60 GHz avec une bonne qualité spectrale, c’est possible

Catégorie(s) : Actualités, Innovation & société, Recherche

Publié le : 5 octobre 2015

Pour générer les fréquences autour de 60 GHz nécessaires aux télécoms 5 G et au wifi de demain, le mieux est d’utiliser une boucle à verrouillage de phase. Mais avec ce type de dispositif, la montée en fréquence s’accompagne d’une perte de qualité spectrale, donc de débit. Comment sortir de l’impasse ? C’était le sujet de thèse de Clément Jany, devenu depuis chercheur au CEA-Leti, qui a brillamment résolu le problème.
Il a mis au point un multiplicateur de fréquence programmable, capable de multiplier par 30 la fréquence initiale contre 2 ou 4 pour les meilleurs dispositifs connus. Le signal généré s’appuie ainsi sur une fréquence de référence à 2 GHz, de très grande qualité spectrale. Un brevet a été déposé sur la preuve de concept, déjà réutilisée dans deux projets européens du CEA-Leti.
 

Contact : clement.jany@cea.fr