Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Oxydes nanostructurés : suivez leur croissance en direct

Le projet ANR MOON connaîtra en février une étape importante : la conduite d’une seconde campagne d’essais sur le synchrotron SOLEIL, près de Paris. Grâce à un réacteur de dépôt en phase vapeur (CVD) instrumenté et embarqué sur un diffractomètre, une équipe LMGP-SIMaP* suivra seconde par seconde le dépôt de couches ultrafines d’oxyde de zinc sur un substrat d'arséniure d'indium et de gallium. Tout pourra être observé ou presque : mécanisme de croissance, quantités déposées, texture, morphologie des nucléus, déformation du substrat, etc
Cette démarche permet d’optimiser un dépôt en cours de process, dès les premiers stades, au lieu de travailler en aveugle. Le réacteur instrumenté a été validé en mai lors d’une première campagne d’essais à SOLEIL. Il est installé au LMGP, qui l’utilise régulièrement.

* avec des chercheurs de Marseille, Metz et SOLEIL

Contact : hubert.renevier@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Salle blanche 300 mm : de nouveaux équipements en 2015

Depuis l’ouverture de sa troisième extension cet été, la salle blanche du bâtiment 41.02, dédiée aux activités de microélectronique 300 mm, offre une superficie globale de 2 200 m2. Le nouvel espace de 500 m2 qui vient d’être ouvert permettra d’accueillir de nouveaux équipements pour la fabrication de composants microélectroniques (dépôt, gravure de couches minces, etc.).
Le CEA-Leti instruit en ce moment les dossiers de commande en vue d’installer les premiers équipements de cette salle et de les mettre en activité courant 2015. On notera que l’activité de la salle blanche du 41.02 n’a jamais connu d’interruption. Ceci malgré l’ampleur des travaux de déconstruction puis de construction de l’extension : renforcement de la charpente métallique, nouveau plenum de soufflage, pose des recycleurs en façade du bâtiment...

Contact : olivier.demolliens@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 32 - Décembre 2014

Hyperlight, une résidence tout en lumière à l’Atelier Arts Sciences

C’est à la Maison MINATEC, lors du salon EXPERIMENTA, que Thomas Pachoud a présenté une première création du dispositif d’Hyperlight qui est au cœur de son projet de résidence à l’Atelier Arts-Sciences.
Cet artiste-ingénieur de 30 ans fait de la lumière la matière scénographique d’un spectacle vivant. Il a mis au point un dispositif holographique modulaire innovant. Il contrôle l’ensemble des directions de faisceaux lumineux projetés, pour les rendre parallèles entre eux, les faire converger ou diverger dans un espace enfumé. Thomas Pachoud dessine ainsi un univers insolite aux perspectives mouvantes. Esquisse d’un spectacle complet qui devrait voir le jour en 2016, cette première version d’Hyperlight a été mise en musique par le compositeur lyonnais David Guerra.

Contact : thomas.pachoud@gmail.com

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Nano@school propose 2 nouveaux ateliers aux lycéens

Cette année, le dispositif de découverte de la recherche sur les nanosciences dédié aux lycéens Nano@school propose 7 ateliers dont 2 nouveaux.
« Capteurs et microsystèmes » se déroule sur la plateforme homonyme du CIME Nanotech. Il aborde les notions de capteurs et de chaîne de mesure qui figurent au programme des sections scientifiques et techniques. L’atelier « Nanosécurité » est accueilli à la Plateforme Nano-Sécurité. Il a pour objet les principes physiques de la pollution de l'air par des aérosols nanométriques et les techniques de protection.
Une quinzaine de classes, soit plus de 350 élèves et près de 40 professeurs, sont attendus. 40 enseignants-chercheurs de l’UJF, de Grenoble INP, du CEA et du CNRS contribueront à l’encadrement, avec le soutien de l’IRT Nanoélectronique et de l’académie de Grenoble.

Contact : contact@nanoatschool.org

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

MINATEC fête les 10 ans du LNT à Ho Chi Minh Ville

Le 19 septembre, Jean-Charles Guibert, directeur de MINATEC, a participé, avec une délégation grenobloise, au 10e anniversaire du Laboratory for NanoTechnology (LNT) créé au sein de la Vietnam National University.
Depuis 2004, MINATEC s’est engagé dans une collaboration à long terme : dons d’équipements, formation d’étudiants et de chercheurs vietnamiens, accompagnement du LNT dans sa démarche de valorisation industrielle.
Initiée historiquement par Grenoble INP, la coopération franco-vietnamienne est aujourd’hui très active. C’est d’ailleurs de celle-ci qu’est né, en 2007, le MINATEC Nanolab dont le but est de permettre aux pays émergents d’accéder à l’expertise française en micro et nanotechnologies. Parmi les projets menés : la fabrication de capteurs chimiques pour analyser l’eau des élevages de crevettes.

Contact : jean-charles.guibert@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Concours de la création d’entreprises 2014 : 7 projets MINATEC primés

Quel est le point commun entre des semi-conducteurs fabless (sans usine), des transistors de puissance en nitrure de gallium sur silicium, des patchs d’électrostimulation antidouleurs et un générateur d’énergie issue du mouvement ? En juillet, ces projets issus de MINATEC ont été primés, ainsi que 3 autres, par le jury de la 16e édition du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, rebaptisé « I-Lab ».
Cinq projets ont été primés dans la catégorie Création-développement (eVaderis, Exagan, Genel, ISKN, EnerBee) et 2 projets dans la catégorie Émergence (Stimflex et Sylfen). Ce score remarquable à l’échelle locale (5 projets avaient été primés en 2013) l’est aussi au plan national puisque MINATEC concentre autant voire plus de lauréats que la plupart des régions françaises.

Contact : alain.briand@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Plateforme photonique : les travaux démarrent

Le chantier de la future plateforme photonique débute ce mois d’octobre et s’achèvera au 4e trimestre 2016. Une fois les transferts terminés, la plateforme pourra accueillir 230 personnes du département Optique et Photonique du Leti, actuellement installées dans cinq lieux différents du centre.
Le bâtiment occupera une surface totale de 12 800 m² sur 5 niveaux. Il hébergera des laboratoires de métallurgie et de caractérisation, une salle blanche de 900 m2, des bureaux et un espace panoramique de 100 m2 située au dernier étage. Cette salle avec vue à 270° sur le site et les massifs montagneux permettra d’accueillir les visiteurs de marque du CEA.
L’édifice affiche de hautes performances environnementales, notamment une récupération de 50 % des énergies sur les extractions d’air.

Contact : pierre.caplier@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Isorg et Primo1D lèvent près de 10 millions d’euros

6,4 millions d’euros pour Isorg, plus de 3 millions pour Primo1D : l’été a été faste pour les deux start-up grenobloises, qui ont réalisé des levées de fonds à la hauteur de leurs ambitions.
Isorg (électronique imprimée), créée en 2010, devrait fabriquer ses premières séries fin 2015 ou début 2016. Elle va investir 18 millions d’euros dans la construction d’un site de production en région Limousin ; l’Isère présentait un projet concurrent livrable plus tôt mais moins compétitif pour la société.
Primo1D (électronique intégrée dans le textile et le plastique), créée en août 2013, compte pour sa part accélérer la mise en œuvre de son projet industriel. Elle cible en priorité le marché de la traçabilité dans les textiles, avec son fil E-Thread® intégrant un tag RFID miniaturisé invisible dans le tissu.

Contacts : emmanuel.arene@primo1d.com; laurent.jamet@isorg.fr
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Marie-Noëlle Semeria prend la barre du Leti

Depuis le 1er octobre, le Leti est dirigé par Marie-Noëlle Semeria, qui succède à Laurent Malier. Docteur en physique, elle a travaillé pour l’industrie (Sagem puis la start-up Pixtech) avant de rejoindre en 1996 le Leti, au sein duquel elle a évolué jusqu’à occuper les fonctions de directrice adjointe entre 2010 et 2012. Elle était depuis cette date à la tête de la Direction scientifique de CEA Tech, dont elle a notamment coordonné l’extension régionale du ressourcement.
Les enjeux actuels pour le Leti ? Acquérir et tenir des positions de leadership sur les technologies de rupture ; amplifier les partenariats industriels en développant de nouveaux démonstrateurs concepts et devenir un institut de référence mondiale dans les micro et nanotechnologies et dans les technologies de connectivité.
Contact : marie-noelle.semeria@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 31 - Septembre 2014

Enerbee : trois prix et des projets

Créée début 2014, la start-up grenobloise Enerbee a décroché ces derniers mois pas moins de trois prix : Concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes, Concours mondial d’innovation, Trophée des objets connectés.

Les dotations reçues à cette occasion, qui s’ajoutent aux apports des actionnaires et financeurs privés, lui permettent de disposer d’un million d’euros. De quoi financer ses projets du moment : production d’une pré-série de 100 produits pour des évaluations clients, recrutement de 5 collaborateurs (l’équipe en comptera 11 fin 2014), déménagement depuis le CIME Nanotech vers de nouveaux locaux, au sein du Bâtiment des hautes technologies de MINATEC Entreprises.

Parmi les objectifs : concurrencer la pile-bouton

Issue de travaux de G2Elab et du Leti, Enerbee propose un générateur miniature qui produit de l’électricité sur la base d’un mouvement, quelle que soit la vitesse de ce dernier. Couplé à une unité de stockage, ce générateur peut remplacer piles et batteries dans les objets connectés. La start-up travaille à la réduction d’échelle de son produit : diviser sa taille par 5 la ramènerait à celle d’une pile-bouton. Or, il se vend chaque année 30 milliards de piles-boutons à travers le monde.

Les prix reçus cet été ont propulsé Enerbee sur le devant de la scène, d’où de nouveaux contacts avec des investisseurs et des industriels. En parallèle, le portefeuille de prospects s’étoffe depuis la première présentation de la technologie en Allemagne, il y a 18 mois. La société, qui a déjà vendu ses premiers prototypes, compte démarrer la commercialisation de séries d’ici un an.

Contact : pierre@enerbee.fr
 
 
 

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv