Mina-News - Numéro 34 - Avril 2015

Entretien : « Contribuer aux normes pour promouvoir nos technologies »

Dominique Noguet, chef du service Technologies de la communication et de la sécurité au CEA Leti :
« Contribuer aux normes pour promouvoir nos technologies »


Pourquoi le CEA Leti contribue-t-il depuis 2011 à la préparation d’une norme sur la radio cognitive ?

Nous avons développé une technologie de radio cognitive qui exploite le « TV White Space ». Elle utilise selon leur disponibilité des bandes UHF réservées à la télévision, mais inutilisées localement. Pour convaincre les industriels de nous suivre, il faut créer une norme qui garantira la comptabilité des futurs produits.

Qui valide cette norme, les Etats ou des organismes techniques ?
Il existe plusieurs organismes de normalisation dans les télécoms. Nos travaux sont proposés à l’un des plus influents, l’IEEE*, à l’origine de normes majeures comme le wifi ou zigbee.
En revanche, l’allocation du spectre relève des Etats, via les autorités régulatrices. C’est un aspect que nous traitons aussi, en montrant l’intérêt du partage du spectre : nous envisageons qu’une bande spectrale donnée puisse avoir plusieurs usages – par exemple TV et radio cognitive – alors qu’aujourd’hui les Etats dédient chaque bande à un seul usage.

En pratique, comment le Leti contribue-t-il aux travaux sur cette norme ?

Notre groupe est présidé par un organisme japonais et compte une cinquantaine de membres du monde entier. Nous avons une réunion téléphonique par mois et 3 à 4 réunions en face-à-face par an, en Europe, aux USA ou en Asie. Si l’objectif est commun, chacun tente aussi d’orienter la norme dans le sens de sa technologie. Il faut garder le cap sur la durée : nous travaillons depuis 2010 et au plus tôt, la norme sortira fin 2015 !

* Institut des ingénieurs en électronique et électricité

Contact : dominique.noguet@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 34 - Avril 2015

Le concours Inno’Cup Junior encourage les 15-18 ans à innover

C’est à MINATEC que la finale du challenge Inno’Cup Junior se déroulera les 8 et 9 juillet. Héritier du Prix franco-américain des jeunes innovateurs, ce concours national* valorise l’émergence d’idées chez un large public de jeunes, quelles que soient leurs compétences et leurs connaissances techniques. Il s’adresse aux 15 - 18 ans.
Les équipes, constituées de 2 ou 3 participants, sont invitées à présenter un projet innovant en postant sur un site dédié une vidéo de 3 minutes. Huit thématiques leur sont proposées parmi lesquelles, art et design, bien être et santé, écologie, vie quotidienne…
Les lauréats gagneront un séjour sur la côte ouest des Etats-Unis, à la découverte des grandes entreprises de l’innovation et des universités américaines.

* organisé par l’Ambassade des États-Unis, la Casemate, Xerox, le CEA/MINATEC et GEM.

Plus d’infos sur www.innocupjr.fr


Contact : alexandrine.sadoul@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 34 - Avril 2015

Labo commun : FEI renouvelle pour trois ans

L’équipementier américain FEI, spécialiste des microscopes électroniques en transmission (TEM) et à balayage (MEB), a renouvelé pour trois ans le laboratoire commun créé en 2010 avec la Plateforme de nanocaractérisation (PFNC).
FEI souhaite poursuivre les travaux engagés lors du premier contrat, autour de deux thèmes. Le premier porte sur le perfectionnement de la nano-diffraction électronique en mode précession, pour la mesure de déformations à l’échelle nanométrique ; elle sera notamment appliquée aux futurs nœuds 14 nm. Le second couvre l’amélioration matérielle et logicielle d’une technique de tomographie X dans un MEB.
FEI fournit à cette occasion deux nouveaux équipements : un MEB Quanta équipé d’une source à émission de champ, déjà livré, et un TEM Titan Themis qui sera installé en avril.

Contact : jean-claude.royer@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 34 - Avril 2015

Brevets : le CEA n°1 des organismes publics de recherche en Europe

Avec 558 brevets publiés, le CEA conserve sa position de leader des organismes publics de recherche dans le palmarès 2014 des meilleurs déposants de brevets publié par l’Office européen des brevets (OEB).
Le CEA gagne une place par rapport à 2013 dans le classement global où il occupe la 32e position. Il est par ailleurs le 3e déposant français, après Alcatel-Lucent et Technicolor.
La zone Europe étant stratégique pour le CEA, la quasi-totalité de son portefeuille de brevets fait l’objet d’extensions géographiques par le biais de l’OEB. La microélectronique, les nouvelles technologies de l’énergie, la robotique, l’instrumentation, la santé et les matériaux sont les domaines de recherche les plus représentés dans les demandes du CEA.

Contact : isabelle.rivat@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 34 - Avril 2015

Les bactéries pathogènes identifiées en quelques minutes

Depuis quelques jours, un système transportable d’alerte et d’identification rapide de bactéries pathogènes est en validation de terrain dans le Sud de la France. Fruit d’une collaboration entre le CEA Leti et le CEA List, il combine l’imagerie sans lentille, la spectrométrie Raman et des techniques algorithmiques de classification supervisées.
Ces travaux s’inscrivent dans le volet « lutte contre le bio-terrorisme » du programme NRBC*. Baptisé Bacram, le système rend son verdict en quelques minutes, sans culture ni marquage. Il est assez sensible pour détecter une bactérie individuelle dans un échantillon, même en présence de contaminants.
Les très bons taux de détection relevés en laboratoire ont suscité des contacts avec un industriel. Ce dernier attend maintenant avec intérêt les résultats obtenus sur le terrain.
 
* nucléaire, radiologique, biologique et chimique

Contact : emmanuelle.schultz@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

High Tech U : 2 sessions programmées en 2015

La 11e édition de la déclinaison européenne du programme éducatif américain High Tech U, créé par SEMI, programme cette année 2 sessions de 3 journées, en mars et en avril.
Mis en œuvre en partenariat (avec ST Microelectronics, Soitec, Air Liquide, Applied Materials, IBM France, le CEA-Leti et le groupe Grenoble INP), High Tech U vise à éveiller la curiosité d’élèves de seconde en leur offrant 3 jours d’immersion dans le monde de la microélectronique.
Lors de la journée passée à MINATEC, les élèves réaliseront notamment un circuit au CIME Nanotech et expérimenteront en laboratoire la cuisson d’une meringue à l’azote liquide ! Ils visiteront également le showroom du CEA.
Au total, 72 lycéens venus de 4 établissements de l’agglomération grenobloise prendront part aux prochaines sessions High Tech U.

Contact : michel.baribaud@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

La journée « Scientifique, toi aussi ! » met les femmes à l’honneur

Le 5 février, le CEA recevra à MINATEC 72 lycéens de La Mûre et de Voiron pour la journée d’action pédagogique « Scientifique, toi aussi ! ». Destinée à démystifier et promouvoir les métiers de la science, cette 4e édition donnera la part belle aux femmes afin de montrer que ces professions sont ouvertes à toutes et à tous ! L’astrophysicienne Isabelle Vauglin donnera ainsi une conférence sur le thème « Femmes et Science » et de nombreuses scientifiques rencontreront les élèves lors des rencontres « speed-dating ». Une quinzaine de techniciens, d’ingénieurs, de chercheurs mais aussi de gestionnaires et de communicants disposeront de 3 minutes pour présenter leur métier grâce à un objet ou un élément évocateur de leur travail. Des visites de laboratoires du CEA sont également au programme de l’événement.

Contact : pauline.martin2@cea.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Grenoble INP : Marie-Paule Schuhl prend les rênes du service Communication

Le 15 décembre, Marie-Paule Schuhl a pris le relais de Xavier Oster à la tête du service communication de Grenoble INP qui compte 7 collaborateurs. Contribuer au renforcement de la visibilité internationale du Groupe et à celui de ses partenariats, ainsi qu’à la construction de la nouvelle Université Grenoble Alpes (UGA) font partie de ses objectifs.
Marie-Paule Schuhl était jusqu’alors en charge du laboratoire d’excellence (Labex) Arcane et de l’animation du réseau des 14 Labex grenoblois au sein de l’Université Joseph-Fourier. Musicologue et communicante de formation, elle affiche un parcours professionnel éclectique dont on retiendra notamment 8 années au service des orchestres de Radio France et une longue expérience de consultante indépendante en communication et relations presse.

Contact : marie-paule.schuhl@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Phelma fait la Une de l’Étudiant

Souriants et décontractés, 4 étudiants de Grenoble-INP Phelma sont en couverture du numéro de décembre-janvier de l’Étudiant. Un magazine très attendu par les étudiants puisqu’on y découvre le palmarès 2015 des écoles d’ingénieurs, fruit d’une analyse détaillée de 165 établissements habilités par la Commission des Titres d’Ingénieur.
En arrivant 6e ex aequo, Phelma figure en bonne place en ce qui concerne l’excellence académique. Côté performance de la recherche, elle est la 1re école dans les domaines des industries des technologies de l'information (ex aequo avec Grenoble INP-Ensimag par exemple) et de l'énergie (ex aequo avec Mines ParisTech notamment).
En termes d’insertion, Phelma progresse encore : elle est en 7e place dans le secteur des technologies de l’information et en 4e position dans celui de l’énergie.

Contact : alexis.sableaux@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Mina-News - Numéro 33 - Février 2015

Deux nouveaux bâtiments MINATEC bientôt livrés

MINATEC s’agrandit de 11 500 m2 avec la livraison prochaine du Bâtiment Centre de compétences (BCC) et de l’Amphi Phelma. De quoi respectivement héberger 550 personnes et en accueillir jusqu’à 700 pour des occasions ponctuelles.

Le BCC (10 000 m2 de SHON* sur 8 niveaux) hébergera au total 550 personnes : personnels CNRS au premier étage, CEA-Leti dans les autres avec en particulier, la direction au 7e. Les équipes pourront s’installer courant troisième trimestre, le temps de mener des travaux complémentaires d’aménagement intérieur, de cloisonnement et de signalétique.
Le BCC est un des premiers bâtiments “smartgrid” de la Presqu’Île. Ses équipements de climatisation et de chauff age peuvent être mis en veille dans les périodes où la demande d’électricité est au plus haut.
Quant à l’Amphi Phelma (1 450 m2 de SHON), il apporte à l’Ecole la capacité d’accueil qui lui manquait pour des grandes manifestations, remises de diplômes etc. Il propose 500 places dans l’amphi du rez-de-chaussée, où on trouve aussi une cafétéria gérée par le CROUS, et 200 places au total pour les deux salles de conférence de l’étage.
Tous ces espaces sont modulables afi n de répondre à des besoins élargis – événements extérieurs par exemple – et réduire ainsi le coût de l’équipement, ce dernier n’ayant pas pour vocation première d’accueillir des cours.
Quelques dizaines de mètres plus loin, le gros oeuvre du Centre conception logiciel (CCL) débutera courant mars. Ce bâtiment de 2 900 m2 hébergera au premier semestre 2016 quelque 140 collaborateurs de l’INRIA et du CEA.

* surface hors oeuvre nette

Contacts : remi.renzoni@cea.fr; gilbert.baup@grenoble-inp.fr

Lire plus de brèves sur les thématiques associées :

Minatec Mini Agenda

Get Adobe Flash player

twitter facebook
minatec tv minatec tv