à l’occasion de ses 20 ans. Elle débutera avec la conférence Midi MINATEC consacrée au renouveau du marketing de l’innovation, animée par Marc Giguet, président de l’Institut européen de stratégies créatives. Des visites de laboratoires et du showroom de CEA Tech et une rétrospective seront ensuite proposées aux quelque 150 « alumni ». Enfin, une table ronde évoquera le devenir du BEM ces 20 prochaines années.
Le BEM compte aujourd’hui une trentaine d’ingénieurs spécialisés en marketing de l’innovation et en intelligence économique. Il mène plus de 50 études par an : analyse de la concurrence, structuration d’une offre, benchmark, analyse des applications potentielles d’une technologie…

Contact : claire-noel.bigay@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 25 - Juin 2013

FDSOI 14 nm : le Leti prépare le terrain

Les premiers circuits microélectroniques 14 nm seront produits en masse en 2015 ou 2016. Mais c’est aujourd’hui que leurs concepteurs font les choix technologiques. Aussi, le Leti vient de terminer un kit de conception 14 nm autour du FDSOI, l’une de ses technologies phares, afin de la promouvoir.
Ce kit permet de comparer deux modes d’intégration d’un même circuit : le 2 D, qui est le standard actuel, et le 3 D monolithique, envisagé par beaucoup d’acteurs du secteur microélectronique. L’outil aide les concepteurs à spécifier et évaluer les futures étapes de fabrication. Ces opérations sont réalisées à 100% en virtuel, sans démonstrateur physique.
Diffusé au sein du Leti et auprès de STMicroelectronics, partenaire privilégié pour le FDSOI, le kit pourra aussi être fourni à d’autres industriels.

Contact : gerald.cibrario@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv