Les opérateurs satellite à l’affût pour la 5 G

Catégorie(s) : Actualités, Innovation & société, Recherche

Publié le : 5 décembre 2016

Sur quelle forme d’ondes doivent miser les opérateurs satellite s’ils veulent capter demain une partie du marché des applications 5 G ? C’est le sujet d’une étude confiée par le CNES au Leti. Elle évalue quatre formes d’ondes candidates : OFDM, EW-OFDM, PS-OFDM et FBMC.

 

La forme d’onde retenue devra permettre un partage sans interférences entre les bandes terrestre et satellite dévolues à la 5 G. Seront notamment évalués les émissions dans les bandes adjacentes, l’efficacité spectrale, le rapport pic de puissance sur puissance moyenne.

 

La 5 G, dont la normalisation est déjà en cours, offrira de très hauts débits. Elle sera le standard de communication de l’internet des objets, de la voiture connectée etc. L’étude, qui sera bouclée en mars prochain, porte donc sur des enjeux importants.

 

Contact : nicolas.cassiau@cea.fr

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X