La plate-forme Nano-Sécurité

En proposant une offre globale avec un point d’entrée unique, la plate-forme Nano-Sécurité se positionne comme acteur de référence, en France et en Europe, des questions de sécurité et de prévention liées à la mise en œuvre des nanomatériaux. Grâce à son approche intégrée de R&D et de services, son indépendance d’analyse et son profond attachement à la confidentialité, elle répond efficacement aux problématiques des entreprises et constitue un acteur majeur dans la réflexion sur les nanomatériaux.

PNS

La Plate-forme Nano-Sécurité (PNS), en quelques chiffes, c’est: un bâtiment dédié de 5000m² dont 2000m² de laboratoires, une équipe pluridisciplinaire de 150 personnes (chercheurs, ingénieurs, techniciens, médecins, biologistes, pharmaciens…), 350 postes de travail analysés à ce jour et 15 projets nationaux ou européens en cours.

 

Des missions clairement identifiées

Les principales missions de la PNS consistent à contribuer au déploiement responsable et compétitif des nanomatériaux dans les entreprises et à développer des technologies innovantes.

Pour l’accompagner dans ses missions, la PNS bénéficie de l’expertise du CEA et des nombreux partenaires académiques et de recherche avec lesquels elle collabore sur le plan local, national (INERIS /INRS /  LNE / CNRS, CEREGE, Institut Pasteur de Lille,…) et européen (NanoSafety Cluster).

Elle s’appuie également sur des équipements d’excellence en matière de mesure et de caractérisation notamment (Equipex NanoID / Plate-forme de Nanocaractérisation, Laboratoire de Biologie médicale,…).

 

Un spectre d’activités unique en France et en Europe

Son activité R&D couvre l’ensemble du cycle de vie (fabrication –intégration – usage – environnement et fin de vie) des nanomatériaux à travers cinq axes principaux :

Mesure de l'efficacitÚ d'un media filtrant par diffusion 6

  • La caractérisation, la détection et la mesure ;
  • L’élaboration de procédés d’intégration dits « Safer-by-Design » (éco-conception) ;
  • La toxicologie et l’éco-toxicologie ;
  • La prévention;
  • Les questions d’impact sur l’environnement et de fin de vie

L’étude des particules urbaines est également une thématique couverte par le champ de recherche de la PNS.

 

 

D’un point de vue plus opérationnel, la PNS propose une large gamme de services répondant aux besoins des entreprises à l’échelle internationale :

PrÚparation de l'ICPMS

  • Conseil et expertise en matière de prévention du risque nano ;
  • Caractérisation des substances nano ;
  • Analyse des postes de travail ;
  • Evaluation des nano produits à travers des tests de relargage, de vieillissement accéléré,… ;
  • Réalisation d’études toxicologiques ;
  • Formations certifiantes catalogues et ad-hoc à destination des opérateurs et des préventeurs ;

 

 

La conférence NanoSafe réunit les spécialistes internationaux

Les membres de la Plate-forme Nano-Sécurité, mutualisent leurs compétences et leur expertise pour mener une réflexion collective sur la prévention liée aux nanomatériaux. A ce titre, la PNS organise tous les deux ans depuis 2008,  la Conférence internationale Nanosafe. Cette manifestation scientifique permet de réunir les spécialistes du domaine de la nano-sécurité au sein de MINATEC, à Grenoble. 350 participants venus de 29 pays ont participé à l’édition 2016, où près de 170 résultats scientifiques ont été présentés sur la caractérisation, la détection, la toxicologie, la prévention ou encore la perception sociétale avec la participation d’ONG, de philosophes et de sociologues.

Deux nouvelles thématiques ont été abordées en 2016, la pollution urbaine ainsi que la nano-médecine.

nanosave_logo

 

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus
X